1 juin 2012

Un marché couvert sur la place du marché ?

Mme Morel fait feu de tout bois !

Avec l’argent du FISAC et l’appui du Conseil général elle vient de lancer une grande étude pour implanter des commerces sur la dalle de la place du marché.

Re-dynamiser le centre ville, attirer de nouveaux commerces, remplir le parking et accessoirement les caisses de la ville, c’est un programme qui ne peut que soulever l’enthousiasme des riverains et accessoirement des administrés.

Quelle bonne idée !

Puisque le conseil municipal a donné son feu vert à ce projet – dixit le conseiller Malih lors de la commission économie et commerces de ce jour – on ne peut qu’applaudir à l‘unanimité dont le conseil ferait preuve vis à vis d’un aménagement qui jusqu’alors divisait plutôt les vésigondins, et féliciter Mme Morel qui a réussi ce tour de force.

On peut aussi s’interroger sur le sens de cette démarche quand on sait l’état des finances de la ville et les temps peu propices à la mobilisation de l’argent public pour des projets ne s’inscrivant pas dans une approche globale.

On croyait que monsieur le maire voulait réinventer le centre ville ! Ouvrir une grande concertation sur le Vésinet-de-demain et repenser le Vésinet centre pour les générations futures. Et on découvre, au détour d’une commission réunissant une poignée de pékins, que c’est par le petit bout de la lorgnette que cette rénovation est envisagée. Par une adjointe sans compétence particulière en matière urbanistique.

Accessoirement, il en pense quoi l'architecte Chaslin à qui la ville devrait encore 1 M € ?


9 commentaires:

  1. Encore une qui va réinventer l'eau tiède !
    Se souvient-elle seulement de ce qu'elle voulait il y a 4 ans. Quelle girouette !
    Quant à soulever l'enthousiasme des riverains nonagénaires, c'est vite dit.

    RépondreSupprimer
  2. Dans les villes et villages de france, les listes élues réalisent le programme que les électeurs ont choisi.
    Au Vésinet Madame Morel battue aux élections, battue au premier tour,battue au deuxiéme tour, non contente de s'être appropriée le pouvoir, veut faire maintenant un projet qui n'est pas au programme de la liste RPV élue et même pas dans son programme UPA, qui sort de son chapeau? Que va t'elle sortir demain?
    Il faut dire qu'elle a voté contre la MJC en Novembre comme opposante et l'approuve en Janvier.
    Il faut dire qu'elle appelait à la démission de l'équipe RPV en Décembre qu'elle a rejoint en Janvier .La démocratie est bafouée en permanence! allez qu'ils quittent le pouvoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me permets de compléter votre phrase sur la MJC : "elle a voté contre la MJC en Novembre comme opposante, elle l'approuve en janvier, mais la désapprouve à nouveau en juin"
      Combien de fois peut-elle encore changer d'avis ?

      Supprimer
  3. J'ai pas tout compris

    vous pouvez mieux expliquer...

    RépondreSupprimer
  4. Madame Morel:implanter votre halle à Montesson

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la place du vesinet a un air de pas termine
      il faut autre chose sur cette esplanade

      Supprimer
  5. enfin une tres bonne nouvelle
    il faut faire vivre cette place

    RépondreSupprimer
  6. Si c'est un marché couvert comme celui représenté wsur la photo, il y a un problème, il bouche la perspective Est-Ouest et la perspective Nord-Sud. L'architecte Départemental des Monuments de France, n'autorisera pas une telle construction, aussi près de l'Église Sainte-Marguerite, monument historique classé.
    C'est pour cette raison, que dans le projet lancé en 2002 après l'incendie de la patinoire, le bâtiment devant abrité un marché couvert en rez-de chaussée, une bibliothèque Médiathèque, des locaux pour la maison des jeunes et des salles polyvalentes dans les 3 étages au dessus, devait être construit dans l'angle Sud-Ouest de la place, de façon a ce que ce bâtiment ne soit pas visible depuis les extrémités de la Rue Thiers et de la Rue du Marché.
    Anonyme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La commission des sites, ça s'arrange à condition "d'envelopper" correctement le projet ! Le blockhaus Jonemann bouchait tout et personne n'a bronché !

      Supprimer