3 mai 2015

"Georges Bizet" : le vieux lièvre !

http://ddata.over-blog.com/0/29/14/33/varese/Labry_contre_Varese_c.pdf
Ce lièvre le blog l’avait levé au temps de la décrépitude du Cosmique, où Nathalie tout contre Robert défrayait la chronique. La dulcinée délogée de "Bizet" poursuivait son mentor de son ire, non plus de ses assiduités. Très en verve la Castafiore répudiée crachait son venin sur son frère décati, sans oublier Josette la bonne sœur. 
 

Son cher Robert, lâché de toutes parts, préféra enterrer l’affaire que se mettre à l'abri et à dos les amis de la musique. Et tant pis s’il risquait un article 40 pour couvrir les faits qui lui avaient été rapportés et qu’il savait parfaitement irréguliers.

Il y avait  bien un DGS, ou DGA bien au fait du dossier, pour lui servir de paratonnerre. Courageux le p’tit Robert certes, mais pas téméraire. Il laissa filer, et les illégalités continuèrent sous les règnes successifs de Bitoussi, de Jo et de No !

Seulement rien n'a changé, et No n’a cure de fréquenter le quartier VIP de la Santé, ce qui lui pendrait au nez s’il faisait celui qui n’est au courant de rien, alors que le dossier est entre les mains de la justice (et du blog). La grenade est dégoupillée. Dans cette atmosphère de changement d’ère on peut toujours craindre qu’un éclat ne soit pas perdu pour tout le monde …

Un préfet dégainant l’article 40, au Vésinet ça nous rappelle quelqu’un. Si No préfèrait n’être pas pris de court, comme le fut son prédécesseur, ce n’est pas ce blog qui lui jetterait la pierre.

Plutôt se mettrait-on d’équerre boulevard d'Angleterre, moins serait-on visé par le délit de couvrir des pratiques usuelles mais prohibées par les lois de la république, pratiques qui pour certaines sont antérieures à M. l’Ex  !

Il faut toujours se méfier du lièvre qui dort …

 

1 commentaire:

  1. Avant 2013 Phénix braconnait , il tirait sur les lièvre au gîte sur les terres du château Carnot. Maintenant qu'il y a un garde chasse non loin de chez lui , il ne tire plus le capucin , si ce n'est qu'aux petits plombs .

    RépondreSupprimer