8 juin 2012

Du secret des commissions

Les débats des commissions doivent-ils se retrouver sur le blog ?

Selon que vous êtes dans l’opposition ou dans la majorité l’opinion peut évoluer !

Ainsi madame Morel se régalait jadis de découvrir ici même la teneur des discussions, le compte rendu des commissions aux quelles elle ne participait pas. Évidemment c’était l’époque où madame Morel fréquentait l’opposition.

Il a suffi qu’elle franchisse le Rubicon, qu'elle rejoigne la majorité RPV pour qu’en charge des affaires madame Morel s’offusque des fuites dont bénéficie le blog. Avec la discrétion qu’on lui connait elle a même interpellé un conseiller municipal qui s’entretenait avec l’auteur de ce billet de la construction d'un édicule sur la place du marché.

Madame Morel a une spécialité : c’est la versatilité. On ne connait rien de ses convictions, et pour cause, madame Morel fluctue en fonction de ses casquettes ou de ses intérêts. Un jour pour, le lendemain contre : le budget refusé quand elle était à l’UPA, ce même budget voté quand elle s’acoquine avec le RPV. Les exemples sont légion.

Aujourd’hui le blog publie un document d’urbanisme présenté lors de la dernière commission, dont l’objet est de façonner le futur éco quartier. C’est le cahier des charges auquel le concessionnaire devra se plier.

Pourquoi ce document n’est-il pas rendu public ? N’est-ce pas essentiel que les riverains, les associations de défense du site, les administrés connaissent les contraintes et les marges de manœuvre laissées aux aménageurs, avant qu’elles ne soient figées par le vote des conseillers, ne seraient ce que pour leur permettre d’intervenir auprès de leurs élus, avant le conseil privé du 14 juin.

Cette approche démocratique doit heurter les élus majoritaires puisque aucun d’entre eux n’a jugé utile de nous le faire parvenir, contrairement aux élus de l’opposition. A moins que le black out n’ait été imposé par monsieur le maire lui même ?

9 commentaires:

  1. Curieux, Phenix, cette obsession sur Madame MOREL!
    De l'amour, de la haine, je n'en sais rien! mais quel acharnement!
    Résumons la situation! Au départ de Varese? 2 solutions. Soit on revotait (encore!) soit on recollait les morceaux entre 2 groupes qui partageaient les mêmes idées en dehors de la gestion calamiteuse de mr VARESE! Cette "nouvelle" équipe a été constituée et ne marche pas si mal que çà! Madame MOREL a un rôle central entre un maire très occupé par ailleurs et .... les autres. lui reprocher d'avoir des fonctions à MONTESSON frise le ridicule! Savez vous que tout le monde n'est pas retraité ou n'a pas une fortune qui lui permet d'avoir des fonctions à titre (presque) honorifique. D'autre part, je n'ai pas entendu que les 2 villes étaient en guerre, que des querelles ancestrales les divisaient. Vous confondez, Phenix, ces 2 gros bourgs (quelques milliers d'habitants) avec une vision géopolitique planétaire.
    Laissez la travailler! Laisser les travailler! On s'exprimera dans 2 ans!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les bisounours !!!

      Supprimer
    2. Professeur Nimbus8 juin 2012 à 17:02

      oh la la moi aussi, je suis très surpris car mme Morel était dans l'opposition, dans le fond de la salle près du radiateur,elle semblait faire des remarques judicieuses ettoujours politiquement correctes puis par le plus grand des hasards...la voici assise sut l'estrade près du nouveau "prophète".

      Je suis toujours choquée de voir des gens retourner leur veste, être victimes du syndrome de Stockholm avec un début d'Ahlszeimer.
      A quoi ce besoin de pouvoir correspond il ??? manque de reconnaissance par les siens,c'est à creuser. Quelqu'un a sans doute la réponse.

      Supprimer
  2. Où est l'erreur dans ce billet ?

    Ne pas voir qu'entre les deux villes les intérêts sont souvent divergents tient de la mauvaise foi ou de la naïveté. Le PLU de Montesson a reçu un avis défavorable de la commission urbanisme du Vésinet : pour preuve s'il en est besoin des différences d'appréciation sur les problèmes d'urbanisation, de voirie, de circulation, de transports en commun ....entre les deux bourgs.

    Mme Morel qui joue sur les deux tableaux ne peut servir deux maitres à la fois. N'y voyez ni haine ni amour : juste le fait qu'on ne peut pas tout dire et son contraire sans susciter de réaction sur ce blog. Il est fait pour ça.

    Phénix

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et n'a!, je suis totalement d'accord avec Phénix, Mme Morel n'a rien a faire à sa place dans notre mairie, surtout quand on se rappelle comment Bel à bien voulu nous a arnaquer avec sa ristourne d'impôt en notre défaveur et en faveur des montessonnais! Alors oui nous sommes pas content et il y a des faits pour ca

      Supprimer
  3. On rappellera à ceux qui l'ont oublié ...9 juin 2012 à 09:41

    On rappellera à ceux qui l'ont oublié que Mme Morel était 33ème de la liste de M Foy entre 2001 et 2008, qu'elle participait à toutes les réunions privées de l'équipe de M Foy et qu'elle en faisait des rapports circonstanciés à M Bel.
    On rappellera que Mme Morel a pris l'investiture UMP aux municipales de 2001 en éjectant M Foy sans ménagement.
    On rappellera à ceux qui l'ont oublié que Mme Morel a viré la moitié de ses colistiers au lendemain du premier tour des municipales de 2008, les accusant d'être responsables de son mauvais score.
    On rappellera à ceux qui l'ont oublié que Mme Morel a fusionné sa liste avec celle de M Jonemann, en causant des dégâts toujours visibles chez les amis du Docteur.
    On rappellera à ceux qui l'ont oublié que Mme Morel a laissé M Jonemann sur le bord du chemin fin 2011 quand il s'est agi de s'associer avec M Bastard de Crisnay.

    Foy - Jonemann - Bastard de Crisnay : qui sera le prochain ?

    Ces propos ne sont ni de l'amour, ni de la haine. Ce sont des faits.
    Ils illustrent d'eux-mêmes l'incohérence de cette femme, son appétit du pouvoir et son peu de reconnaissance à l'égard de ceux dont elle s'est servie à un moment.

    RépondreSupprimer
  4. Madame Morel est l'archétype du politicien dont les vésigondins - dans leur grande majorité ne veulent plus.
    Elle peut cumuler des fonctions malgré leur incompatibilité, elle peut trahir sans vergogne ceux qui lui ont fait confiance, elle peut changer d'avis sans même tenter de se justifier.
    Elle refuse de clarifier sa position sur les sujets conflictuels entre les communes de Montesson et du Vésinet en étant capable de parler sans que nul ne soit capable de résumer le sens de son intervention.
    Elle se drape facilement dans sa dignité outragée sans jamais reconnaître qu'elle est sa propre meilleure ennemie, victime de ses errements, reniements et des blessures qu'elle a infligé à ceux qui naïvement ont cru en sa sincérité.
    Le seul service qu'elle peut encore rendre aux vésigondins c'est de se retirer de la municipalité, provoquant enfin les élections dont elle a privé, par son ralliement au RPV, les habitants.

    Phénix

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Traiter Mme Morel d'archétype du politicien, c'est encore trop pour elle. Politicienne, non. Elle veut simplement être calife à la place du calife.
      C'est une girouette qui, comme toutes les girouettes, tourne avec le vent.
      Etre la secrétaire (pardon, la chef de cabinet) d'un maire n'a jamais signifié que l'on pouvait être maire soi-même.

      Supprimer
  5. Entièrement d'accord avec Phenix concernant Madame Morel... D'ailleurs au chateau même, nombreux ne supportent plus ses discours contradictoires pour plaire à tous : adjoints,agents,tous s'en plaignent malgré M. B2C qui s'appuie sur elle, faute de pouvoir être là lui-même !

    RépondreSupprimer