6 février 2012

L’arbre cache-t-il toujours une forêt ?


Peut on croire ce qu’on lit, ou ne doit-on voir que ce qui n’est pas écrit ?

Peut-être est-il très fort, et tel un anesthésiste endort-il l’esprit critique de ses administrés et d’un blogueur tout en préparant la mise en coupe réglée du Vésinet pour le compte du Belliqueux duc de Montesson ? C'est une version !

Il se pourrait aussi que sa lettre au vésigondin puisse être lue au premier degré, et alors qui pourrait nier qu’il ait su trouver le ton qui sied aux circonstances.

A des années lumière de l’arrogance hautaine du p’tit Robert, conseiller écouté des grands managers de multinationales, le nouveau maire du Vésinet est un cadre quinquagénaire. Il se fait discret, presque effacé, derrière une équipe hyper souriante ... trop gaie pour qui connait la complexité de la tache à laquelle elle est attelée. C’est bien là où le bât blesse : comment redresser la ville avec des adjointes qu'un bilan plombé transporte dans l'hilarité ?

Philippe B 2 C en homme conscient de ses responsabilités ne se fend pas la pipe à la façon morélienne. Il sait les difficultés.

Rien qui puisse le faire marrer !


45 commentaires:

  1. Sur quel programme a-t-il été élu par la joyeuse bande ? Nous, il y a bien longtemps qu'on ne rigole plus.

    RépondreSupprimer
  2. Phénix attire notre attention sur les visages béats des maires-adjoints, et il a raison de dire qu'afficher un tel contentement quand on a participé à un mandat comme celui qui vient de se terminer avec la chute de Varèse est indécent. Ces gens devraient avoir des mines d'enterrement et montrer qu'ils sont conscients des actions funestes qu'ils ont cautionné. Mme Morel en revanche peut savourer sa revanche sur Jonemann et sur l'adversité. C'est elle qui a réussi contre toute attente à donner le Vésinet à son compère Bel.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    On dirait une photo des années 50, c'est très sombre mais certain(e)s n'ont ils pas abusé de la divine bouteille pour féter cette élection et des tours de passe passe du Duc de Montesson.

    Comment peut on avoir une cervelle aussi petite et un égo surdimensionné pour ne pas être géné par les conflits d'intérèts en s'alliant à M. Bel et M. Crisnay, il y a de quoi être inquiet.

    RépondreSupprimer
  4. La joyeuse bande d’hypocrites !!!! On va vous refaire le portrait , souriez tant qu'il est encore temps !! voyez, il neige et bientôt le dégel !!
    Bravo au nouveau Maire pour avoir fait dessaler les rues, il était peut-être en déplacement avec sa boîte !!ou à Montesson !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le paragraphe "salé" sur le salage des rues est certainement jugé très spirituel par son auteur et les quelques grincheux de son "bord" ( cependant pourquoi parler de dessalage ?), mais, malgré les insinuations concernant le Maire et ses déplacements professionnels ou autres, il faut dire haut et fort que depuis 4 mandatures, je n'avais jamais vu la totalité des trottoirs de mon quartier déneigés aussi complètement et aussi rapidement.
      Il fallait que ce soit dit pour que le lecteur honnête et impartial ne se laisse pas abuser trop longtemps par une propagande aussi méprisante pour le lecteur.

      Supprimer
    2. La saucisse de Morteau7 février 2012 à 01:12

      IL est bien évident que chacun y va de son petit refrain suite à tous ces évènements successifs et bien regrétables mais que le nouveau Maire est bien courageux pour s'engager à redresser la barre après tant d'actions délirantes menées par la clique au petit Robert et la main mise par M. Bel sur le Vésinet.
      Bel n'a vraiment pas de leçons à donner après l'annulation de son élection au Conseil Général, pendant ce temps il fait un écran de fumée.

      Supprimer
    3. @Le petit salé : doit habiter le m^me quartier que le nouv'maire.
      et moi pas : mes trottoirs ne sont pas salés
      Mais perso je m'en fou : c'est juste pour le niveau de cette remarque très objective et très pertinente !

      Supprimer
    4. Juste pour information : les trottoirs sont de la responsabilité des riverains, pas de la commune.
      Messieurs, mesdames, c'est à vous de déneiger votre trottoir, et/ou de la saler.
      il y a des moments où il faut arrêter de se comporter en enfants gâtés !!!

      Supprimer
    5. ça c'est du ressort des services techniques (du moins je pense)
      et ce qui est sûr c'est le sel a été acheté au début de l'hiver
      tout au + B2C gère le stock constitué par son prédécesseur...

      Supprimer
  5. De l’accélération de l’histoire ! Et que les engagements sont aussi périssables que fermement assénés.

    Blog du 19 janvier :
    « Cent jours, sans faute ?
    On donnera à M. le maire le bénéfice des « cent jours », sans lui tenir une rigueur excessive d’un passé compromettant : son absence de jugement sur la politique imposée par son prédécesseur : Varèse ! »

    Blog du 6 février :
    « L’arbre cache-t-il toujours une forêt ?
    Peut-on croire ce qu’on lit, ou ne doit-on voir que ce qui n’est pas écrit ? »

    Du 19 janvier au 6 février : moins de 20 jours… !!

    Or, dans toute trêve, on commence par être de bonne foi et lire au premier degré.

    Et, moi, je vois :
    Une mise en ligne du magazine municipal bien avant parution et distribution.
    Une distribution rapide dans les boîtes aux lettres des infos qui nous intéressent:
    - qui est la nouvelle équipe,
    - quels sont ses objectifs concrets.
    Adieu les anciennes envolées planétaires qui comblaient d'aise leur auteur. Ce dernier adorait se promener dans des altitudes stratosphériques (cf les éditoriaux des revues municipales antérieures). Plus dure fut la chute!!!

    Maintenant place au concret et au basique!

    Mais le travers de Phénix est d’instiller dans ses textes des ingrédients désagréables, par principe. Et 100 jours, c’est bien long… La preuve, même si c’est à une dose encore relativement modérée avec suffisamment de circonvolutions pour pouvoir avoir ensuite plusieurs lectures du texte.

    Comme quoi, il n’y a pas que les politiques dont les promesses n’engagent que ceux qui les croient.

    Un Vésigondin lambda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apprenez à lire M le vésigondin lambda : Phénix précise que l'arbre ne cache pas toujours une forêt, ce qui signifie, sans faire d’exégèse, que la lettre du maire est un acte de gestion positif, et qu'il ne faut pas lui reprocher cette façon - somme toute - modeste de communiquer.

      Le procès d'intention, je vous le retourne !

      Phénix

      Supprimer
    2. Vous devez avoir des lunettes à triple foyer et une boule de cristal, Vesigondin lambda. Où voyez-vous des objectifs concrets ?
      Sur le trombinoscope distribué aujourd'hui pas l'ombre d'un programme, alors des objectifs concrets, n'en parlons pas...
      Il faudra peut-être attendre la revue municipale.....si je la reçois, ce qui n'est pas toujours le cas.Etes-vous si "lambda" que cà d'ailleurs ?

      Supprimer
    3. Le petit exégète6 février 2012 à 19:23

      C'est vrai qu'en présentant deux "versions" opposées (§2 et §3 du billet de ce jour), Phénix ne prend pas trop de risques !
      Mais pas question de le prendre en défaut : il a écrit : "peut-être".
      Peut-être aussi qu'il nous prend pour des naïfs (?).

      Supprimer
  6. Et toujours la même rengaine :
    il y a 8 ans, compétents, expérimentés, motivés.....on connaît la suite !
    aujourd'hui,expérience, compétence, dynamisme.... on verra !
    Cela m'a tout l'air d'être une nouvelle version de bonnet blanc et blanc bonnet.

    N'empêche, celle qui qui rigole vraiment de bon coeur sur la photo, c'est Miss Montesson et on sait pourquoi...

    RépondreSupprimer
  7. Le bling bling est en marche.Le gaspillage aussi: la revue municipale est faite en même temps, mais cela n'en jetait pas assez: "ils se la pètent". Mais ainsi, double distribution, double tirage, et puis les autres conseillers sont ignorés, c'est le mépris, et il n'y a plus d'équipe de la majorité, et encore moins d'équipe du conseil. La bande des 9 se partage le gâteau. D'ailleurs , quelle est la légalité de cette diffusion? Bling Bling, Gaspillage, Mépris, tout y est : ça part très fort. Renvoyez les dans leurs foyers.

    RépondreSupprimer
  8. Record battu !
    Notre précédent maire nous avait habitués à ses nombreuses photos dans la revue municipale mais le nouveau fait beaucoup mieux §
    Dans la prochaine revue municipale, éditée en ligne sur le site de la Mairie, la photo de notre nouveau maire apparaît
    - sur la couverture : 6 fois
    - page 3 : 1 fois
    - page 4 : 4 fois
    - page 5 : 1 fois
    soit 11 fois. Qui dit mieux ?

    Certes, classé en fin de peloton de la précédente mandature et n'intervenant quasiment pas pendant les Conseils Municipaux, il était inconnu de la population. Mais trop c'est trop.

    Elu depuis 3 semaines et déjà le culte de la personnalité ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je formule une hypothèse au risque de passer pour un Crisnaysien impénitent : Le communicant chef de la mairie est tout à fait capable de faire de la réclame en Union Soviétique !
      mais parfaitement inapte à faire la communication d'une ville comme le Vésinet, pas uniquement peuplé des buses ou des boeufs !

      M B2C - vous le spécialiste de la Com - vous devriez commencer par remercier votre équipe de communiquant !

      Supprimer
    2. Vésignondin 9h54 : vos paroles sont celles de la sagesse!

      Supprimer
  9. Le Vésinet c'est l'empire des nuls !

    Et voilà que l'empire contre attaque !

    Le problème est que ce sont toujours les mêmes qui payent et jamais ceux dont on parle !

    Ils sont discrets et ils subissent mais ils PAYENT !

    Dans ce pays de démocratie parfaite, 55% de la population ne paye RIEN et profite de tout et 25% payent TOUT et ne profitent de RIEN !

    A méditer !

    RépondreSupprimer
  10. copie du courrier que j'adresse à notre nouveau maire:


    Le Vésinet, le 6 févirer 2012.
    Monsieur le maire,
    J’imagine que les vésigondains, comme moi, sont heureux que le conseil municipal ait pu dégager une majorité pour procéder à votre élection, et, faute de vous connaître, il me semble raisonnable de vous apporter à priori toute la confiance nécessaire au début de votre mandat dans un minimum de sérénité. Nous aurons, bien sûr , à juger sur pièces.
    D’ores de déjà, le bulletin qui vient d’être distribué donne le ton, car y sont évoqués “le plan local d’urbanisme, la M.J.C., l’éco-quartier Parc Princesse.” Nous sommes plusieurs à nous étonner à ne pas y voir évoqués le plan de désendettement de la ville et la politique de rigueur qu’il engendre, lié à la remise à niveau des impôts locaux -part de la ville- pour revenir à celui qui était atteint en 2009. Sous l’impulsion désastreuse de monsieur Varèse, nous avons subi une augmentation de 40% de ces charges sans aucune ligne stratégique nous indiquant le terme prévisible du surcoût. Et nous ne pouvons pas imaginer que ses successeurs puissent envisager une seconde qu’il s’agisse d’une solution durable, à un moment où la nation elle-même fait face à une situation autrement plus critique en termes d’impact sans pour autant recourir à de telles outrances.
    Bien qu’ayant de nombreuses connaissances au Vésinet, je suis conscient que la demande d’un seul individu présente un intérêt relatif, surtout au moment d’une prise de fonctions que j’imagine absorbante et délicate. Quoi qu’il en soit, je pense faire oeuvre d’esprit républicain de responsabilité en vous interrogeant de la sorte, sans oublier d’interpeller les membres des autres formations du conseil, qui auront à coeur de défendre les intérêts financiers de nos concitoyens.
    Je vous prie de croire, monsieur le maire, en l’expression de ma parfaite considération.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cela va de soi. C'est pourquoi Mr Bel a fait designer madame Morel pour s'occuper des finances.
      Les projets que vous evoquez vont être revus à l'aune de cette rigueur que vous appelez de vos voeux.
      C'est la technique du BBZ.

      Supprimer
    2. "ait pu dégager une majorité"
      si j'ai bien par ailleurs ... : 16 sur 33 !
      J'appellerai plutôt ça la plus importante minorité.
      Vous allez le flatter, et comme tout commercial il va s'y croire.
      C'est sûrement bon pour son égo, mais pas forcément pour nous !!!!

      Supprimer
  11. la nouvelle revue du Vésinet est accessible sur Internet avant distribution de sa version papier glacé.

    M de Crisnay comme le souligne un lecteur du blog compense son déficit de notoriété par une omni présence dans la revue qui ne contraste en rien avec celle de son prédécesseur ...

    De plus il signe la tribune libre du RPV et là surprise, B2C décoche une flèche venimeuse à ses opposants aux quels il reproche "de polémiquer sur fonds de vieilles rengaines politiciennes"

    Pourquoi reprendre la terminologie détestable du début de mandat ? Peut -on au Vésinet user de la liberté d'expression sans être accusé de manœuvres politicienne ?

    Phénix

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dire que la photo de Monsieur B2C apparaît 12 fois dans la revue municipale, est-ce une polémique ? Non, c'est un fait.
      Dire que l'album photos distribué dans les boîtes à lettres hier ne fait mention d'aucun programme, est-ce une polémique ? Non, c'est un fait.
      Dire que quasiment personne ne le connaît au Vésinet, est-ce une polémique ? Non, c'est un fait.
      Dire que Monsieur B2C a manqué 11 conseils municipaux sur les 36 ayant eu lieu depuis la nomination de Varèse, est-ce une polémique , Non, c'est un fait.
      Dire que -quand il y assistait- on ne l'entendait quasiment pas, est-ce une polémique ? Non, c'est un fait.

      Pas de polémiques. Des faits, tous simplement. Et ils sont pour la plupart inquiétants.

      Supprimer
    2. B2C n'est pas comme son prédesseur : pouvez-vous me dire sur quelle revue vous pouvez trouver une photo de son (ex)second (à sur celle présentant le trombonoscope) ?
      réponse aucune : Savait-il déjà qu'il lui fallait mettre à terre celui pourrait lui faire de l'ombre ?
      Allez, B2C, il y a un peu de bon e toi (encore?)
      Et come dirait l'autre donnez moi un point d'appui....
      gardons espérance en ce début d'année

      Supprimer
  12. Le ton est donné, un dur est arrivé: matraquage de photos à sa gloire, monopolisation de l'écrit,affirmations gratuites (les adjoints sont pour la plupart particulièrement incompétents, mais on les glorifie), dénigrement du passé qu'il a voté muet,et on l'a appris dans le blog, élimination de toute opposition, gauche et RPV qui ont été virés et n'ont pas dit merci.Cela rappelle des méthodes déjà vues dans l'histoire. Le rififi va arriver au conseil municipal. Pauvre Vésinet entre quelles mains tu es tombé. La seule solution est qu'ils démissionnent.

    RépondreSupprimer
  13. Tondu et toujours pas content6 février 2012 à 23:40

    L'examen du budget et son vote devraient nous éclairer sur les capacités et les qualités réelles des acteurs de ce nouvel épisode du feuilleton vésigondin.
    En tout état de cause, je ne voterai pas, aux prochaines élections, pour toute liste abritant l'un quelconque de ceux qui par lâcheté, inconscience ou incompétence, nous ont mis dans cette panade.
    J'ai dit!

    RépondreSupprimer
  14. Bon, la bande a Varèse est de retour sur le Blog !

    RépondreSupprimer
  15. Comment Varèze a t'il pu réussir à faire en sorte que tous ces bavards de maintenant la ferme durant quatre ans?
    Comment ceux qui se sont tus pendant quatre ans peuvent être crédibles. Résistant de la dernière heure?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ils apprenaient l'orthographe !

      Supprimer
    2. ce n'est pas encore gagné visiblement ;)

      Supprimer
    3. A 1éh38 PM,
      "C" prend une majuscule et pourquoi terminer votre "phrase" avec un point virgule et une fermeture de parenthèse.
      Lé cordaunié son toujour lé plu malle chaussez!

      Supprimer
    4. @ papy du web (AnonymeFeb 7, 2012 01:40 PM): tape "smiley" sur ton moteur de recherche !
      et ;) te fera un clin d'oeil ...
      :-))

      Supprimer
    5. @ conquérant du web, ce dont vous parlez ne correspond en rien à l'orthographe enseignée encore à l'école.

      Supprimer
  16. A moi , les enfants ...7 février 2012 à 16:52

    Il parait qu'ils préparent la désignation de conseillers délégués, Lundi soir, en grande réunion de pardon aux félons. Seules contraintes du pardon faire le travail des nouveaux adjoints, qui eux font de la com et dire merci: le tout pour 130 €. Quels conseillers vont vendre leur âme pour 130 €? Réponse le 16 Février à 20h30. Encore un triste spectacle à vivre. Après le dégagement, verra- t-on l'humiliation. Ce sera le moment de monter sur les tables et de les mettre dehors. Sinon la prise en mains du nouveau régime brutal et sans pitié continuera.Varése sera regretté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. peu de risque de regret ! il ne faut pas exagérer. Quant à risquer d'humilier des pseudos technocrates incompétents...130 euros c'est déjà trop payé!

      Supprimer
  17. Le Vèz des spectacles7 février 2012 à 22:42

    Malheur à qui choisit, en Juin, d'acquérir des billets pour le spectacle donné par Le Quatuor le 16 février au soir, car il sera privé de la représentation donnée simultanément aux Folies Carnot par le Vézin Circus.
    En effet, après la perte cruelle de ses fameux illusionnistes, la troupe, dit-on, comprend un numéro exceptionnel de contorsionnistes qui, à lui seul, justifie le déplacement.
    Phénix, nul n’en doute, saura rendre compte de la prestation avec sa verve habituelle.
    Et puis l’on se consolera peut-être en Mars, avec les représentations dites du Budget.
    Au numéro des contorsionnistes, désormais au point, viendraient s’ajouter des nouveautés.
    A titre confidentiel, on peut révéler ici qu’il s’agit de numéros d’avaleurs de couleuvres et de mangeurs de chapeau. Mais, chut !

    RépondreSupprimer
  18. MdR:
    Sur la photo on peut distinguer plusieurs catégories :
    - ceux imitent leur chef
    - ceux qui admirent leur chef
    - ceux qui regardent ailleurs
    Essayez de deviner qui est dans quelle catégorie et ensuite seulement allez voir...

    RépondreSupprimer
  19. Boule de cristal ?
    Bel : député
    Morel : maire de Montesson
    Gattaz : maire du Vésinet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bel député: non, Myard a l'investiture UMP
      Morel maire de Montesson: non, elle habite Le Vésinet
      Gattaz maire du Vésinet, pourquoi pas, mais il y aura de la concurrence

      Supprimer
  20. Non un seul député maire de la CCBS: Bel le Grand 1er.
    Nous devenons des CCBienSainsi sous la direction de notre futur grand timonier après fusion des communes.

    RépondreSupprimer
  21. Je finis par me demander une chose : A quoi ça sert une mairie à part dépenser l'argent que l'on a pas, à tondre le citoyen et à engraisser des inutiles incompétents ?

    Que fait-elle qu'un cabinet de comptables bien organisé ne pourrait faire à moindre frais ?

    Quand on pense que cette panade est reproduite 36.000 fois en France, amplifiée par les autres instances, organes et associations de malfaiteurs étatiques inutiles, stériles et dangereux, on se dit qu'il y a urgence à foutre ce bazars kafkaïen en l'air !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on profère de telles inepties, on peut effectivement s'appeler Bécassine

      La comptabilité dans une commune ne représente même pas 5% de l'activité.


      Venez donc demander au personnel municipal quelles sont les très diverses tâches qu'il doit accomplir!

      Cependant, il est vrai que l'on pourrait diminuer le personnel en particulier dans la com

      Supprimer
  22. J'ai beaucoup aimé la petite phrase de notre nouveau Maire à propos d'André Michel (vu et entendu sur Yvelines Première),
    lequel s'insurgeait contre le parachutage de Mme Morel et la non-démission courageuse de toute l'équipe Varésienne :
    "Il s'oppose, c'est normal, il est dans l'opposition".

    Ca laisse rêveur une telle capacité d'analyse, non ?

    Mais, suis-je bête, c'est tout simplement l'UMP... qui succède à l'UMP ! (ouf on respire mieux)

    RépondreSupprimer
  23. Un nouveau maire arrive.
    Personne ne le connait, et déjà tous crient "Haro !".

    Il a séché quelques conseils municipaux sous l'ère Varèze ?
    Quand il était, il n'est jamais intervenu ?

    On peut le voir comme du désintérêt.
    Mais c'est oublier un peu vite que toutes les décisions étaient prises dans des "conseils 'adjoints" qui se tenaient avant le conseil municipal.
    En tant que conseiller de fin de liste, quel poids avait-il ? Qu'aurait-il pu faire ?
    Réponse : pas grand'chose, à part attendre une opportunité.
    Et c'est ce qu'il a fait ...

    Maintenant qu'il est maire, il essaie de compenser son déficit d'image auprès de la population : faut-il vraiment le blâmer pour cela ?

    il me semble qu'il y a plus préoccupant : l'irruption des affidés du maire d'à côté dans la nouvelle équipe.
    Comment avoir la garantie que, quand la situation se présentera, ils (elles) ne favoriseront pas la commune d'à côté au détriment du Vésinet ?

    Pour le reste, assez des procès d'intention, soyons responsables !

    RépondreSupprimer