31 janvier 2013

"For whom the bell tolls" : Isa ?

Connait-elle au moins son Hemingway, la mamy Bell ? Espérons le, ça lui évitera de tomber des nues le jour où sonnera le glas ! Elle pourra remercier le blog pour sa sollicitude ...

La blémitude qu’elle affichait lors du dernier conseil, blémitude partagée comme le reste avec baby Bell, risque de virer à l’ictère. 

in Courrier des Yvelines daté 30 janvier

Le pire n’est jamais sûr, mais qui parierait un kopeck sur les chances de survie de la bande clownesque qui s’est étrillée en public.  

Grotesque d'entendre un maire fulminant - "c'est un déni de démocratie - sic"  - contre le dernier des partants, départ le laissant sans quorum parce que Bernard Conte, l’homme par qui le scandale arrive, satisfaisait un besoin naturel ! Hallucinant. 

Avoir orchestré tout ce sketch avec Papy JF, avoir franchi le Rubicon, avoir essuyé les sarcasmes, les lazzi, s’être parjurée, reniée, s’être fait huer, être mise à l’index par la bonne société vésigondine,  pour se faire débarquer par un coup d’état fomenté par son ex co listier, on comprend que ça lui cause du tracas.

A quelques semaines de lâcher la mairie du Papy, se faire éjecter de l’autre mairie où l’on lui servait la  soupe c’est la certitude de se retrouver au resto du cœur. Qui remettra sur une liste le couple de félonnes après un tel fiasco ? Ce serait l'assurance d'être conspué sur les tréteaux.

Le Jacquot va pas être à la fête pour trouver les volontaires qui demain accompagneront son poulain. Sans potiche verte, sans choucroutes blondes, ni biquet qui fait l’âne pour avoir du son, il faudra racler les fonds de tiroir de l’UMP pour enlister 32 clampines et clampins


Le Titanic vésigondin a heurté son iceberg. Aucun des capistons de barcasse, ni Fracasse ni Haddock, ne se doute de rien. Ce matin ils psalmodiaient en chœur  « Plus prés de toi mon Dieu » en vibrionnant devant la machine à ca. Parait qu'ils causaient  budget.

Ce n'était déjà plus le sujet .... chauve qui peut !


6 commentaires:

  1. Si le quorum dépend des prostates des conseillers on est mal parti!

    RépondreSupprimer
  2. Qu'est ce qu'on donnerait pour être au 1er avril!!!

    RépondreSupprimer
  3. Allez faites vos valises et dégagez

    RépondreSupprimer
  4. 11 voix contre le PLU et seulement 9 pour faire tomber le Conseil Municipal. Il semble donc possible de changer notre Municipalité. Il est cependant nécessaire de ce rassembler autour d'un programme et d'objectifs communs. Est-ce encore possible???

    RépondreSupprimer
  5. Mais il a fait voter la personne qui ne vient jamais? Le quorum etait donc bon !

    RépondreSupprimer
  6. du rêve à la réalité: Cassandre1 février 2013 à 22:25

    à anonyme de 18h04:
    Le problème c'est qu'il semble que certains ont des difficultés à se rassembler avec la gauche du conseil...pourtant à les écouter très sociale-démocrate. Ils doivent avoir peur d’être contaminés. Alors une union pour la démission avec un programme commun, vieux souvenir, parait impossible. Dommage une union qui oublierait la droite et la gauche pour sauver Le Vésinet serait tellement bien! Un rêve!
    Allez! Ne rêvez pas!l'UMP de Maisons Laffitte, du Pecq et de Montesson nous ont déjà choisi un maire, Bastard qui sera élu, hélas, une première adjointe Morel, un deuxiéme adjoint Gripoix, une troisième adjointe Husson, un quatriéme adjoint De Chamborant, une cinquiéme adjointe Gattaz ! ne restent que 4 places à prendre: dépêchez vous: la campagne de 2014 commence. triste avenir.

    RépondreSupprimer