22 mai 2015

Ah, que c’est une bonne idée …

Aller papoter sous la guitoune du maire le samedi, si ça vous dit, c’est une idée de génie.

M. No innove.

Ringards les conseils de quartier pour petits vieux désœuvrés, ils ont été enterrés. Risquées les réunions publiques trop animées au sous sol de la mairie, on les a mises à l’index.

Restent les palabres, les papotages, entre gens de bonne compagnie, un gobelet de kawa à la main, le cabas dans l’autre. C’est ça la démocratie directe, façon No. 

Une petite causerie sur la pyrale du buis, un petit couplet sur les maudits réverbères qui n’éclairent que le jour, une saillie sur les socialistes qui retoquent le SCOT et après force salamalecs on file dare-dare faire miam-miam chez maman Madeleine. Fini le pensum, le tour est joué. Le vésigondin, ou plutôt la buse encore abusée, s’est refait empapaouter.

C’est du grand art, et on félicite l’artiste et sa cour – la même qui flattait Jo en débinant No – pour avoir trouvé la martingale qui circonviendra l’esprit frondeur des administrés.

Parmi ses nombreuses qualités dont ce blog ne se lasse de faire l’inventaire M. No est convaincu de la sottise de ses interlocuteurs, ou tout au moins de sa supériorité. Et croit pouvoir les rouler dans la farine ad nauseum. D’où ce bis repetita pour une seconde apparition publique du chaman municipal sous le marabout de la place jemaa el fna, alias place du marché.

Qu’importe si on n’y croise qu’un infime échantillon des administrés, qu’il n’y ait aucune suite donnée à ces babillages, l’essentiel est que No se convainc d’avoir convaincu, pour continuer à gouverner sans partage.

Au temps de la varésie ce blog parlait d’enfumage. M No délaisse ce stade artisanal pour une version plus industrielle du « cause toujours tu m’intéresses … » dont nombre de vésigondins perçoivent déjà qu’il synthétise la pensée intime du maire imité par son entourage.

N'ignorant pas qu’à ce jour ceux qui prirent les électeurs pour des buses se sont fait débusquer puis débarquer, M No parierait-il sur son éternelle bonne étoile ?


  

13 commentaires:

  1. Il me semble que l'idée de la tente venait de Libye.Il est vrai que les gardes du corps étaient en harmonie.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Phénix pour cette bonne nouvelle de " market- party ", j'ai quelques questions à VOUS poser . Vous écrivez: "Ringards les conseils de quartiers pour petits vieux désœuvrés, ils ont été enterrés " .Qui sont les enterrés, la petits vieux , les conseils de quartiers ou les deux ?
    d'autre part faudra t-'il présenter sa carte du parti à l'entrée de la " guitoune du maire " ? Y aura t'-il du déca-Kawa ? Qui "viendra nous servir à boire ,...La Madelon"? Phénix votre humour convenait très bien à Mr No lorsque vous visiez ses pas aimés. Comment le prend t'-il cet humour lorsqu'il s'agit de lui ?
    Le Vésinet , c'est du cloche merle !

    RépondreSupprimer
  3. Je me permet de réinterpreter sans trop vouloir la déformer l'idée de Phenix sur le management propre à notre édile

    Règle n°1 : Le Maire a toujours raison.
    Règle n°2 : Dans le cas fort improbable où un subordonné aurait raison, l'idée du subordonné devient automatiquement l'idée du Maire.
    Règle n°3 : Le Maire ne dort pas au travail. Il médite.
    Règle n°4 : Le Maire n'est jamais en retard. Il est retenu ailleurs.
    Règle n°5 : Le Maire ne quitte jamais son travail avant l'heure. On a besoin de lui ailleurs.
    Règle n°6 : Le Maire ne lit jamais son journal au travail. Il s'informe sur l'actualité économique.
    Règle n°7 : Le Maire ne prend jamais de liberté avec sa secrétaire. Il fait son éducation.
    Règle n°8 : Le Maire est toujours le Maire. Même en slip de bain.
    Règle n°9 : Quiconque entre dans le bureau du Maire avec ses propres opinions doit en ressortir avec celles du Maire.
    Règle n°10 : Si vous avez un doute, conformez-vous à la règle numéro 1

    RépondreSupprimer
  4. Aujourd'hui "IL"avait le choix,un choix corneille - lien entre le bain d'algues du lac de la station ou le bain de foule du marché .Il a choisi pour la forme, de prendre la température des Vésigondins plutôt que celle de l'eau . A lire les 9 règles de l'édile NO (à ne pas confondre avec celles de l'édile JO ) , la politique est un sport de haut niveau , elle était un test d'effort pour le brave docteur .
    Ce midi le fils prodige( je dis bien prodige )est invité chez maman Madeleine, seul ou avec la compagnie des scouts qui campent sous la tente ?
    Tous les Vésigondins ont pu goûter dans le passé, du temps de l' EX les plats préparés par cette Dame .
    Si j' osais Phénix , je vous dirais que vous commencez seulement à me plaire ...par vos billets

    RépondreSupprimer
  5. A l'anonyme du 22 22:22, On voit 22..., que vous connaissez le fils et que vous connaissez la mère du fils !

    RépondreSupprimer
  6. A l' élection présidentielle 2012 Hollande : 51,63 %, qu'en reste il à ce jour des%? C'est aux Français de juger . A l'élection municipale vésigondine 2014 :Bernard 36,94% ? ,C'est aux Vésigondins de juger . En 2015 l'un fait un tour du monde, l'autre un tour de marché. Ah ambition quand tu me tiens !..............Mes petits points laissent à chacun le soin de les interpréter
    suivant ses convictions personnelles et non comme des convictions dictées. Pour ma part bien que je ne sache pas jouer au bridge , je sais moi aussi jeter la carte !

    RépondreSupprimer
  7. Sans ambition on arrive à rien, avec de l'ambition on arrive à tout ! Pourquoi le Vésinet ne donnerait il pas un Président de la République à la France en 2017 ?

    RépondreSupprimer
  8. Phénix Président ! Phénix Président !
    Les histoires de la rue du Faubourg seraient sans doute plus croustillantes que celles du Bd Carnot.

    Je suggère Gugusse comme "Chargé de Com".

    RépondreSupprimer
  9. Non Jo ( furax) , Pour rester dans" le bon ton "Vésigondin : Grouchko comme "Président" pour se remanier ( lui pas la France) et Phénix " comme chargé de com" comme d' hab !
    Réfléchissez mon bon Jo Furax : "Phénix "Président alors qu'il n'arrive pas à la cheville de"Grougrou" (tout juste à sa socquette) ! Quant à "Gugusse" il est maire+ député , ce qui "dépite "de jalousie " Grougrou ". Il faut suivre " l'évolution des espèces " surtout l'évolution au Vésinet . Un conseil : "il faut toujours voir le bon côté des choses", pour cela il faut l'avoir trouvé !

    RépondreSupprimer
  10. Rendez vous tous le 17 mai mercredi prochain ,dernier conseil avant septembre!!!! pour voir la fine équipe dans ses œuvres

    RépondreSupprimer
  11. J'étais au Conseil du 17 mai. Ouf, c'était ouf et passionnant.

    Le Maire, devant la prolifération des algues vertes et des bridgeurs a proposé de démissionner.
    La foule en délire, debout sur les chaises de la salle du Conseil Municipal, a refusé que le Maire démisionne.
    La vrai raison de ce refus est le coût d'une nouvelle élection.
    Le Maire, ému, a remercié la foule et a dit qu'il accepterai désormais tout ce qui lui serait demandé.

    Phénix, opportuniste, a immédiatement exigé la restitution de son poste de chef de Chiotte et demandé de prendre en charge la communication déplorable du Bd Carnot.
    Le Maire, pris à son propre piège, n'a pu que s'exécuter.

    Vivement le prochain Conseil.

    RépondreSupprimer
  12. Ce n'est pas le 17 mais le 27 Mai le Grand conseil des dormeurs;

    RépondreSupprimer
  13. Une question effleure mon esprit : Phénix en tant qu'ami de la famille, aura t 'il le droit d'assister à la séance du 27mai, Ou devra t' il en tant que "chef de cabinet du maire" rester dans son local ? local que R .Bus appelle vulgairement ch- - - - e.

    RépondreSupprimer