6 janvier 2013

Leur faire confiance ? Ah que non !

Il faut relire les engagements (DOB_ 2008) des candidats (Bastard) du RPV aux municipales 2008 et de leur guide suprême Varèse. Ils faisaient assaut de promesses, juraient de respecter la plus stricte orthodoxie budgétaire.

A ceux qui promettaient de conduire les affaires de la ville en « bon père de famille » on doit rappeler ces 3 chiffres * :
  1. L’évolution des dépenses affectées aux charges de personnel  (de 45 % à 55% du budget de la ville) s’accroit de 22%.  
  2. La charge fiscale par habitant accuse en 4 ans 62 % de hausse,     de  420€ à  702€.     
  3. La dette par habitant explose de 300€ en 2007 à 1175€ :  + 290% plus de 23. M€
Pour quoi ?  pour ne rien faire, ni entretenir la ville, ni financer le moindre projet - sans devoir céder des bijoux de famille !

L’équipe Varèse-Bastard réussit un exploit : en contrepartie de cette déroute financière ils n’ont rien à mettre à leur actif !  


Qui va faire confiance à ceux qui ont trompé sciemment les vésigondins dans le domaine du budget ?  Et ils voudraient qu’on leur confie le PLU, qu’on les croit quand ils promettent de protéger le Vésinet, de respecter sa tradition, ses espaces verts ... de sauvegarder sa spécificité ! Pourquoi ne berneraient-ils pas les citoyens dans le domaine de l’urbanisme comme ils les ont racketté dans le domaine fiscal ? Que ce soit pour leurs intérêts, ceux de leurs amis, par mépris ou incompétence : in fine ça ne change rien.

Donner du crédit aux promesses de ceux qui ont su mentir avec aplomb pour se faire élire? Encore leur faire confiance ?

Ah que non ! 

* chiffres provenant de la documentation officielle ci dessous.


4 commentaires:

  1. Phénix,
    Que ceux qui se croient sortis de la cuisse de Jupiter, à défaut d'être sortis des urnes, mentent aux vésigondins est une chose. Ils se croient investis d'un pouvoir qui n'est que de pacotille et protègent les quelques petits privilèges dont ils bénéficient (tout en assurant le camouflage de leurs turpitudes).

    Ce qui est ahurissant, c'est le manque d'intelligence des autres godillots du Conseil Municipal. Ils n'ont rien à attendre de leur position, ils sont manipulés et asservis. Qu'ils n'aient pas la décence de se rebeller ou de renoncer montre à tous la pauvreté de leurs convictions. Ils sont minables, pleutres et ne méritent aucune considération des vésigondins.

    Honte à eux!

    RépondreSupprimer
  2. A titre de comparaison la dette par habitant au Pecq est de 136€, de 141 à Montesson, et de 306 à Croissy.
    Les impôts par habitants sont de 376€ à Montesson, 506 au Pecq et 546 à Croissy.

    En 5 ans la bande à Varèse a fait passer le Vésinet de premier de la classe à bon dernier.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Phénix pour ce rappel. Bastard a en effet une fâcheuse tendance à ne pas vouloir assumer son passé de Godillot de Varèse.
    Il a voté toutes les délibérations de Varèse. Il est responsable de l'endettement de la ville et de l'absence de réalisations pendant ce mandat.
    Honte à lui et à ses godillots

    RépondreSupprimer
  4. Il y a un an à la même époque, Morel, Gattaz, Charlet étaient chez le tailleur pour retourner leur veste.

    RépondreSupprimer