6 novembre 2012

Budget : absentéisme, désinvolture et sinécure

Binôme des finances : Morel  (chaise vide) et Fiquet

Le budget de la ville est la pierre angulaire de la politique municipale. Il transcrit les choix des élus et son exécution reflète leur capacité à réaliser leurs objectifs tant de gestion que d’investissements.
 
Un binôme de montessonais MOREL - FIQUET a compétence (?) sur les finances. Imaginerait-on un couple de belges ou d'anglais en charge du budget de la France? 

Au Vésinet c'est le parti de l'étranger qui est supposé veiller aux finances municipales avec la désinvolture que l'on découvre. La déconfiture menacerait-elle la ville que l’adjointe cumularde continuerait de s’occuper d’abord de Montesson. La fonction d’adjoint est une sinécure qui n’oblige en aucun cas son détenteur à fournir le moindre travail. Pour s'en convaincre il suffit de noter les points suivants :
La commission des finances ne s’est jamais réunie sous la présidence de sa titulaire Mme Morel - absente à celle du 19 mars et totalement taiseuse à celle du 5 juillet présidée par le maire ; aucun rapport d’exécution du budget n’a été communiqué aux membres de cette commission, et aucune réunion préparatoire à l’établissement du budget 2013 n’a encore été planifiée.
 Aucun de ses participants n’ayant reçu les documents dont le législateur impose la production avant sa convocation, la date de celle ci ne peut être fixée. Ce qui exclut de débattre l'orientation budgétaire en novembre et de voter le budget en décembre en contravention avec le règlement intérieur de la ville qui en fait obligation.

En l’absence d’état d’engagement des dépenses le bureau municipal ne sait pas où il va, quant aux conseillers ils sont traités comme quantité négligeable et méprisés, car aucun PV de la commission du 5 juillet n’a été publié.  Depuis tout se passe comme si rien ne s’était passé.

Le pire est à craindre d’autant que la chute des droits de mutation, la baisse des dotations de l’État, la diminution du rendement des cessions immobilières entraînent mécaniquement une réduction substantielle des produits au budget 2012. Seule certitude les prébendiers seront bien traités.

Que les marchands de joujoux électriques de Papy Potier, les avocats de compère Fiquet, les vendeurs d’informatique du marquis du Loiret, les fournisseurs d’eau lyonnaise du vieux beau-ni-menteur ne s’inquiétent : le Vésinet de M. Bastard garde le sens des priorités !

Même en l'absence de vote du budget les vésigondins continueront de trinquer ! 

3 commentaires:

  1. sans doute la meilleure photo de Mme Morel que l'on ai vu

    Elle se montre telle qu'elle est

    RépondreSupprimer
  2. Du calme monsieur Phénix, Conte et Fiquet sont en vacances pour 15j,Hubert a la cheville cassée,parait-il, et est indisponible plusieurs semaines,Morel est arrêtée elle aussi,semblet-il,depuis longtemps,Kersten et Chamborant ont disparu,c'est mieux ainsi,Potier rêve,...alors le budget ce n'est pas leur problème. En 2013 peut-être? En 2012 c'est vlieghe qui l'avait fait.Bon courage Monsieur Bastard avec une telle équipe.

    RépondreSupprimer
  3. Dans cette galère pourquoi ne pas parler de la chiourme , les agents municipaux ,qui fuit les rangs ?.
    Y a t'il encore un comptable pour faire ce budget , y a t'il encore des informaticiens pour allumer les ordinateurs le matin et chasser les virus.
    Mr Fiquet et Madame Morel , les garde-chiourmes vont ils sortir leur IPAD pour assurer le back up?
    Que nenni!
    Chacun doit rester à sa place sur une galère .
    Les garde-chiourmes n'ont jamais ramé!
    Ceci dit une galère sans rameur ne peut que rester en cale sèche :

    CQFD!

    RépondreSupprimer