1 février 2013

un Grand s’est éteint


Depuis hier un vésigondin d’exception observe le Vésinet de très haut. 

D’autres, beaucoup mieux que ce blog, salueront la personnalité chaleureuse qui a voué 31 ans de sa vie au bien public. En 2008 le sénateur en remettant l'insigne de Chevalier dans l'ordre national du Mérite, donnait à l’engagement de Michel Leprat la reconnaissance officielle.

Unanimement loué pour sa gentillesse, sa proximité avec les « gens » il aura marqué sa ville par sa participation aux équipes municipales d’Alain Jonemann, puis d’Alain Marie Foy.

Conseiller, adjoint, puis premier maire adjoint, en charge de la Culture, élu et ré élu – fait exceptionnel - avec 33 voix sur 33,  il passe avec l’élégance qui a constamment caractérisé son comportement, le témoin à sa successeur qui en dressera l’éloge. Le Vésinet ne vit-il pas  encore sous l’empreinte des talents qu’il a su mobiliser pour en assurer le rayonnement ?

Plût au ciel que du haut de sa demeure il assiste à la réconciliation des vésigondins, tellement il était étranger aux querelles partisanes qui secouent sa ville depuis son retrait de la vie municipale.

A sa famille, le blog présente ses sincères condoléances. 



Voir également : "Michel LEPRAT : un humaniste"
 

12 commentaires:

  1. Que ce cher Michel repose en paix et qu'il soit un modèle pour tous ceux qui sont toujours intéressés par l'engagement municipal au service des autres.
    Merci Phénix pour cet éloge plein de justesse.

    RépondreSupprimer
  2. Un honnête homme et un exemple.

    RépondreSupprimer
  3. C'était un MONSIEUR !

    RépondreSupprimer
  4. un homme tres present et juste dans ses taches attribuees
    et surtout d'une tres grande gentillesse

    RépondreSupprimer
  5. Beaucoup d'émotion ce matin. Beaucoup d'admiration, de tristesse.
    Merci Monsieur Leprat pour tout ce que vous avez fait, ce que vous représentez et les valeurs que vous avez toujours défendues.

    RépondreSupprimer
  6. Un homme qui savait aussi écouter ceux qui n'étaient pas forcément d'accord avec lui, et en tenir compte.

    RépondreSupprimer
  7. je ne connaissais pas ce Monsieur, mais à la lecture de ces commentaires je doute qu'il y ait aujourd'hui dans le paysage politique vésigondin, un homme ou une femme qui, si il ou elle venait à disparaitre, suscite une telle unanimité.

    Chapeau bas monsieur Leprat

    RépondreSupprimer
  8. Souvenons-nous de celui qui a toujours oeuvré pour le Vésinet et oublions un instant ceux qui conduisent à sa perte.

    RépondreSupprimer
  9. Merci Monsieur LEPRAT pour tout ce que vous avez fait pour nous. Vous étiez un homme simple, toujours à l'écoute et disponible. vous avez tant donné à votre ville et à ses citoyens que vous aimiez tant.
    Que vous reposiez en paix. Nous ne vous oublierons jamais.

    RépondreSupprimer
  10. Un grand homme est parti. Repose en paix. Toute nos condoleance a sa famille.

    RépondreSupprimer
  11. Une pensée également pour Claude Blossier décédé l'été dernier qui fut gardien de la mairie aux côtés de Alain Jonemann et Michel Leprat.

    RépondreSupprimer