23 janvier 2013

Bastard en Père fouettard ?

Faute d’avoir convaincu tous les conseillers de sa "majorité", Bastard agite la menace ! Tel un père Fouettard devant des petits garnements, il brandit le spectre de la sorcière Duflot, ou du méchant préfet Jau !

Cette minable pantomime confirme ce qui se lit sur ses tracts, repris par le très sérieux Courrier des Yvelines dans l’interview qu’il lui a donné ( extrait à gauche).

Infantiliser ses conseillers, les considérer comme des godillots acéphales, on reste dans la tradition varésienne. Et ça marche.

Une aimable ménagère de 50 ans, blonde fluette et muette au Conseil, se répand en ville : « je voterai ce projet parce que le maire m’a dit sinon c’est la loi Duflot qui s’imposera » Son ancien conseiller de mari a branlé du chef.

La stratégie des peurs millénaristes appliquée à des godillots : c’est le dernier truc inventé par un communicant pour tenter d’éviter le fiasco. Si c’est pas Duflot et sa flopée de logements sociaux, c’est le préfet Jau et ses 800 logements, pourquoi pas des « Algeco », dispersés sur la pelouse impériale qui vont défigurer le Vésinet...


Il faut beaucoup de mépris envers le préfet pour lui prêter l’intention de déroger à la parole donnée et aux protocoles dûment signés; il faut avoir versé beaucoup de fiel sur
Courrier des Yvelines daté 23 janvier
les associations pour faire sortir le flegmatique président JP Debeaupuis de sa réserve.  

Qu’il s’irrite de voir le maire taxer son avis sur le PLU de « désinformation », que d’autres présidents s’indignent que leurs initiatives soient mises au compte de « rancœur ou d’ambition politique » par un édile mal élu et forcément absent aura permis à tous les vésigondins de découvrir la personnalité du maire du Vésinet.

Un bien pour un mal ! Le masque est tombé, derrière le maire, un père Fouettard se profilerait ?



9 commentaires:

  1. 600 logements hier. 800 aujourd'hui.
    Tout augmente....sauf leur capacité de réflexion.

    RépondreSupprimer
  2. C'est Fouettard de Crisnay?

    RépondreSupprimer
  3. Une seule chose à dire, mobilisez-vous et venez nombreux jeudi au Conseil Municipal!!!

    RépondreSupprimer
  4. "Très sérieux", le Courrier des Yvelines?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un Journal auquel M de Crisnay confie sa vision, son ambition pour le Vésinet ne peut être qu'un journal sérieux !

      cqfd

      Supprimer
  5. Impossible de lire l'article du courrier des Yvelines en grand. S'agit-il d'un bug?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, le C Y ne souhaite pas la reproduction in extenso de ses articles.

      Phénix

      Supprimer
  6. La loi Duflot est un épouvantail agité par la Mairie alors qu'elle n'a pas été votée et que nul ne peut décrire avec précision son contenu. Le PLU quant à lui précis et conduit à supprimer des pavillons au profit d'immeubles!
    Les conseillers municipaux doivent penser avant tout aux habitants et rejeter ce projet qui est inacceptable en l'état.

    RépondreSupprimer
  7. M. Le Maire se fout du monde... Il ne pense ni aux habitants, ni à notre belle ville du Vesinet... Parlait-il de lui-même et de ses actes lorsqu'il évoquait lors du dernier conseil d'une mairie "à feu et à sang" ? bon sang, mais bien sur !!...

    RépondreSupprimer