24 janvier 2012

Studio ou Chambre d’enregistrement ?

Le conseil municipal est-il lieu de débat ou chambre d’enregistrement ?
Récurrente interrogation qui se pose à chaque nouveau mandat, et reçoit la réponse qui est dans la question.

A son tour M. B 2 C soulève le problème en informant, hier au théâtre, le personnel et les élus de l’opposition de l’attribution des responsabilités avant même que le conseil municipal ne les ait votées. ( agenda du CM du 26 janvier).

On entend ici et là que M. le maire est homme de communication. Débuter son mandat en faisant du conseil municipal une chambre d’enregistrement peut sembler anodin au spécialiste des studios éponymes, c’est pourtant bel et bien une première faute politique.

En tout état de cause Philippe B 2 C se fera voter et obtiendra les pleins pouvoirs. Ensuite la messe sera dite, et les récriminations des élus de l’opposition n’y changeront rien, n’est ce pas Mme Morel, qui s’offusquait dans un passé pas si lointain des pouvoir absolus que s’étaient fait attribuer M. Varèse ! Alzheimer aurait-il frappé ?

Dire que la démocratie y gagnera en crédibilité, que lés élus se grandiront en participant à cette pantomime serait trop demander à un blogueur déjà taxé de Le Pénisme pour avoir rapporté ici même et tel quel - les propos d’un possible futur président !

« Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais ! » De droite ou de gauche cette exhortation résonne aux oreilles de tous ceux qui fréquentent les chambres d’enregistrement.


8 commentaires:

  1. Tous Pourris...!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, votre commentaire est très juste. On peut ajouter une absence totale de respect, de citoyenneté et un tout pour moi qui n'est que le reflet de la population française aujourd'hui. Pour les énervés, je ne parle pas d'entraide ni d'assistance mais du simple respect des principes qui fondent notre démocratie. Pourquoi vos représentants devraient être différents de vous?

      Supprimer
  2. Si ce fait est établi, reprenons le vieux proverbe:

    Chassez le naturel, il revient au galop !!!!


    C'est peut être dans les gènes de l'UMP,

    Allez savoir.

    Quand on a plus rien, tout est permis

    Et quand on a le pouvoir

    Idem.

    RépondreSupprimer
  3. Il faut prendre exemple sur la Lybie et Ali Belaj. Grace au CNT et, avec l'aide de BHL, Belaj a pris et va garder le pouvoir après avoir éliminé Khadaffi ! il a récupéré la manne pétrolière soit l'argent des 200000 barils/jours et il laisse les factieux , les atrabilaires,les cocus se battre à Tripoli,Bani Walid, Benghazi et ailleurs.
    Toutes proportions gardées c'est pareil au Vesinet : Bel a pris le pouvoir grâce à Phenix.Varèse est parti .la voie est libre pour contrôler la scène locale en ne suscitant que quelques polémiques anodines.
    D'ailleurs pourquoi fustiger la politique constante de la majorité du conseil municipal de décider entre eux de leur vote préalablement à la réunion officielle de ce conseil.

    RépondreSupprimer
  4. Cher Phénix,
    il est temps que le Maire et le CM se mettent au travail.
    Ainsi, grâce aux inévitables bavures, erreurs, tromperies, trahisons et forfanteries, le blog pourra reprendre ses savoureuses chroniques.
    Le talent de Phénix fera le reste.
    De temps en temps s'ajouteront les immixtions outrées de Myard ou les manipulations souterraines de Gournac ou Bel.

    Bref, haut les coeurs, le meilleur est à venir.

    RépondreSupprimer
  5. Cessez de feindre la surprise indignée!
    Si les séances de conseil, municipal ou autre, étaient autre chose que des chambres d'enregistrement, cela se saurait, n'est-ce pas? (Et on les aurait probablement supprimées...)

    RépondreSupprimer
  6. Critiquer sans savoir ???
    Sauf erreur de ma part, la nature et l'étendue des délégations accordées par le maire aux adjoints, une fois ceux-ci élus par le conseil, relèvent exclusivement de l'autorité et des décisions du maire, et le conseil n'a rien a y redire, sauf sans doute si ces attributions n'étaient pas conformes au Code des Collectivités Territoriales (mais alors ce serait le contrôle de légalité de la préfecture qui interviendrait).
    Sur ce point le conseil n'a rien à voter et il est normal qu'il en soit seulement informé. En fait les pouvoirs du maire dans sa commune sont beaucoup plus étendus que ce que supposent les administrés. Ne sont soumises au vote du conseil qu'un certain nombre bien défini de décisions (mandat donné au maire pour certaines opérations, montant des indemnités de fonction, approbation du budget, marchés publics, etc. ).
    Ne racontons pas n'importe quoi.
    jFy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le maire a effectivement de nombreuses attributions. Ne les rapportez pas toutes aux pouvoirs de police. Il n'y a pas ici de "critique sans savoir" mais un vrai discernement qui vous fait défaut.

      Supprimer