24 octobre 2012

Démission du Conseil : prochain, Laffitte ?


En démissionnant du conseil municipal Pierre Villatte (RPV) assume l’impossibilité de tenir sa fonction d’élu. C’est à son honneur.

Un autre conseiller – Michel Laffitte (à gauche sur photo) - se trouve sur la sellette. A tarder de tirer les conséquences de sa situation il s’expose à trouver son portrait sur les tracts que certains entendent bien distribuer !

Le conseiller Laffitte n’est pas le quidam anonyme devenu conseiller pour remplir une case vide. Non, c’est un Monsieur, éduqué, diplômé, parvenu au faîte de ce que la méritocratie républicaine peut offrir aux meilleurs de ses fils. C’est un haut fonctionnaire.

Avant de disparaître des écrans radar du paysage politique vésigondin pour cause d'émigration, avant qu’il ne sèche séances de travail et réunions de commissions, qu’il se fasse porter absent lors des dimanches électoraux, qu’il ne dédaigne reprendre le dernier métro après avoir fait un petit tour aux Conseils municipaux le conseiller Laffitte fut le plus empressé des godillots, volant au secours du p’tit Robert, le sortant d’une ornière en mitraillant les opposants avec ses yeux de sulfateuse.

Dernière apparition, janvier 2012 pour l’élection de M. Bastard ! Absent depuis cette date sans discontinuer il vote, prend position, décide de ce qui est bien ou mal pour le Vésinet par pouvoir donné au maire.

Peut-il décemment occuper un siège et peser dans les décisions qui concernent le Vésinet en ces temps de choix structurant : Terrain de l’hôpital, PLU, MJC ... ? Peut-on être haut fonctionnaire le jour, distribuer les bons points de gestion municipale du temps de Varèse et se soustraire la nuit et le dimanche aux obligations légales concernant les élus ?

La démission inéluctable de Laffitte réduira encore le groupe majoritaire au conseil. Que les « partants » rejoignent le mouvement et la municipalité devient minoritaire.

Laffitte serait-il sous pression pour retarder la chute programmée de l’équipe municipale ? On peut faire confiance au haut fonctionnaire intègre et vigilant, il n’est pas homme à se laisser prendre en otage pour satisfaire les petits calculs électoraux d’un quarteron d’anciens du RPV !

Alors Michel Laffitte, c’est quand votre démission ?





8 commentaires:

  1. Un fonctionnaire comme Laffitte ne peut qu'avoir une attitude de godillot. C'est dans sa fiche de fonction.
    Donc, il ne démissionnera pas.

    RépondreSupprimer
  2. Il habite ou Mr. Laffitte?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a quitté le Vésinet depuis plus d'un an

      Supprimer
  3. Il n'y a pas que Michel Laffitte qui sèche en permanence.Demandez à Monique Créhange,elle a du venir deux fois en un an,quand on pointe les PV.Elle mérite d'être mise à l'honneur.Phénix,la photo pour qu'on la situe.

    RépondreSupprimer
  4. Il est retoune à la maison

    RépondreSupprimer
  5. Alors que fait il encore au conseil municipal?

    RépondreSupprimer
  6. à anonyme de 23h42:il permet à Bastard de Crisnay d'avoir 2 voix en permanence.ça peut servir.

    RépondreSupprimer
  7. Laffitte,de la dignité,démissionnez!Vous êtes fonctionnaire et devez montrer l'exemple!

    RépondreSupprimer