11 mars 2015

Voltaire , ils se moquent de toi !

L'Ibère
Dans ce pays qui peut-on encore critiquer sans être « dénoncé » ? Quel sarcasme peut-on publier sans être jeté en pâture aux chiens de garde du roquet d’Évry, provisoirement détaché rue de Varennes ?

L’Ibère a ranimé à gauche l’insupportable posture d’édicteur de la bien-pensance universelle. Le Torquemada – Tomas son grand père ? - de retour sous le costume d’un aboyeur pense-t-il faire oublier le fiasco de ses politiques en faisant pendre haut et cour ceux qui caricaturent les têtes de turcs de son équipage.

Admirer ostensiblement la classe de Najat Belkacem ci devant ministresse des écoles et on vous force à rentrer sous terre.

Renvoyer Taubira à ses chères études, et à sa Guyane natale et vous êtes passible de la haute cour !

Fustiger l’Ibère en pointant sa docilité à l’égard d’une moitié qui a épousé d’abord la religion juive, et vous méritez Cayenne, l’ancienne, celle dont Taubira est outrée qu’on la lui rappelle.

Le macho de Catalan serait-il le seul goy sous influence de son épouse, à moins que l’évocation d’une mamma juive dans son entourage ne fasse aujourd’hui l’objet d’un interdit ?

Sexiste, raciste, anti sémite : ils n'ont que ces mots à la bouche dès que l'on critique une éminence "issue de la diversité" (sic). Pas une journée sans que le Président ou son vice ne dénonce … tel ou tel ! On pensait ce verbe interdit d’évocation tant il renvoie à des pratiques que l'éthique républicaine bannit. A contrario de la culture anglo-saxone le caftage n’avait pas droit de cité au pays de Voltaire.

Pauvre Voltaire, il ne se reconnaîtrait pas au pays des nouveaux chantres de la liberté d'expression. Ils se moquent de toi !



8 commentaires:

  1. Phénix =Marine! Blanc bonnet et bonnet blanc.Enfin la clarté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seriez vous un des chiens de garde pré cité ?

      C'est parce qu'il y a des amalgames comme le votre - tout droit sortis de la doxa socialo bobo - qu'elle va faire 40 % des voix !
      cqfd

      Phénix

      Supprimer
    2. Du n'importe quoi, encore une fois!

      Supprimer
  2. Et Phenix oublie les lois mémorielles qui dictent le vrai et le faux sur les questions controversées de l'histoire contemporaine. Pour la liberté d'expression on peut mieux faire.

    RépondreSupprimer
  3. Lire "Voltaire, une imposture au service des puissants" de Marion Sigaut.
    Voltaire était le BHL de l'époque, n'en déplaise à la doxa officielle.

    Sinon, l'espingouin agité du bocal, on le renvoit quand dans sa Catalogne?

    Bardamu

    RépondreSupprimer
  4. Merci Phenix de me réhabiliter

    Roland pour les dames

    RépondreSupprimer
  5. Qu'un homme qui abandonne femme et 4 enfants pour "un violon" , prenne un air supérieur pour me dire comment je dois voter et bien non !
    Le rôle d'un premier Ministre n' est pas de faire la retape sur les marchés ou dans les villes ! Pour ma part, j'ai toujours voté comme je le ressentais .
    Pour faire élire " sa fusée "= celui qui a remporté 36, --% des suffrages aux municipales , Phénix a donné ses "ordres-conseils " et ses ordres-déconseils pour les autres candidats !
    Qu'en est il aujourd'hui du nombre de contents , du nombre des pas contents ?
    Les dessous des élections et le après ne sont pas toujours jolis, jolis, sauf pour ceux qui en retirent des avantages !
    PS : Lorsque vous dites que" GB est le fils de personne" est ce à dire que vous croyez " à la génération spontanée" ?
    Alors que pour DJ vous parlez du" fils du Père" .Un père qui aurait donc raté d'après vous au moins " un "ses enfants ! Pourquoi pas tous ses enfants ? Mais au fait qui était ce " Père du fils" ???
    J'ai peut être aucune intelligence ( hélas, je ne joue pas au bridge ), mais j'ai une certaine logique qui me permets de me divertir.
    Roland Dumas portez vous toujours des "pompes " à ------? avez vous toujours la même généreuse Maitresse, ou une autre toute aussi généreuse ?

    RépondreSupprimer
  6. Merci Phénix pour le choix de la photo du "'L'Ibère", Mais quand va t'-il "l' hiberner " ?
    Là comme souvent, accompagné d'un " violon" il s'apprête à nous interpréter , :" Ma gueule , qu'est ce qu'elle a ma gueule"! Là c'est " l'air " qui fera la chanson!

    RépondreSupprimer