31 janvier 2012

Belle unanimité

Faire l’unanimité : ce fait est suffisamment rare pour être souligné !

Qu’un homme ou une femme politique ne laisse personne indifférent, c’est lot courant; qu’il ou elle suscite des réactions controversées, c’est le cas d’une majorité d’élus locaux ou nationaux.

En revanche susciter un bel avis unanime, mettre toute la population à l’unisson, en harmonie, pour juger de la conduite d’une personnalité : c’est exceptionnel !

N’est ce pas Mme Morel ?

De 20 % aux dernières élections municipales, Mme Morel a fait un pas de géant en obtenant ce 100 % de mécontents. Pas une voix discordante, pas même une hésitation. Les plus perfides feignent de la plaindre : « ce ne doit pas être facile pour elle » murmure fielleusement une élue du RPV.

« Comment peut-elle se consacrer au Vésinet en restant accrochée à M. Bel » questionne un habitué des Conseils municipaux.

Le personnel municipal n’est guère plus tendre. Qui ne pense à ces agents éliminés de Montesson, atterrissant au Vésinet et tombant sur leur tombeuse au détour d’un couloir du château Carnot ?

La décision de l’UMP de propulser sur le devant du paysage politique vésigondin la candidate Morel a eu le succès que l’on sait. La décision d’imposer Mme Morel pour rabibocher les familles UMP en cet hiver présidentiel est de la même veine : sacrificielle !

Chacune de ses interventions au titre de l’UPA lui sera resservie - par ses "amis" : MJC, ZAC de l’hôpital, ligne 19, fiscalité .... sans évoquer son engagement à démissionner de son poste à Montesson, occuperait-elle au Vésinet des fonctions de premier plan !

Mme Morel, vous désespérez les vésigondins ! Votre cote de popularité ne peut que se redresser, encore vous faudrait-il parler vrai ! Et ne pas vous contredire comme lors de ce dernier conseil (vote des pleins pouvoirs) en maniant le sabir de bois comme d’autres la langue de Voltaire".

9 commentaires:

  1. Quelle est la légitimité de cette dame rejetée par le corps electoral pour occuper un poste d'adjoint , sauf à faire dans l'intrigue!
    Autant nommer Michel qui s'intéresse lui au Vésinet depuis toujours et non quelqu'un porté au rôle d'adjoint grâce aux arbitrages tripatouilleux de quelques UMP.

    RépondreSupprimer
  2. Transposons la situation actuelle : l'assistante de direction personnelle du PDG d'une grosse entreprise peut-elle raisonnablement envisager d'être engagée comme directrice financière d'une moyenne entreprise ? Raisonnablement, non.
    Sauf si la grosse entreprise a des vues sur la petite.
    Si l'on comprend le désir d'hégémonie de l'une on comprend beaucoup moins bien la bonne volonté de l'autre à lui servir sa soumission sur un plateau !

    RépondreSupprimer
  3. Madame Morel a sans doute des qualités, mais qu'elles les utilisent pour Montesson ainsi que Fiquet!!!

    RépondreSupprimer
  4. Et pendant ce temps, la loi sur les conflits d'intérêt a été enterrée en silence. Pratique, n'est-ce pas, Mme Morel ?

    RépondreSupprimer
  5. Site internet de la Mairie du Vésinet :

    - plus de résumé succinct des délibérations du Conseil Municipal (qui avait été réclamé par Mme MOrel quand elle était dans l'opposition) !

    - plus de "trombinoscope" ni de liste des élus !

    De Charybde en Scylla ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. imaginer un trombinoscope résumant le parcours de Me Morel ...!

      Supprimer
  6. Assez de paroles! Des actes!
    Avant que la rationalisation et les économies d’échelle –ou un nouvel accident électoral, toujours possible, l'imposent, fusionnons les deux communes !
    Le patrimoine du Vésinet en sera(i)t-il plus mal défendu ?

    RépondreSupprimer
  7. Monsieur de Crisnay a accepté de prendre le poste de maire avec Mme Morel à ses côtés car cela le rassurait. Il a agi par honnêteté intellectuelle, pour bien faire. Mais je ne lui donne pas plus d'un mois pour se rendre compte de son erreur. D'une part, il va réaliser que Le Vésinet dispose de fonctionnaires chefs de services compétents qui l'aideront vite à ne pas faire d'erreurs dans la gestion des affaires courantes. D'autre part, il va s'apercevoir un peu tard que Mme Morel est une alliée bien encombrante.

    RépondreSupprimer
  8. Courrier d'électrice1 février 2012 à 10:08

    Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer