18 mars 2015

Deux poids deux mesures

L’égalité devant la loi, un pilier de la démocratie !

Au même que titre que sa nécessité, que l’interdiction de l’ignorer, la loi s’impose avec la même rigueur à tous les justiciables … sauf qu’en réalité il en va tout autrement.

Le jugement rendu ce jour par la 17ème chambre correctionnelle, fréquentée plus qu’assidument par le signataire de ce billet est à ce titre exemplaire de la négation même des fondements du corpus citoyen par ceux dont la mission est de le garantir contre les dérives partisanes.

Pour avoir qualifié de « puceau en politique  »  un bien aimé marquis ce blog a été lourdement condamné pour injures publiques envers un élu.

Pour avoir traité Marine le Pen de «salope fascisante» un prétendu pamphlétaire, archétype du bobo caviar a été relaxé en appel confirmant un jugement de première instance.

Le blog ne va plus se gêner, ne doutant pas que cette mansuétude fera jurisprudence, pour traiter toutes les têtes de turc dont il fait ses choux gras des plus doux noms d’oiseau !

"Marquis,  Comte, Caduc, Cosmique, et autres Gugusse !"

 
Il n’y a qu’une seule personne qui reste intouchable, la fille d’Eve qui a laissé insulter le Pen mais rêve d'envoyer aux galères ceux qui la caricaturent en croquant une banane … pardon une pomme.



7 commentaires:

  1. A la différence, cher phénix, que vous n'êtes pas un humoriste......

    RépondreSupprimer
  2. Le puceau me paraît bien défroqué ! Il a du tremper quelques fois son goupillon dans le bénitier ...

    RépondreSupprimer
  3. R. Bus Par vos propos vous me paraissez anti -catho ...! Vous faisiez sûrement partie de ceux qui voulait transformer le presbytère en logements sociaux !
    Je vous en prie, gardez votre "froc"., c'est là ma prière, pour pouvoir respirer autre chose ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Erreur sur toute la ligne, mais retournez à l'école pour corriger vos péchés de langue française.

      Supprimer
  4. Phénix, voilà dequoi alimenter le moulin ...

    "
    ACTU
    La justice autorise Nicolas Bedos à traiter Marine Le Pen de «salope fascisante»..."

    RépondreSupprimer
  5. Pauvre Phénix! Le Juge n'a rien compris ! Si vous avez chargé un des plateaux de la balance ++, c' était pour que l'autre plateau monte plus haut dans les sondages ! Qu'il s'élève telle "une fusée à plusieurs étages " ( les 3 boules légères = les étages )
    Pensez vous faire appel au jugement ? Votre " fusée " aura à cœur à vous y aider , c'est la moindre des choses .
    Si seulement le Juge était Vésigondin , il aurait pu suivre sur le terrain, le dossier des "avant élections " que seul le Vésinet est capable de vivre ! Avait -il votre dictionnaire des pseudonymes pour qu'il puisse s'y retrouver entre le Marquis , le comte , le Caduc , le Cosmique, le Gugusse etc,etc ...Sans compter les noms gratinés dont vous gratifiez certaines femmes . A ce demander si ce n'est pas Nicolas Bedos qui vous imite ?

    RépondreSupprimer
  6. Phénix : J'ai remarqué qu'il y avait eu des coupes d'adjectifs, entre la version originale du blogue que j'avais tirée sur papier et la version actuelle . Les mêmes coupes d'adjectifs sont apparues dans ma réponse diffusée et celle que j'avais écrite le 19 mars 18: 27 . Par contre dans vos corrections vous avez omis de transformer mon "ce" en "se", dans : A se "demander si ce n'est pas Nicolas Bedos qui vous imite!"! Nous avons tous deux un certain humour ( pas le même).
    Vous avez mis le paquet pour que B, le fils de M soit élu Maire . "Il vous doit une fière chandelle " , chandelle qui n'a pas eu l'air de plaire au Juge ( juge des majeurs et non des mineurs) . .Il vous fait "payer les pots cassés". Ce n'est pas le problème de B G mais celui de M C, qui lui va devoir mettre la main à "sa" poche ... pour x euros.

    RépondreSupprimer