4 mai 2012

CdQ Merlettes : « Ce qui va sans dire ... »

Moins varésien que jamais le maire s’est appliqué tout au long de ce conseil de quartier (Merlettes – Charmettes) à apparaître consensuel, proche et « normal », tout ce que son prédécesseur n’était pas.

Ligne 19 et Terrain des aiguilleurs étaient au menu : les échanges auraient pu être animés, voir passionnés si ce n’est véhéments. Il n’en fut rien.

Le miracle B2C opérerait-il, les guerres picrocholines, les querelles byzantines se seraient – elles dissipées, laissant l’agora résonner des seuls propos sensés et pondérés sur des sujets jusqu’alors propices aux effets de manche et aux passions partisanes ?

C’est indéniablement un progrès ! Si la disparition d’un Monsieur je-sais-tout, je décide-sans-écouter, je méprise-mes-interlocuteurs a renouvelé l’atmosphère de ce type de réunion, si les échanges sont feutrés et les arguments peuvent être confrontés sans craindre d’être anathémisé, les progrès restent essentiellement formels, et les dossiers n’avancent guère.

Ligne 19 ! Sur le serpent de mer que constitue le tracé du bus collectant les riverains des Terres blanches l’ineffable M. Belloc a cru bon préciser que le seul objectif était de faire « bouger les lignes » ! Humour, dont le sel a du échapper au cadet des adjoints. Après 4 années de discussion, la seule avancée est un arrêté d'interdiction ! On est donc encore très loin d’une solution. La rue Watteau débarrassée de ses bus, nul ne sait quels riverains seront demain à leur tour soumis à leurs nuisances.

Terrain des aiguilleurs : Vieux projet que la construction d’une vingtaine (30 ?) de logements sociaux le long de la ligne du RER. Ce n’est pas pour autant que le projet est ficelé ! Non, il apparaît même qu’une fois encore la municipalité a mis la charrue devant les bœufs. Dessiner un beau square et le réaliser alors qu’aucun aménageur n’a été sollicité et qu’aucune perspective architecturale ne peut être présentée témoignent d’une accélération pour ne pas dire d'une réelle précipitation.

L’objectif est facile à comprendre, même s’il n’est pas révélé. Il s’agit de récupérer 1M€ en contrepartie de la cession du terrain. Les coûts de viabilisation et d’aménagement appartiennent à la masse indivise du budget voirie-équipement. Ce qui sera dépensé là, ne sera pas affecté ailleurs. En clair c’est un million net qui tombe dans l’escarcelle municipale.

1 Million d’€ bien utile pour financer ... la MJC. Ce qui va sans dire, va mieux en disant !


7 commentaires:

  1. On peut donc lire en creux qu'il ne se passe plus grand chose en mairie.
    Au fait quel est le coût estimé à date du projet MJC dont certains disent qu'il dérive, qu'il dérive?

    RépondreSupprimer
  2. Naissance de six cygnes aux Ibis.

    Belle portée qui j'espère sera protégée ... un peu mieux que les années précédentes.

    Merci pour eux, car il y a tant de prédateurs de toute sorte.

    RépondreSupprimer
  3. André MIchel4 mai 2012 à 16:38

    Phénix n'a pas compris,alors que M. Bastard de Crisnay a tout dit, si on écoute,dans les deux réponses qu'il m'a fait: il a l'accord de M.Bel et il a reconnu qu'il n'y a au 1er juillet que deux solutions pour le retour: Route de Sartrouville ou rues du Vésinet. Allez on lui mettra 19/20 pour faire bouger la ligne et 1/20 à Phénix pour jouer le naïf. Au 1er juillet, certains vésigondins pourraient avoir une surprise,quand on connait la position de M.Bel. En contact avec le préfet pour l'arrêté, le maire du Vésinet ne peut pas ne pas lui avoir dit où les bus allaient passer! C'est la première question que le préfet a du poser.Le plus simple serait tout de même, à titre provisoire au moins, de passer par la route de Sartrouville au retour en attendant des petits bus s'ils arrivent un jour. Mais le maire du Vésinet fera-t-il plier le maire de Montesson?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. André Michel ne saurait-il pas lire ?

      Le paragraphe ligne 19 se termine par cette phrase : "On est donc encore très loin d’une solution. La rue Watteau débarrassée de ses bus, nul ne sait quels riverains seront demain à leur tour soumis à leurs nuisances."

      Que dit de plus M Michel ? que le maire du Vésinet a menti par omission et que la ville a un plan B qui ne fut pas révélé lors de CdQ.

      Ce n'est pas le but d'un billet de remplacer les feuilles de chou d'information. En revanche montrer que les associations ont enterré la hache de guerre - même si pour ce faire elles ont été payées en monnaie de singe - est un changement radical de comportement, plus important à nos yeux , que de connaitre le nom des rus qui subiront demain ce que les riverains de la rue Watteau auront jusqu'au 1er juillet enduré.

      Phénix

      Supprimer
    2. André Michel4 mai 2012 à 19:56

      Réponse à Phénix:je lui ai mis 19/20 à ton maire pour faire bouger la ligne. Pas mal!
      Le maire du Vésinet répond aux questions posées et pas à celles non posées. Sur ce point rien à dire.
      Celui qui joue double jeu, c'est M.BEL dont on ne sait... sur quoi il est d'accord,hormis traverser le Vésinet, jusqu'à preuve du contraire. Si M.BEL se rallie à la formule Route de Sartrouville,le maire du Vésinet méritera 20/20.Attendons.

      Supprimer
  4. "Tout fout le camp" aux charmettes et on laisse faire...
    Démolition de nombreuses maisons pour laisser place à des immeubles de tous côtés, "ex-propriation" du boucher, lien social et économique si important pour un quartier...
    Plus de places pour se garer devant chez soi en raison de l'augmentation des véhicules !!!
    Sachez aussi que la ligne 19 passe souvent dans d'autres petites rues des charmettes à vive allure et non pas que dans la rue watteau, que la fermeture des Ibis le week-end apporte tous les cortèges de mariage bruyants et hystériques que tout le monde connait...
    Qu'il n'y a plus que deux ou trois étales sur le marché de notre place : Marché qui était d'après Mr Gotlib (dessinateur connu): "le plus agréable et le plus sympa du Vésinet" !
    Demain, le quartier des "Charmettes" sera la "Zone", un quartier sans âme et à qui la faute ???
    Cet illustre "inconnu" qui porte le titre de Maire et son équipe à deux euros ne feront rien sans parler de Monsieur Laduré, Président du Conseil de quartier Charmettes-Merlettes qui passe son temps dans sa maison secondaire à Arcachon et qui n'a aucun pouvoir à part se préoccuper de ses intérêts personnels...
    La Révolution naîtra sans aucun doute de notre quartier car ici la population est en colère !!!! On en a marre de tous ces sbires qui détruissent ou laissent mourir notre si belle ville...

    RépondreSupprimer
  5. Il faut lire le blog des vigilants:

    1-Il est bien informé sur la gloire de Bel et Gattaz qui figurera dans les livres de jurisprudence. La honte!
    Madame Gattaz doit démissionner car elle a été élue conseillère municipale dans l'illégalité. Tout Le Vésinet va être au courant.Ce serait digne de sa part de démisssionner.

    2-De plus le préfet n'aurait pas du accepter la liste aux municipales de Madame Morel, puis de Didier Jonemann. Toute la liste est concernée.La suite normale et digne est donc la démission de Morel et Jonemann et de tous ceux qui suivent. La liste jonemann-Morel vient de fait d'être invalidée.Oseront-ils rester au mépris de la loi?

    RépondreSupprimer