25 janvier 2013

Carré blanc, carton rouge !


Bulletin blanc pré imprimé
Loin de sonner le glas du Vésinet ce vote résonne déjà comme une victoire à venir pour les opposants.

Début de carré blanc 
Seules des manigances et des méthodes de voyou ont assuré au bureau municipal une majorité des voix. Partout sauf en varésie la dernière des taupes parvenues à la table du conseil saurait qu’on n'écrit pas à des conseillers pour exiger leur vote. C’est un délit ! M. Vintraud s’est empressé de le rappeler, il était sur la liste des destinataires, et d'éclairer la lanterne d'un nombreux public qui n'en croyait pas ses oreilles.

Le maire n’a pas nié avoir fabriqué des modifications au règlement pour arranger certains adjoints, le maire a reconnu s’être intéressé à la hauteur des habitations autour de son propre logement et n’a pas infirmé avoir mis le terrain de sport de l’école Pasteur en zone Ul, permettant une opération immobilière. Le maire a admis ne pas avoir transmis aux conseillers les documents nécessaires à la compréhension des délibérations. Il a aussi admis qu'il faisait prendre part au vote un "mort" vivant, plus domicilié au Vésinet depuis 15 mois. Les puceaux en politique et autres marquis en auront plus appris en quelques minutes que nulle part ailleurs dans la république. Le préfet recommandant aux conseillers d'opposition de saisir les tribunaux pour les faits qui lui étaient rapportés, l'adjoint Fiquet s'est amusé que le délai de décision de la machine judiciaire mette la ville à l'abri des sanctions qui pouvaient lui être infligées.  
Carton rouge ! 
Vote Pour


Mais le maire est un éminent tacticien. Flanqué de deux adjointes blêmes huées à chaque énoncé de leur nom pour assujettissement au duc de Montesson - l’ennemi public numéro 1 des vésigondins, ligué avec un faux expert vrai compère de la gente immobilière et montessonnais, il a concocté l'épisode du vote à bulletin secret ! Novice dans les usages* vésigondins il a péché par excès de zèle et fait pré imprimer les bulletins ci contre. Ce qui établit sa duplicité.  Le vote secret avait été soigneusement préparé, et non imposé contre son gré, comme il tenta de le faire accroire. 
 
Les conseillers d'opposition ont obtenu 11 votes contre alors qu'ils ne sont que 4 !  


 La déroute espérée de la majorité n’a pas eu lieu ce 24 janvier. Elle n’est que différée.

Si le système pourri révélé lors des interventions se maintenait jusqu’en septembre 2013, qui enrôlerait des montessonnaises comme Gattaz ou Morel sur une liste, s’afficherait avec de Chamborant, ou même un seul, avec Conte publiquement cité par M. Vintraud, comme bénéficiaire des amendements apportés au PLU, sans condamner la tête de liste à une débâcle électorale ?


Les opposants de la première heure à ce PLU peuvent jubiler. Ils trinquaient hier soir en se félicitant de l’incroyable bourde de Jeannette qui « vu le contexte politique sous-jacent défavorable «  a renversé le vote par ses interventions et offert la pire des victoires au maire : une victoire à la Pyrrhus !

Les opposants ont aujourd'hui le monopole de la sauvegarde du Vésinet ! 



*
Au Vésinet, les bulletins de scrutin secret sont vierges, le conseiller inscrivant son vote, oui ou non, de sa main. Hier ils les étaient pré imprimés. 

19 commentaires:

  1. Pire que des méthodes de mafieux!Que ne ferait-on pour rester au pouvoir!Pauvre Vésinet! Il n'y a plus qu'à faire le siège du Commissaire enquêteur!

    RépondreSupprimer
  2. Il y avait une taupe dans le complot de Vintraud qui a fait peur aux hésitants, car elle savait tout, ce qui a permis de préparer le vote.

    RépondreSupprimer
  3. Phénix,
    Il faut également en conclure que l'intervention de Beelaerts était une mascarade. Alors qu'elle a dit qu'elle voterait non, pour qu'elle raison a-t-elle subitement demandé un vote à bulletin secret (qui n'était en fait qu'un secret de Polichinelle puisque déjà manigancé).
    Faut-il considérer que Beelaerts a dit qu'elle voterait non (pour se faire bien voir de l'assemblée) alors qu'en fait elle a voté oui à bulletin secret (ce qui était convenu avec B2C).
    C'est machiavélique, mais bien dans les méthodes du RPV,devant lesquelles A. Tritant se met à genoux avec de la bave haineuse au bord des lèvres, et des méthodes dans lesquelles la famille Beelaerts se complait depuis 5 ans.

    RépondreSupprimer
  4. Partout sauf en varésie !!!!
    Que nenni !!!
    ce n'est pas la varesie qui a voté pour.
    La varesie a voté contre a l'instar du dernier des fideles Vintraud et du premier debarqué Chatard

    Ceux qui ont voté pour le PLU, Morel Gattaz et autres n'en sont pas ou sont renegats.

    RépondreSupprimer
  5. L'existence d'une taupe - on peut remercier Phénix de l'avoir démasquée - parmi les conseillers de la majorité explique partiellement l'échec de l'opération Vintraud. Phénix l'a décrit dans son billet la nuit des conjurés.
    La deuxième raison c'est l'inexistence d'une solution de remplacement au poste de maire. Conte n'était pas crédible et Vintraud n'était pas souhaité.

    Il y avait un danger que le pouvoir tombe aux mains de Chatard ce dont personne ne voulait.

    RépondreSupprimer
  6. On se rassure comme on peut ...

    RépondreSupprimer
  7. NON, Monsieur R.BUS, Phénix n'a pas donné sans doute encore le détail du "complot" de Vintraud et de la manière dont il a été rapporté. Mais je veux ici simplement souligner que l'intervention de Mary Belaerst n'était pas une mascarade. Elle était courageuse au contraire. Ils ne lui pardonneront pas. C'est une femme qui n'a pas peur d'affirmer ses opinions et n'est pas comme quelques uns de la majorité qui ont voté "pour" finalement alors qu'ils avaient dit être contre par peur à partir du moment où tout ce que préparait Vintraud a été rapporté à Bastard et consort. Mary Belaerst est restée "contre" le PLU depuis qu'elle le connait, n'a pas cédé aux pressions, à tel point que certains de la majorité ne lui parlent plus. Il ne fait pas bon ne pas être de leur avis! Cette pression morale donne froid dans le dos pour ceux qui dépendent de cette équipe. Vintraud en a fait les frais,il y en aura d'autres.

    RépondreSupprimer
  8. Phenix : Myard m'appelle à 16h exigeant un vote en faveur du PLU, j'envoie mon mail aux conjurés à 16h30, mail dont tu publies un extrait et je les dénonce au maire. Vintraud est désigné comme l'instigateur.

    Si t'avais vu la panique des Malih, Potier et Lagèze qui ont couru chez le maire pour se justifier ! Ils avaient peur de perdre leurs indemnités que Vintraud avait promis de sauvegarder.

    Mary Beelaerts est chargée de demander le vote secret, à la place de Vintraud : Guiza, reste droit ds ses bottes mais on aura sa peau !

    Quant à Gripoix il est grillé.

    La taupe

    RépondreSupprimer
  9. On en apprend de belles, en lisant ce blog!
    Serait-ce là la "politique" fustigée par le saint Père Fouettard?
    La suite promet d'être "délectable", comme disait l'autre...

    RépondreSupprimer
  10. Tragedy ! Tragedy !
    The central impression of the tragedy is one of waste.
    The cycle of a tragedy is as follows: Good, Evil, Chaos, Re-assertion of Good
    The tragic world is one of action which is created when thoughts turn into reality.
    Unfortunately for the tragic heroes, their plans do not materialize as they may have hoped and their actions ultimately lead to their own destruction.
    The ultimate power in the tragic world is a moral order; more specifically, the struggle between good and evil.
    The main source of the problems which produces all the suffering is evil in the fullest sense. This evil violently disturbs the moral order of the world.
    Eventually evil is destroyed and order is re-established.

    IN LE VESINET THAT IS THE PART WHICH REMAINS TO BE SEEN.
    AND, YES, IT IS FOR US TO DECIDE WHO ARE THE TRAGIC HEROES.

    FOR THE VILLAINS, I BET WE ALL KNOW WHO THEY ARE.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La traduction par Google

      Tragédie! Tragédie!
      L'impression centrale de la tragédie est l'un des déchets.
      Le cycle d'une tragédie est la suivante: Bien, le Mal, le Chaos, réaffirmation du bien
      Le monde tragique est celui de l'action qui est créé lorsque les pensées se transforment en réalité.
      Malheureusement pour les héros tragiques, leurs plans ne se matérialisent pas, car ils peuvent espérer et leurs actions en fin de compte conduire à leur propre destruction.
      La puissance ultime dans le monde tragique, c'est un ordre moral, plus précisément, la lutte entre le bien et le mal.
      La principale source des problèmes qui produit toute la souffrance est un mal dans le plein sens du terme. Ce mal perturbe violemment l'ordre moral du monde.
      Finalement, le mal est détruite et l'ordre est rétabli.

      DANS LE VESINET C'EST LA PARTIE QUI RESTE À VOIR.
      ET, OUI, C'EST POUR NOUS DE DECIDER QUI SONT LES HÉROS TRAGIQUE.

      Pour les méchants, je parie que nous SAVONS TOUS QUI ILS SONT.
      Anonyme

      Supprimer
  11. Notre ami anglo saxon, avec beaucoup de pertinence, nous invite à prendre du recul par rapport à la fange dans laquelle notre pouvoir municipal est tombé. Nous semblons avoir atteint le stade ultime de la décomposition. Il est plus que temps de nettoyer les écuries d'Augias...Car cette infame comédie se joue au détriment de notre ville-parc désormais sur le point d'être livrée aux affairistes de la pire espèce. A nous d'agir et d'éjecter de la scène tous les vilains et les facheux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on pense qu'Annie Tritant a prôné dans son piètre discours qu'il fallait respecter ses engagements ... Mort de rire !

      Supprimer
    2. agissez !
      prenez un balai ou un fusil au choix.

      Supprimer
  12. Let Grill be Grill...

    RépondreSupprimer
  13. @Anonyme25 janvier 2013 18:56
    La taupe N° 1 démasque une taupe N° 2 !
    Il est vrai que cette ville est au main de taupes myopes et hémophiles qui démasque d'autres taupes aveugles et exsangues !
    Comme tous les dégénérés de la nature !
    Le néo-Vésinet ne saurait exister ailleurs qu'en Flanbyland !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop facile et même pas vrai.
      Rappelez vous que c'est l'UMP sous SARKOZY (BEDIER et LARCHER) qui a commencé à jouer avec LE VESINET ...
      C'est l'UMP sous SARKOZY (BEDIER, BEL et MOREL) qui a éjecté un maire honorable même si psychorigide et qui n'avait pas vraiment démérité...
      C'est l'UMP sous SARKOZY (MYARD et BEDIER) qui a adoubé l'ineffable imbécile du Cosmos...
      C'est l'UMP sous SARKOZY (CCBS et BEL) qui a profité de l'existence de l'imbécile pour mettre le Vésinet en coupe réglée ...
      C'est l'UMP sous SARKOZY qui a intronisé le Bastard pour pouvoir poursuivre ses jeux malsains (GOURNAC, PECRESSE, MYARD et BEL)
      ...
      Alors le FLANBY il a beau dos !

      Supprimer
  14. Contrairement à une croyance répandue, la taupe n'est pas hémophile!

    RépondreSupprimer
  15. Pour moi, Flanbylan et Sarkozyland, c'est le même territoire merdique et décadent avec ses petites querelles haineuses et misérables de gaulois mal dressés !
    Un peu de tenue, les français, vos grand parents sont morts à Verdun pour une autre nation que le cloaque actuel !

    RépondreSupprimer