27 janvier 2013

Cocorico !

Copie d’écran, samedi 26 janvier, 21 h.

Sans verser dans le nombrilisme, c’est un sacré succès !

Les 25 et 26 janvier le blog du Vésinet a damé le pion au site officiel de la mairie : c’est Google qui l’affiche.  Votre blog draine plus de lecteurs* que la vitrine de la ville n’en reçoit !
 

Quel échec pour le grand communicant qui plastronne au château Carnot.

Avec un budget illimité, l’assistance d’un marquis délégué aux armoiries et aux nouvelles technologies, cinq professionnels dédiés à la com, les vésigondins se défient de l’information « officielle » et affluent sur le blog. Plus de 1.500 le 25 janvier.

Plébiscite d’une formule iconoclaste, d’une ligne éditoriale irrespectueuse des us et coutumes. Plébiscite d’une signature libre et impertinente, d’absence de complaisance, d’une gouaille insolente au service d’une information variée et pertinente.


La transgression c’est quand un élu se goinfre, arrose adjoints et conseillers, gave ses copains et plume les vésigondins. Cette réalité décrite par le menu ici depuis 5 ans jaillit en plein conseil municipal par la voix d'un maire éphémère ! Après avoir été confirmée par écrit par une ex première adjointe.

Les élus responsables de la situation calamiteuse où la ville se délite depuis bientôt 10 ans,  maires successifs, adjoints, godillots sans dédouaner des opposants, autrefois trop mous dans leur réaction, sortent - à l'insu de leur plein gré - de l'anonymat d'avant l'ère numérique.

La politique n’est pas une abstraction ! C’est une réalité qui touche à la vie quotidienne et au portefeuille de chacun des administrés. Aucune politique ne sera mauvaise si les hommes qui la mènent en sont rendus personnellement comptables. Le blog met fin à l'opacité, leur offre une publicité, qu'ils soient maitre ou valets, dont ils se seraient bien passés !




Nul n’est tenu de figurer sur une liste électorale, et une fois élu, tous peuvent démissionner. Mme Lescure, M de Mattéis, Solal ... et Mme de Cupper ont tardivement usé de ce droit, alors que la varésie faisait le lit de la voyoucratie. A l’heure de Google, des blogs et autres réseaux sociaux on n’échappe plus à son histoire ! Inutile d’appeler Phénix, comme certains l’ont fait, pour voir leur nom gommé ! 

Google était dans la tombe et déterrait le godillot.  (Légende des siècles version 2013 et suivante)  


* Google ne décompte que 40% du trafic vers le blog ( Levesinet.info), les accès à NotreVesinet ne sont pas pris en compte comme l'indique la statistique globale de Blogger du 25 janvier ( voir ci dessus)  .


9 commentaires:

  1. Attends les élections de 2014 avant de prendre ta retraite.
    Y a encore du business pour ton épicerie.

    RépondreSupprimer
  2. Le succès du blog n'est il pas proportionnel à la gestion pas toujours réfléchie de l'équipe en place ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà une idée originale!!

      Supprimer
  3. Dévoilé:le vote double de Bastard depuis un an car son ami Laffitte lui donne un pouvoir alors qu'il a quitté définitivement Le Vésinet.
    Dévoilée:la nouvelle veste de Lang qui était pour,puis contre, puis pour
    Dévoilé:le vote de Potier et de Husson pour un PLU qui méprise Grenelle 2: qu'ils ne fassent plus leur cinéma de développement durable
    Dévoilée: l'analyse de Madame Tritant
    Dévoilé: les motivations de Conte pour voter le PLU
    ...........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et dévoilée l'autre taupe qui a vendu la "taupe" Husson !

      Phénix, je sais pas si tu as fait tes classes au Mossad ou à la CIA, mais pour la désinformation tu es champion. M. Bastard en se précipitant pour éditer des bulletins blancs datés du jour du Conseil est tombé dans le piège que tu lui avais tendu !

      finesse des finesses : faire demander le vote secret alors qu'il ne servait plus à rien ... sauf à démasquer le magouilleur.

      ça c'est du grand art !

      bravo, l'artiste

      John

      Supprimer
  4. Parfait !

    Mais ruches ou pas ruches ? petits pots de miel ou pas ?

    Le compte rendu audio sur le site de la Mairie est interrompu dès l'intervention de Potier à ce sujet.

    RépondreSupprimer
  5. Quelle catastrophe l'amère Lang qui fait dans le social "bobo" en allant s'occuper des vrais malheureux de Madagascar et qui chez elle fait de l'anti-politique sociale. Qu'elle se casse cette oie dont même le foie ne serait pas comestible.
    Bon débarras! Mais quand on pense que l'UMP se repose sur ce genre de personne, cela fait peur sur la capacité d'analyse des Myard, Gournac, Larcher et Cie.

    Ce n'est pas pour rien qu'ils ont pris une déculottée aux dernières élections.

    Quant au faux Inspecteur des Finances, il donne une bonne image de ce qu'est la fonction publique : rien dans le pantalon, aucun honneur, aucune capacité à avoir le sens de l'intérêt général. Quelle belle image il donne de l'administration, de sa vision du bien public!

    Lui également, bon débarras. Le Vésinet se passe volontiers de ce genre de personnage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fait que le Maire, petit B2C, s'appuie sur ce genre d'alliés pour faire voter ses décisions, montre la considération qu'il porte à sa fonction et aux vésigondins.

      Monsieur Bastard de Crisnay, vous êtes un Maire illégitime et vous n'avez qu'une issue: Partir.

      De toute façon, il arrivera bien un jour où vous serez cocu : Morel et Gattaz sont des habituées dans ce domaine.

      Supprimer