10 février 2012

Philippe B 2 C à la télé !


Monsieur le nouveau maire est sur les petits écrans, bizarrement son interview n’est pas reprise par le site du Vésinet.fr sans doute pour en laisser l’exclusivité au Vésinet.info ...

Une autre hypothèse que seuls de stériles opposants pourrait formuler tiendrait au niveau de la prestation de monsieur Bastard de Crisnay. Ce n’est pas celle du blog. La modestie revendiquée et la mise en retrait du maire est tout sauf fortuite, mais calculée. Pour se faire aimer, ne faut-il pas se laisser désirer ? A contrario l’ovni présent petit Robert avait rapidement été victime d’une crise de rejet ...

On peut rassurer les zappeurs impénitents, ne pas visionner cette vidéo ne cause aucun risque de sous information. Rien n’est dit qui n’a pas déjà été dit : depuis « l’existence d’une attente de changement de gouvernance et de style », les « compétences (sic) de Mme Morel et de son équipe ( ?) », « le poids de la dette qui pèse lourdement » « l’opposition qui s’oppose » ...

On fera très courtoisement remarquer à l’english speaking VP de Warner que le français « balancer » n’est pas une traduction élégante pour l’anglais « to balance ». Mais rien d’autre n’indique que le franglais soit le sabir de B2C qui maîtrise surtout la langue de bois, version édit de Villers Cotteret.

Interviewée, citée et courtisée par le maire, Mme Morel qui « ne pouvait laisser le Vésinet dans cette situation » (sic) justifie sa trahison. Aussi la chute de B2C ne put que la combler d’aise ! Clôturant son interview, le nouveau maire ouvrait toute grande la porte de la succession : « dans deux ans, je ne sais pas ce que je ferai, ... je ne peux pas vous répondre »

Eh ! Mme Morel, si c’est pas un boulevard, ça y ressemble ...d'ailleurs ne va - t-elle pas prendre la présidence du RPV dès lundi 13, lors de sa réunion plénière dont elle est l'invité d'honneur !




16 commentaires:

  1. Inodore, incolore et sans saveur

    RépondreSupprimer
  2. Pour un communiquant je pensais qu'il serait meilleur (pour l'instant je n'ai lu que la description qu'en fait le blog)

    RépondreSupprimer
  3. Phénix est d'une exceptionnelle bienveillance à l'égard du maire. Aucun enthousiasme, aucune ambition, aucun élan chez cet homme trop lisse, trop bien élevé, sans aspérité.
    Il manque de spontanéité et ne cherche pas à convaincre; on dirait qu'il récite la même leçon que celle qu'il a déjà servi au conseil municipal et au journal de la ville.

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'est pas un "communiquant" c'est un dirigeant d'entreprise.
    Il n'avait pas besoin de ce fauteuil de maire. Il l'a pris pour que Vintraud ne l'ait pas.
    Il se veut pragmatique. C'est toujours mieux que les délires cosmiques de son prédécesseur.
    Laissez le travailler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Philippe Bastard de Crisnay n'est pas un dirigeant d'entreprise. C'est un cadre supérieur chargé de superviser la planification des ventes et les opérations logistiques hors US d'une société américaine spécialisée dans le B to C.

      Cf. publication du 5 mai 2010.

      BURBANK, Californie--(BUSINESS WIRE)--Warner Home Video a promu Philippe Bastard de Crisnay au poste de vice-président directeur, Planification des ventes et opérations internationales. L’annonce en a été faite aujourd’hui par Darcy Antonellis, président des opérations techniques de Warner Bros. et par Dan Miron, vice-président directeur, Gestion de la chaîne logistique internationale pour Warner Home Video, dont il relèvera.

      À cette fonction nouvellement créée, Philippe de Crisnay supervisera la planification des ventes et les opérations de la chaîne logistique à travers l’ensemble des marchés internationaux de Warner Home Video, et prendra en charge les activités d’achat, de fabrication, de distribution et de service après-vente en soutien aux équipes de vente au niveau du territoire et de la région, conjointement à leurs activités vidéo et jeux. En étroite collaboration avec la haute direction, il élaborera des stratégies de planification des ventes et de la chaîne logistique, dirigera la mise en œuvre d’initiatives liées aux systèmes et facilitera par ailleurs la transition du studio vers Technicolor. Technicolor et Warner Bros. ont conclu au début de l’année un contrat à long terme couvrant des services de reproduction et de distribution de DVD et disques Blu-ray.

      Supprimer
    2. Merci Google pour le copier/Coller.
      C'est donc bien un dirigeant d'entreprise (pas un chef, un entrepreneur) qui après avoir été responsable exécutif de la filiale française s'est vu confier la responsabilité d'un secteur, au niveau mondial, d'une des sociétés les plus importantes de son secteur.
      Le jeu de mot B2C est amusant même s'il a échappé à beaucoup.

      Pour être complet, il faudrait aussi mentionner ses activités lobbyistes au sein d'un syndicat professionnel.

      Supprimer
    3. Cher anonyme
      merci de ne pas prendre les lecteurs de ce blog pour des boeufs : ils ont tous saisi le double sens de B TWO C ( pour les nuls, prononcer "bi tou ci" )

      Phénix

      Supprimer
    4. Cher Phenix
      Pardon de vous contredire mais je connais beaucoup de gens très cultivés, très instruits, très heureux, qui ignorent le sens de B to C. Ce qui ne les empêche pas de vivre, au Vésinet ou ailleurs.
      C'est vrai qu'ils ne lisent pas tous le blog.

      Supprimer
    5. B to C Business to Consumers (consommateurs)
      B to B Business to business (entreprises)

      Une classification, souvent utilisée en marketing et en communication. Chacune de ces deux catégories impliquant l'usage de moyens et de méthodes distinctes pour atteindre leurs cibles, client finaux pour les premiers, entreprises ou administrations pour les seconds.

      B 2 C est l'acronyme désignant Philippe Bastard de Crisnay pour des raisons qui ne peuvent plus échapper à la sagacité des lecteurs.

      Supprimer
  5. L'intervention du nouveau maire est plutôt satisfaisante à mes yeux. Il est calme, il parle de travailler, de gérer, ce qui change. Il n'a pas été pollué par le public ou l'administration, repaire de planqués profiteurs incompétents. Il semble manquer d'ambition personnelle, mais après tout, le Vésinet pour un ambitieux ne sera jamais qu'un tremplin que l'on abandonne vite. Que lui demande-t-on en somme. De faire un travail sérieux et efficace, de gérer les deux ans qui restent en bon père de famille, c'est tout !
    Evidemment, il détonne au milieu de la politicaillerie française actuelle représentée par son président hyperactif comme un gosse, agité, lunatique et inefficace et par son opposant au profil de VRP en faux bijoux avec sa trogne de faux cul prêt à trahir sa propre mère ! Ça change de voir des gens sérieux et réfléchis. Maintenant l'avenir jugera !

    RépondreSupprimer
  6. Sacré beau poste!
    Souhaitons qu'il réussisse et qu'il puisse convenablement honorer la fin du mandat Varèze (2 ans) en tant que Maire du Vésinet. Ou bien, cèdera t'il sa place pour raisons professionnelles à Madame Morel?

    RépondreSupprimer
  7. Vous avez dit Bastard ou Batman de Crisnay? Super héros?

    RépondreSupprimer
  8. Pour le moment Bastard a été plus souvent en Amérique et à Londres qu'au Vésinet. Il ne se passe plus rien en mairie, hormis des règlements de comptes. Si Bastard choisit ses collaborateurs comme les adjoints de la ville, il ne restera pas longtemps dans les avions. En attendant, c'est Le Vésinet qui trinque avec la puissante Madame Morel, dont Phénix devrait nous donner le CV!: adjointe aux finances, au personnel, à la vie économique, aux affaires générales, ...et quoi encore. Elle est en campagne pour conquérir LE Vésinet!!!! avec Bel qui guide? Bastard est un maire fictif pour deux ans. Il faudra bien qu'il varie un peu son discours qui est d'une platitude renversante et qui ne l'engage en rien.

    Au fait après le CV de Varèse, pourrait-on avoir le CV de Bastard? Dans une campagne, on connaît le maire, là on ne sait rien. Ce n'est pas acceptable. Il occuperait un nouveau poste international créé pour lui?...qui lui laisse du temps pour la ville? Si c'est le cas, de quoi être perplexe sur le poste !

    RépondreSupprimer
  9. Et oui ce n'est pas une tache facile que de prendre de telles responsabilités, après tant de magouilles, actes pervers, mensonges etc...
    Merci et Bravo en espérant les règlements de comptes ne seront plus monnaie courante au sein du conseil municipal.

    RépondreSupprimer
  10. à bon courage: surtout quand on commence par faire de même.

    RépondreSupprimer
  11. C'est creux, creux, creux... On comprend sa place de 21ème précédemment. Et son programme quel est-il ?

    RépondreSupprimer