27 mai 2015

Fondation : lancement réussi !

 http://fondationpourlevesinet.org/
C’était le grand soir ! A l’invitation des initiateurs de ce projet original une foule bigarrée a assisté à un récital tel que le théâtre n’aurait pu l’offrir à ses abonnés. Deux talentueux pianistes ont rendu hommage aux œuvres de Mozart, Haydn et Schubert : la salle ne s’y est pas trompée qui leur a réservé une ovation.

Mais là n’était pas l’essentiel. C’est en ouverture du concert que Philippe Smadja, le frais émoulu manitou de l’opération « Fondation du Vésinet » esquissa la mission de ce nouveau venu dans le paysage vésigondin. Véritable OVNI puisqu’il n’existe que peu d’exemples équivalents d’une fondation vouée à l’embellissement d’une ville et à la protection de son patrimoine. 

Rendre chacun sensible à cette finalité, tel était le but de l’avocat tout désigné pour promouvoir la cause de l’exception vésigondine. Et pour montrer que chacun n’était pas une clause de style il fut précisé que les dons étaient reçus à partir de 10€, rendant cette œuvre de salubrité publique accessible à toutes les bourses.

Autre bonne nouvelle, la perspective de voir la Fondation investir ailleurs qu’au parc des Ibis. Wood Cottage et autres lieux emblématiques pourront aussi être la cible des dons. Pourquoi pas le camouflage de la saignée du RER dans la traversée du Vésinet, l’enfouissement du boulevard Carnot … 

Et s’il restaient quelques sous on pourrait suggérer l’érection d’un Panthéon où reposeraient les célébrités du Vésinet. L’Ex y côtoierait le Cosmique en attendant d’être rejoint par Bitoussi sous l’œil goguenard de Jo et de No dans l’ordre au choix.

Une telle perspective ne peut que mobiliser les donateurs.








6 commentaires:

  1. Ce soir au conseil il y aura une urne pour déposer les offrandes pour des petits four en attendant le soir du grand four !

    RépondreSupprimer
  2. l'argent coule à flots

    RépondreSupprimer
  3. Une question me taraude moi qui n'était pas à cette manifestation.
    Est ce que le sujet suivant a été abordé?
    En principe qui dit don à une fondation (reconnue d'utilité publique?) permet au donateur de déduire de son ISF 75% du don ou de son IRPP 66% du don
    Concrètement si je donne 10000 € il ne m'en coûte réellement que 2500 €
    Qu'en est il pour cette association?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exact et dit dans les documents diffusés, le jour du concert et sur le site Internet de la fondation.

      Supprimer
    2. Alors si "le père No"( ne pas confondre avec l'apéritif), décide de mettre une grosse somme puisée dans les caisses du Vésinet dans la fondation Ibibis hourra , en retour la commune paiera moins d'impôts à l'état! Donc les vésigondins pourraient être gagnants ! Mais ceci , à : la condition que le "père No, maire No" ne trouve pas le moyen de placer cet argent dans autre chose , par exemple dans la salle de bridge de mère . Est ce que "les sans dents" Vésigondins ont reçu des invitations de Monsieur le Maire pour cette soirée " gratuite" ouverte aux riches ? Pour situer dans mon esprit " la dentition" de Phénix , celui- ci faisait il partie des invités de son " cher " No ?
      "Payez , vous serez considéré "( peut - être ? )

      Supprimer
  4. A quoi servent donc nos impôts?
    Il faut arrêter de se foutre du monde...cette fondation, revient à verser une seconde fois, mais volontairement, au percepteur.

    RépondreSupprimer