15 mars 2015

ZAD patate contre ZAC de la Borde

Il a cédé ! Les zadistes auront eu raison du Caduc forcé à une piteuse reculade. 

Son projet phare, le chamboulement du quartier la Borde, l’œuvre qui devait couronner sa carrière, lui valoir son buste sur une stèle au cœur du complexe Carrefour, entre les "vache qui rit" et les pâtés à la Carmen, réduit à néant. Pour sauvegarder quelques lopins de terre à patates devenus le totem de gaucho et complaire aux écolos il s'interdit de poursuivre l’aménagement de la ZAC la Borde (32ha) pourtant déclaré d’utilité publique, ZAC constituée par l’ensemble des commerces et la zone pavillonnaire située autour du 6ème hypermarché de France.

Il n’y aura pas de sale guerre à Montesson, comme il y en eut à Sivens et à Notre Dame des landes. Le téméraire Caduc a baissé pavillon devant la demi douzaine de barbus hirsutes qui prétendait ameuter la lie de l’écologie pour s’opposer aux projets de construction et de rénovation urbaine (dont une centaine de logements sociaux).

La "ZAD patate" (sic) aura du mal à tirer gloriole de cet exploit tant le Caduc est sur le déclin. Le crépuscule du "cantonier" voisin suscite la rancœur de ses administrés qui flétrissent son immobilisme et lui reprochent le mandat de trop. Son départ est donné prochain si ce n'est certain, plombé qu’il est avec ce projet maintenant poubellisé dont il fanfaronnait que "rien n’y personne ne le lui ferait abandonner".
 

Tout va de mal en pis, depuis le départ de son compère le malouin, qui présidait aux destinées de la CCBS, le Caduc est esseulé et chacun des bureaux communautaires vire à l’enfer. Lors du dernier, certains co-maires ont craint devoir alerter le SAMU, l’apoplexie rodait.

Autoritariste, atrabilaire il s'est monté la tête prés du bonnet. Après avoir spolié le Vésinet de quelques 300.000€ de trop perçu d’impôts communautaires au profit de sa commune, il a tenté annexer la ville-parc. Son féal mis en place par délégation au château Carnot officiait avec une première adjointe : sa directrice de cabinet. Incroyable conflit d'intérêt. Mais son bouffon a explosé.

L'homme de paille balayé tel un fétu, la résistance s’est organisée avec l’arrivée de M Jo, qu’il n’eut de cesse d’invectiver, dans ces mêmes réunions communautaires. Leurs comptes-rendus sont éloquents. M. Jo était du genre à tolérer l'insulte. Avec M. No les temps ont changé. Le Caduc a subitement désenflé, perdu pied : il rase les murs sans même y porter son ombre.

Il songerait à se retirer "down under" au pays des kangourous, dont il est issu. On n’y connaît pas encore de zadistes.


16 commentaires:

  1. Pourquoi à une semaine des élections au Vésinet , Phénix se transporte -il à Montesson ? ? ?
    Est ce sur ordre "du Cas G B "? Est ce que Mr No a une dent contre "Le Caduc"? En quels termes, sur quel ton Mr No a t'-il demandé "au Caduc" de mettre la main à la poche pour le théâtre du Vésinet qui porterait désormais le nom de "Théâtre de la Boucle Alain Jonemann":lire le billet du 12 mars 2015: Le "théâtre et l'agora ". Il faut remarquer que Mr No par égard pour son ancien ami Didier garderait le nom de Jo.....!
    Chaque année un caduc ou caduque perd ses feuilles qui reviennent l'année suivante , Mr No se veut lui être un persistant.Phénix lui renait toujours de ses cendres ! AINSI VA LA VIE...DANS LA BOUCLE !

    RépondreSupprimer
  2. Dommage que Phénix ne nous éclaire pas davantage sur la tentative de main mise de Bel sur la mairie du Vésinet. Après avoir instrumentalisé Gattaz il a placé ses pions Morel et Fiquet à des endroits stratégiques avant de sortir Bastard de l'anonymat où il était resté pendant toute la durée du mandat de Varèse.

    Personne sauf ce blog n'a dénoncé cette opération de mise sous tutelle du Vésinet par le conseiller général et la façon dont il a distribué à sa ville les fonds du département, (idem pour la CCBS avec la complicité de Murez) au détriment du Vésinet.. Probablement un des scandales les moins connus de tous ceux que le Vésinet a subi.

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme de 10h 31, pouvez vous nous donner les références des billets de Phénix dans lesquels il précise très rigoureusement , sans aucune ambiguïté de langage, les détournements signalés.! Les fonds détournés ne seraient- ils pas passer via le Luxembourg pour atterrir ensuite " au pays des Kangourous" ; Se renseigner auprès de Phénix qui connait tout de la géographie ; Il survole toute notre planète .
    Une chose m'interpelle ; La Maire adjointe de Foy , la mère "de personne "qui voulait se maintenir au pouvoir , n'aurait elle jamais digéré sa défaite au profit de Morel ? Une Morel qui à de plus le tort d'être le chef de cabinet de Bel ! ? Comme notre Phénix fut chef de cabinet de Jo et peut être encore chef ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réponse à anonyme de 13:04, ayant facilement accès aux archives, le blog peut déjà produire les 3 billets (adresses ci dessous) qui ont traité de cette entourloupe §§§
      la plainte en diffamation que Bel avait juré d'intenter n'a toujours pas été déposée ...

      http://levesinet.over-blog.com/article-ccbs-entourloupe-montessonnaise-98409395.html
      http://levesinet.over-blog.com/article-le-cynisme-de-jf-bel-sur-facebook-99584293.html
      http://notrevesinet.blogspot.fr/2012/02/jf-bel-droit-de-reponse-pour-la-ccbs.html

      édifiant, est-il vrai, n'est-il pas ?

      Ce blog est la mémoire du Vésinet !!!


      Supprimer
    2. Ce blog est la mémoire du Vésinet ! Mais vous avez la mémoire courte.
      Vous prenez à votre compte la révélation de ce brigandage. Vous vous arrogez les lauriers des élections anticipées de 2013.
      Vous insultez André Michel de vieux rose et d'autres titres peu glorieux. Mais les intérêts du Vésinet seraient défendus avant les siens


      Seul André Michel est l'empêcheur de tourner en rond.

      Supprimer
    3. le "brigandage" comme vous dites a été détecté à la lecture d'un budget rectificatif soumis aux conseillers communautaires dont le "vieux rose" qui en informé Phénix.

      Sans l'existence du blog qui aurait eu vent de cette entourloupe d'autant que le "vieux rose" a approuvé lors du vote communautaire le budget ainsi amendé !!!

      avant de ré écrire l'histoire, mieux vaut la connaitre ...

      Supprimer
  4. Pour une fois je crie bravo Bel!
    Ecarter le béton et les criquets qui vont avec de Montesson ne peut être que bénéfique pour Le Vésinet.
    Nous sommes galériens dans la même boucle, il faut donc résister ensemble à la surpopulation qu'on veut nous imposer d'en haut, alors qu'à l'époque d'internet et de la fermeture des usines il n'est point besoin de se rassembler comme des cafards ou des rats.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je partage votre analyse mais pas le cocorico .
      Que de projets mégalos pour le seul plaisir de laisser une trace dans l'histoire
      et de satisfaire un EGO souvent surdimensionné en puisant des sous dans nos poches.
      Il faut aussi constater en se promenant dans les villes moyennes tchèques ou polonaises
      ce que la mixité sociale voulue par le pouvoir communiste d'après guerre a fait :
      une défiguration totale des centres villes !!.

      Supprimer
    2. à anonyme de 17h21 : pour parler il faut sortir du Vésinet et de votre sectarisme latent. Le centre ville de Varsovie a été entièreté refait comme il était . Êtes vous allé à Cracovie ? ville magnifique ..je ne parle pas de Prague !!

      Supprimer
    3. bien oui je suis allé à Varsovie et à Cracovie et à Prague et à Budapest sans doute plus souvent que vous pour y avoir travaillé. Il n'ya pas de mal à reconstruire le centre de Varsovie , la ville a été anéantie.
      Relisez mon post je parle de ville moyenne :
      allez voir Skiernewice, Turek, Glubwice , Opole en Pologne
      ou Pribram ou Klatowy en Republique Tcheque ,ces villes ou qui accueillent sur leur grand place historique
      des immeubles type HLM voulus par le pouvoir communiste de l'époque .

      Supprimer
  5. à anonyme de 21h54 : pour vous j'ai compris qu'il vaut mieux laisser les gens coucher dehors

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non. mais pas besoin de défigurer nos villes pour cela.
      moi je n'aime pas voir un HLM place de la Concorde

      Supprimer
  6. Après avoir été le satellite de Montesson, préparez vous à ce que notre belle ville devienne le satellite de Chatou.

    RépondreSupprimer
  7. Des HLM oui mais pas dans mon quartier, pas devant mes fenêtres , mais devant celles des autres , pourquoi pas même sur les terrains des communes voisines .
    Rappelez vous le bâtiment de 18 m de hauteur que l'équipe de Foy voulait imposer sur le quart de la place du marché! Bâtiment qui aurait bouché toute vue à une douzaine d'appartements Vésigondins .
    Mais çà les autres vésigondins s'en fichaient , notamment l'équipe du Maire .Une belle salle de bridge y était prévue ! Si vous avez la mémoire courte ressortez donc : "octobre 2004 , La nouvelle place du marché, Brochure d'accompagnement de la maquette". Phénix existait déjà, il doit bien avoir cette doc, sinon il doit être capable de la retrouver en mairie .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vous avez raison: pas de HLM place du Marché Le centre ville doit être protégé.

      Supprimer
  8. Plutôt que d'étaler leurs connaissances sur des villes des pays de l' Est , en oubliant Moscou, son Œil , son K G B. Pourquoi ne pas faire du tourisme au Vésinet en oubliant aucun quartier , surtout les quartiers oubliés dans le but de faire des découvertes .

    RépondreSupprimer