22 janvier 2013

Les abeilles, le PLU et Potier

Enfin une délibération à la hauteur des enjeux planétaires dont le p’tit Robert s’était fait le missionnaire. Une délibération digne du varéso-écolo municipal, papy gâteau, accessoirement sauveur de l’humanité.

La disparition des abeilles sonne le glas des bipèdes, selon la citation apocryphe d’Einstein propagée pour affoler le populo. Merci Michel Potier de vous en préoccuper, on s’inquiétait de votre sort, votre récent endormissement lors d’un conseil municipal, où vous avez oublié de prendre part au vote inquiétait la population. Vous la rassurez, vous étiez occuper à polliniser ...

Dans le PLU concocté par vos amis, les abeilles n’ont pas trouvé à se loger au Vésinet, elles se sont réfugiées à Chatou, à coté du cimetière. Fallait y penser. Quelle abeille squatterait au Vésinet au risque d’être délogée par Bouygues immobilier ? 


Vous connaissez bien le PLU de Bastard-Fiquet pour recommander aux abeilles d’aller établir leurs colonies en Catovie, à l’abri des promoteurs.

Votre croisade pour la gestion écologique des jardins, et pour la protection de la bio diversité mérite un satisfecit de ce blog ! Voilà qui est fait.

Tout naturellement cet engagement pour protéger les espèces en danger  et sauvegarder les espaces verts s'étend partout au Vésinet (y compris au parc impérial ), avec toutes ses conséquences ...
 
... comme refuser un PLU qui condamne les abeilles et s'assoit sur vos convictions!

14 commentaires:

  1. C'est sûr que ce sujet est essentiel!!

    RépondreSupprimer
  2. Décidément Le Vésinet est moribond.

    RépondreSupprimer
  3. ... les "jeunes" des comités de jumelages ?????

    RépondreSupprimer

  4. Pourrais-je avoir un terrain pour y planter des abricotiers et des cerisiers ?

    Je promets de donner un pot de confiture à chaque école et un port de cerises à l'eau-de-vie aux membres du comité de jumelages

    RépondreSupprimer
  5. Pourrais-je avoir un terrain pour construire un poulailler ?

    Je promets de livrer au château un" demi-douzaine d'oeufs bien frais toutes les semaines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. avec quelques tomates, celui égayera un peu les conseils municipaux...et tache sur tache cela ne se verra pas!

      Supprimer
  6. Pourrais-je avoir une petite prairie pour y élever 2/3 vaches laitières ?

    Je promets de distribuer une livre de beurre aux cantines scolaires chaque semaine.

    RépondreSupprimer
  7. Si j'osais, je demanderais bien un champ pour faire pousser du blé et faire ma farine et donc mon pain, mais j'ai peur d'abuser !

    RépondreSupprimer
  8. Mort de rire !
    Super ton article Phénix

    RépondreSupprimer
  9. Le nuage de mercaptan en provenanace de Rouen ne va t'il pas , compte tenu de sa toxicite , tuer les dernieres abeilles qui butinent dans le Vesinet?
    Mr Potier peut il nous rassurer sur ce point?.

    RépondreSupprimer
  10. Le roi de la ruche est un fervent du PLU. Il va mettre ds abeilles dans la salle.

    RépondreSupprimer
  11. "Le miel et les abeilles" ? Ca m'rappelle ma jeunesse et au Conseil Municipal, yen a qui retombent en enfance !

    RépondreSupprimer
  12. Le potier et les pots de miel... : la nouvelle fable de la Mairie

    RépondreSupprimer
  13. Et si on traite nos rosiers contre les pucerons, et qu'une abeille meurt, la ville va-t-elle -au nom de la BIODIVERSITE- nous faire un procès ?

    Et si nous, pôvres de nous, on déclarait que ce conseil municipal ne respecte pas la BIODIVERSITE ( tous pareils, même modèle, pensée unique ) ?

    RépondreSupprimer