30 décembre 2012

« Executive search »

Pour ville huppée de la banlieue Ouest, un comité de citoyens exaspérés par la médiocrité chronique des maires successifs recherche tête de liste susceptible de gagner les prochaines municipales.

Mission  : Sortir la ville de l’ornière où elle s’enfonce depuis l’incendie de sa patinoire.

Faire offre au blog qui transmettra.

Cette annonce insolite est bien réelle. Ce comité existe, le blog l’a rencontré.

La campagne électorale débutera dès la rentrée 2013. Les prétendants à la conduite d’une liste disposent de 6 mois pour élaborer un plan de campagne. Pour ce comité l’objectif est d’identifier l’homme ou la femme apte à remettre le Vésinet sur les rails dont les trois derniers élus l’ont écarté.

Bouteille à la mer ? Cette annonce révèle une certaine candeur chez ses initiateurs, échaudés par l’échec cuisant de leur précédent poulain. Ils sont déterminés à ne plus se laisser gruger par un nouveau pantin. Autant mettre en piste leur compétiteur. D’où cette annonce.

Confirmation du constat porté ici sur les errements successifs des résidents du château Carnot, l’anomalie vésigondine doit avoir une explication. C’est  une chose d’admettre l’incurie de Varèse, qu’ils pont porté sur les fonts électoraux, puis de son avatar, c’en est une autre de l’expliquer.

Alentours les villes de la Boucle ont choisi des personnages qui font la fierté d’une majorité de leurs administrés. Et si tout n’est pas rose sur ces terres UMP, aucun des maires voisins n’a muté dans l’autocratisme et le cynisme clientéliste, aucun n’est parvenu au summum de l'impopularité comme les édiles successifs du Vésinet.

Comment une ville peuplée de gens remarquables a-t-elle pu sombrer ? De ville phare de la boucle a-t'elle pu se "tiersmondiser" ?  

Envoyer à la CCBS quelques novices bafouiller en son nom, perdre toute dignité à en filer droit devant un sous préfet, se vautrer devant Bouygues Immobilier, et se laisser sucer le sang par un vampire montessonnais ne sont que quelques unes des facettes visibles de la déchéance vésigondine. 

Responsable et coupable : l’UMP.   Après une investiture aussi sotte que grenue et sa déconvenue de 2008, elle est n’est plus en situation d’imposer une candidature, soit-elle du clan Bel. Le parti estampillera le choix qui lui sera offert, ou se marginalisera.

Le comité consulte et reçoit : il short-listera quelques candidats et fera la primaire que nul au Vésinet ne sait organiser. Le grand oral UMP c’est le passé. Cette dizaine de citoyens vaut bien tous les caciques qui – sans craindre le ridicule - ont sorti mamy Bel d’un chapeau.

Et si quelqu’un a une meilleure idée pour identifier l’oiseau rare qui redorera le blason du Vésinet, le blog en accueille volontiers les suggestions.


15 commentaires:

  1. CHATOU est dans la même situation mais n'a pas de blogeur hélas pour le faire savoir.

    La PLACE DU MARCHE ET SON STATIONNEMENT PAYANT : marché réduit en surface, les commerçants ont perdu environ 40% de leurs clients mais M. le Maire clame que c'est une réussite et que les commerçants sont très contents...
    EXTENSION DU STATIONNEMENT PAYANT...plus de 200 Euros annuels en tarif résidentiel, merci M. le Maire !
    VOIERIE : la pire de la CCBS.

    URGENT : RECHERCHE UN CLONE DE PHENIX !

    RépondreSupprimer
  2. C est une excellente initiative. Est ce que ce comité a un blog / site web ou bien a t il une démarche opaque ?

    RépondreSupprimer
  3. Phénix doit faire acte de candidature. Il connait "son" Vésinet mieux que personne et a montré une ardente détermination à le défendre.
    Phénix maire, et le Vésinet va renaître de ses cendres.

    RépondreSupprimer
  4. vous allez tous chercher bien loin. le seul canditat a la hauteur de la tache est didier jonneman
    une education cela se reçoit .l amour du vesinet ses parents lui ont communique
    natif en prime du village
    j c

    RépondreSupprimer
  5. Tout à fait d'accord avec Vésigondin de 15:37.
    Phénix est l'homme providentiel qu'attend le Vésinet !
    Que tous ceux qui votent pour Phénix se lèvent !

    Scapin

    RépondreSupprimer
  6. MDR, au moins l édito du magazine du Vesinet aurait de la gueule.
    Au delà dr toute considération politique, qu'elle pourrait être la dream team ?

    RépondreSupprimer
  7. Qu'en pensent les francs-maçons ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais même mieux, qu'en pense les Rotariens...

      Supprimer
    2. et les avocats rotariens et maçoniques de chez Landwell ?

      Supprimer
    3. Comment peut on se faire coopter chez les Rota-Riens ca m'intéresse de faire du bien ':-)

      Supprimer
  8. à Anonyme de 18h08
    Le seul nom emblématique du Vésinet est celui de Jonemann mais est sans cesse mitraillé par B2C, peut-être se rend t il compte que le danger vient de Jonemann ????

    RépondreSupprimer
  9. Pour répondre au " ? " du petit pantin du "BLOG-CLUB DE RÉFLEXION":
    Certains Vésigondins nostalgiques voient le fils d'un ancien maire!
    D'autres comme Phénix préfère le fils d'une mère,ancienne maire adjointe . Ce "grand garçon" est présenté par Phénix comme "une fusée " et une "barre chocolatée " ! Relisez les articles de ce blog!
    D'autres espèrent Phénix en personne ! Mais comment pourrait il se critiquer ?????
    les Vésigondins auront ils ENCORE le droit de vote ??????

    RépondreSupprimer
  10. Il y avait un candidat remarquable en 2008: JN Bécue
    Amour du Vesinet , intelligence , sens de l'intérêt général
    Qu'il se représente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remarquable, vous avez dit remarquable!!! Pincez-moi je n'en crois pas mes yeux!! Quand a-t-il fait preuve de toutes les vertius et qualités que vous lui donnez?

      Supprimer
  11. A Anonyme du 1 janvier 2013-11h13

    Jean-Noël Bécue, est le bon candidat, il est Chef de deux entreprises et une commune se gère comme une entreprise. De plu il est membre de plusieurs associations, dont l'Association des Familles du Vésinet.
    Avec tous mes meilleurs vœux de bonne et heureuse année 2013 et de bonne santé, à toutes et à tous.
    Anonyme

    RépondreSupprimer