23 janvier 2012

Hollande « taxe » le Vésinet

Les vésigondins cibles privilégiés de M. Hollande ?

Est-ce une lecture partisane du discours du Bourget, ou simplement prophétique puisqu’il apparaît aux yeux des ténors de la majorité – ici Myard et Bertrand s’adressant
(au même moment) aux militants UMP du Vésinet – que la victoire du socialiste est une « menace » loin d’être éliminée.

Deux thèmes du discours hollandais peuvent inquiéter – spécifiquement - les habitants de la ville parc. Et ces thèmes sont imbriqués !

Le quintuplement des pénalités associées à la loi SRU et la livraison aux bétonnières des terrains appartenant à l’État pour y bâtir un million de logements.

Sur la loi SRU les marges vésigondines sont épsilonesques, la variable d’ajustement réside dans l’exploitation du parc Impérial. Rien n’interdirait au prochain Président de faire casser le protocole, et de disposer librement de cette étendue pour bétonner ....

Myard en invitant Bertrand semblait ignorer l’hypothèque que fait peser sur le Vésinet l’hypothèse d’un président de gauche. Plus que des généralités convenues sur les réformes faites ou à faire, les UMP du Vésinet (à droite Mme Roche) attendaient de messieurs Myard et Bertrand des positions claires sur la protection du site et la prise en compte d’une exception vésigondine dans l’application de la loi SRU.

Myard et Bertrand seront passés à coté du sujet !


17 commentaires:

  1. Pour obtenir des pouvoirs publics ces dérogations à la loi SRU, il faudrait leur faire prendre en compte le caractère artistique, pittoresque, monumental, qui a valu à la ville d'être classée.
    Manifestement -s'il a été avancé- cet argument n'a pas impressionné l'état (canal aménagement/fiances) et l'état (canal culture/environnement) est en perte de vitesse.
    Dans le passé, la gauche n'a pas été insensible à des arguments "culturels", alors il ne faut pas tirer des conclusions hâtives.
    Encore faut-il croire en ce qu'on défend.

    RépondreSupprimer
  2. Quel est l'avis de l'ex-21ème conseiller à ce sujet ? Sur quel programme ses co-listiers l'ont-ils "brillamment" élu ?

    RépondreSupprimer
  3. vec le résultat que l'UMP passe à côté. Avec, malheureusement, le résultat que l'on connaîtra dans quelques mois.

    RépondreSupprimer
  4. Attention à l’épouvantail, les socialistes c'est des communistes, ils aligneront tous nos salaire à 4000 EUR par mois (pour ceux qui en toucherait par hasard plus), et puis ils bétonneront notre ville.

    Hollande ne nous aime pas, parce qu'il n'aime pas les riches. Moi je dirais il n'a qu'à aller se présenter en Hollande :-)

    RépondreSupprimer
  5. UMP, PS ce n'est pas blanc bonnet, bonnet blanc comme certains à droite le laissent entendre, qui auraient souhaité que l'honorable apparatchik A. MICHEL devienne maire du Vésinet.

    Le PS a une politique clairement distincte sur des sujets importants pour notre ville (Urbanisation des terrains de l'hopital par exemple). Ses représentants épousent sans ciller les conséquences de ces choix au niveau local et il est naïf de croire qu'ils feraient une exception s'ils étaient élus municipaux en charge des destinées de la ville. Ce n'est faire injure à personne que de leur donner acte de leurs convictions. Convictions que M. Desvaux exprime haut et fort à chaque occasion, en tant que doyen d'age du Conseil.

    M. Phénix a le mérite de rappeler cette évidence qui échappe à certains anti varésiens, même s'ils se situent à droite de l'échiquier.

    RépondreSupprimer
  6. Sur la photo je me demande qui est moins crédible : J. Myard (Monsieur droite populiste qui n'a rien à faire au Vésinet tellement il a perdu sa légitimité avec ses gros sabots) ou X Bertrand(Monsieur j'entends bien les souhaits des Vésigondins de ne pas bétonner, mais j'entends aussi ceux qui n'ont pas de logements)?

    RépondreSupprimer
  7. Phénix me rappelle ici les tracts du Front qui représentaient des avions sur le Vésinet qui larguaient des HLM. Il s'est sans doute trompé, ce n'est pas 1 million de logements, mais 5 ou 10, pendant qu'il y est....Faire peur avec des mensonges: C'est la méthode du Front qu'utilise ici Phénix. C'est nouveau. La qualité de vie au Vésinet est détériorée aujourd'hui par les Terres Blanches de Bel, par la ZAC de Bel demain, par la ligne 19 de Bel, par le grand La Défense (voulu par qui et pour qui?, qui va apporter une population importante qui va venir habiter ici. Aujourd'hui la politique est entrée dans les municipales du Vésinet pour motif non pas présidentielle mais législatives. La Bataille Myard- Bel au prix d'un déni de démocratie pour notre ville: caser Morel et Gattaz. Certain et certaine ont été virés de l'équipe élue en 2008 et en ont pleuré et c'est bien dommage. Demandez à Didier Jonemann comment il l'a appris.

    Hollande peut venir et Le Vésinet ne changera pas à cause de lui!. L'ecoquartier, c'est pas Hollande qui l'a imaginé et ce n'est pas en faisant de la politique à ce niveau qu'on préservera Le Vésinet des promoteurs: allez donc voir aux Charmettes l'avenir de la boucherie. Par pitié Phénix que tu milites pour l'UMP, OK,on le sait, mais pas avec les méthodes du Front!

    Le Vésinet avait besoin d'union, d'oublier la politique pour préparer son avenir,les politiques Bel et Myard l'ont empêché, plus occupés par leur concurrence et leur nombre de voix. Alors Phénix ne les suit pas. Nous sommes tout de même les seuls à te défendre! On ne t'en veut pas, mais ne va pas avec le Front.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et que disent vos amis les verts surl'eco quartier et sur l'urbanisation du Vésinet ?

      Supprimer
  8. à M. A. MICHEL

    Faire un amalgame, discréditer et jeter l'anathème : ce sont des méthodes du Front !
    C'est ce que vous faites en qualifiant de mensongers les propos que Phénix prête à M. Hollande

    Multiplier par 5 le cout des pénalités SRU, mettre les terrains de l’État à disposition pour construire des logements pour 3.5 Millions de mal logés ( soit 1 million de logements) : ce sont les propositions de M. Hollande) comme les lecteurs pourront le vérifier ci dessous.

    Que ces propos vous déplaisent ne vous autorise pas à prétendre publiquement que je copine avec le Front.
    Votre commentaire n'honore pas le débat démocratique que vous appelez de vos vœux. je vous invite à retirer cette allusion désobligeante !

    Phénix,



    "L’égalité, c’est aussi le meilleur accès pour tous au logement. Nous manquons delogements en France. Ils atteignent des prix insupportables, et pas simplementdans les grandes villes. Il faut donc plus de logements. C’est pourquoi je prendraiune décision : l’Etat montrera l’exemple, il mettra immédiatement à la dispositiondes collectivités locales tous ses terrains disponibles pour leur permettre deconstruire de nouveaux logements dans un délai de cinq ans. Plus de logements,plus de logements sociaux, et c’est pourquoi le Livret A — qui sert à collecter uneépargne précieuse pour le logement social-, eh bien le livret A verra son plafonddoubler, afin que tous les Français, par leur épargne, puissent financer le logementsocial.Il faut plus de logements, plus de logements sociaux, et des logements moins chers.Je sais que cela prendra du temps, mais pour éviter les abus, j’encadrerai lesloyers là où les prix sont manifestement excessifs. Il faut des villes pluséquilibrées. Et je multiplierai par cinq les sanctions qui pèsent sur les communesqui bafouent la loi de solidarité "

    extrait du discours prononcé au Bourget par le candidat socialiste!

    RépondreSupprimer
  9. @Michel
    Si de que vous appelez le "Front" n'existait pas, il faudrait l'inventer.
    C'est tellement commode ce raccourci !
    Mais que le PS fricote et s'allie avec les partisans d'un système qui a tenu en esclavage la moitié de l'humanité et fait 100 millions de morts ne choque apparemment personne.
    Je voterai Hollande le jour où il reniera toute alliance avec les partisans de ces systèmes criminels !@Michel
    Si de que vous appelez le "Front" n'existait pas, il faudrait l'inventer.
    C'est tellement commode ce raccourci !
    Mais que le PS fricote et s'allie avec les partisans d'un système qui a tenu en esclavage la moitié de l'humanité et fait 100 millions de morts ne choque apparemment personne.
    Je voterai Hollande le jour où il reniera toute alliance avec les partisans de ces systèmes criminels !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La baguette et le béret24 janvier 2012 à 09:58

      Allez, le gars de La Marine...
      Ce n'était quand même pas la peine d'écrire deux fois ton morceau de littérature impérissable.
      Même si ça nous fait du bien de savoir qu'un jour tu voteras Hollande.

      Supprimer
    2. Nier les génocides est punissable de prison, le savez-vous ?
      Il serait intéressant de vous voir nier ici les massacres de Katin, les famines d'Ukraine les procès de Moscou et le génocide du Cambodge !
      Comme vous devez sans doute aussi nier le génocide arménien et celui de Vendée pratiqué par vos proches en pensée et qui devrait être ajouté à la liste !
      Allez-y, cher révisionniste un peu de courage !

      Supprimer
  10. Avec un type qui n'aime pas les riches, un type qui n'aime pas la finance c'est le retour direct au Marteau et à la Faucille.

    Tavarich Vésigondins vous n'êtes pas des notres

    RépondreSupprimer
  11. Le ton des commentaires est désormais tout entier tourné vers la campagne présidentielle et législative.
    A l'heure ou le président se dit que peut-être il devrait faire autre chose comme "gagner de l'argent" ou "travailler du lundi au jeudi" (on comprend mieux sa vision du monde) ses groopies se désespèrent privés de tête (mais ce n'est pas un scoop).
    La droite irait bien mieux avec une autre tête !
    C'est vrai en France comme ça l'était au Vésinet.
    Ici, on a résolu le problème mais médiocrement, sur le tapis vert du conseil municipal. Mais bon, un ci-devant c'est clâsse.

    Si certains évoquent bien imprudemment les bienfaits d'une petite saignée socialiste, histoire d'éliminer les humeurs peccantes de l'UMP, d'autres plus raisonnables se contenteraient de la pilule centriste : ça peut donner des vertiges, des démangeaisons voire la nausée, mais ça passe.
    Quant aux angoissés du couteau-entre-les-dents, de la marée-rouge, ils feraient bien de se garder à droite (dans la Marine on dit tribord).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vous avez raison, le ton des commentaires, l'attitude de tous est tourné vers la campagne où plutôt vers le chacun pour soi. Alors les convictions de 20 ans on ne sait plus, parce qu'on n'est plus rien si tant est qu'on ne se définisse pas par ce que l'on a. Au Vésinet tout particulièrement, on se définit par ce que l'on a très récemment (faut il que je sorte avec ma feuille d'impôt?), ce que l'on est qu'importe. Hier j'ai demandé gentiment à un voisin de ne pas garer (sa troisième voiture) sur le trottoir (15 cm 2 poteaux) pour que mes enfants puissent l'emprunter et simplement sortir de chez moi (sans parler des piétons, des poussettes, des handicapés), "viens si tu es un homme"! Le Vésinet serait il consanguin?

      Supprimer
  12. Si je comprend bien Hollande ne s'aime pas, il gagne plus de 6000 € par mois en tant que Député et Président du Conseil Général de Corrèze et il n'aime pas les riches socialistes qui le soutienne.

    RépondreSupprimer
  13. Et dès qu'un couple gagne plus de 4 smic les avantages familiaux vont décroîtrent.
    Finie la politique familiale que toute l'Europe nous envie
    place à la politique sociale.
    C'est leur droit d'avoir ce souhait, mais alors ce n'est plus une politique familiale,
    c'est une politique sociale teinté d'un peu de familiale,
    qu'on appelle un chat, un chat !
    ( savez-vous par exemple que dans le budget de la politique familiale figurent les aides au logement ? ! Quel rapport avec la famille ? )

    RépondreSupprimer