29 janvier 2013

Merci Josyane !



Comment peut-elle se regarder dans une glace ?

Le jeudi matin, encore à 14 h, elle s’activait pour rappeler aux conseillers récalcitrants leur engagement à s’opposer au vote du PLU. La plus assidue aux réunions nocturnes des conjurés, Josyane se dépense sans compter auprès des hésitants pour les convaincre que ce PLU est un mauvais plan.

Jeudi 16 h. sur ordre de Myard elle balance les noms, informe le maire de ce qui se trame et l’assure de son soutien indéfectible à ce projet. Dans la précipitation le maire fait imprimer les bulletins du vote secret, convaincu qu’il sera réclamé par un nombre suffisant de conseillers. La suite est connue.

M. Potier est-il mal comprenant ? Qu’à cela ne tienne, en plein Conseil Josyane lui fait transmettre un papier soigneusement plié lui rappelant qu'il doit approuver ce soir ce que la veille on lui avait demandé de rejeter. Le brave homme ânonnera quelques syllabes avant de bredouiller qu’il votera en faveur du PLU !

Merci Josyane pour ta trahison, confirme par écrit l'inénarrable Fiquet.

Le maire l'a interdit de micro pendant la séance du conseil, il devrait aussi lui interdire d’envoyer des mails.

"Mon pauvre Jean Pierre, décidément t’en rates pas une !
"

Ton Phénix préféré 


Un portrait de Josyane, signé Phénix


11 commentaires:

  1. Avis aux urbanistes et aux promoteurs : il y a des taupes partout au Vésinet. Le sous-sol est entièrement miné.

    RépondreSupprimer
  2. Pigeon et pas content29 janvier 2013 à 23:02

    Myard et Bel sont donc probablement en train de concocter notre budget, d'où le retard pris sur ce sujet.
    Dame, on se saurait traiter tout à la fois!
    Dame Josyane ou Dame Isa ont peut-être quelques informations à nous fournir? A moins que Phénix...

    RépondreSupprimer
  3. Josyane déclarait en 2008 :
    Élire son maire c'est choisir celui qui sera en capacité de faire les choix les plus appropriés pour assurer le développement intelligent et novateur de sa ville.
    Robert VARESE saura faire évoluer cette ville avec intelligence et pragmatisme en tenant compte de ses spécificités MAIS aussi des enjeux écologiques qui concernent les citoyens d'aujourd'hui et les générations futures. C'est la raison majeure de mon engagement. (Ouf !)

    C'était sans compter avec l'obéissance aveugle de la militante UMP qui aura eu raison des convictions de la femme bien pensante.

    Les petites combines de notre petit député sont venues à bout de ce rempart de notre ville-parc.

    RépondreSupprimer
  4. je lis régulièrement votre blog et je suis effrayé par vos révélations,je réfléchissais à mettre mes compétences au sein d'une équipe municipale.

    J'y renonce en voyant ce qui se passe dans notre ville,en revanche je préviens les futurs candidats:Le coup Varése ne se reproduira pas car mon énergie sera employée à contrer les ambitions personnelles et pour obtenir de quoi augmenter leur retraite.

    RépondreSupprimer
  5. C'est curieux...Pour moi la réaction est toute inverse! Plus Phénix révèle, comme disait Machiavel,ces "secrets qui trainent dans les bas-fonds du pouvoir et qui terrifient le regard", plus je me dis que la chose publique est un devoir pour nous qui l'avons trop longtemps négligée et abandonnée à des incompétents, voire des maffieux.
    La défense du Vésinet est notre affaire, pas celles des partis qui en ont fait le pitoyable terrain de jeu des ambitions rivales de Bel et de Myard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout a fait d'accord avec vous anonyme de 12h50.

      Supprimer
  6. Comme elle doit être contente Josyane...Ayé, elle doit avoir réussi à obtenir la place de ce bon vieux M. Potier...
    Mais non, ce n'est pas de l'individualisme ni du nombrilisme, il est évident que tout cela n'est fait que pour défendre notre beau Vésinet

    RépondreSupprimer
  7. Aux anonymes de 9:45 et 12:50
    La démocratie représentative du XIXème siècle est à bout de souffle, au Vésinet comme ailleurs. La démocratie directe électronique redonnerait le goût de la chose publique aux citoyens et ne laisserait aux élus que le pouvoir de proposer.

    RépondreSupprimer
  8. Comme toute personnalité terne et sans relief il lui faut trouver des moyens de "briller" ...sacrée Josyane !!

    RépondreSupprimer
  9. Elle les a eus et bien mérité ses lentilles, la taupe !

    célèbre kakemphaton déjà publié par Phénix

    RépondreSupprimer
  10. Elle aussi devrait avoir honte d'avoir renoncé à son ambition écolo pour approuver un PLU anti-ecolo. Et tout cela à 16h le jour du vote après avoir dit le contraire. La récompense qui en résulte en vaut la peine: 1ère adjointe à Bastard avant Morel qui l'a fait battre comme membre de la commission Ecoquartier. A quoi cette commission a échappé! Pour une fois merci madame Morel. C'est bien la première fois! et la dernière!

    RépondreSupprimer