26 mai 2015

Le roi Louis

Demain, c’est jour de sacre. Le jour de la consécration du roi Louis. L’homme de la reconquête qui redonnera au Vésinet ses blasons et lettres de noblesse.

Demain la dévolution sera actée par nos conseillers municipaux. Les jachères et les prés communaux croissillons seront rattachés aux espaces verts vésigondins et placés sous l’autorité de monsieur Louis.

Le roi Louis et son armée de BTS vont encadrer les techniciens de surface de la ville voisine, transformer ses bineurs, sarcleurs, et autres débroussailleurs en jardiniers. Être coaché par les experts du Vésinet, la ville à la fleur d’or quand on a jamais fait que désherber des jardins de curé c’est mieux qu’une promotion, une consécration.

Passer de l’ortie culture comme on la pratique à Croissy à l’horticulture le challenge est taille. Seul un grand des espaces verts, un professionnel aguerri multi récompensé pour sa gestion éco responsable pouvait le relever.

Maîtriser les espaces verts, au-delà des heures de main d’œuvre pour entretenir, c’est identifier des dizaines de paramètres techniques comme ceux qui déterminent l’optimisation des sols en fonction des plantations tout en visant le zéro phyto. Un travail d’orfèvre dont la technicité impressionnerait le croissillon encore moyenâgeux.

Dans cette affaire il y a un gagnant. L’environnement. Donner au jardinier en chef du Vésinet l’opportunité de superviser aussi sa proche banlieue est une chance pour nos voisins.

Le roi Louis, habitué à faire beaucoup avec peu, va pouvoir exercer la plénitude de ses talents et permettre aux croissillons de découvrir l’art des beaux parcs et jardins.

Un saut quantique pour nos voisins.



2 commentaires:

  1. bien sur ,nous avons la chance au vésinet de pocéder un responsable des esp verts de grand talent,une fleur d'or ce n'est pas rien .

    Merci phénix nous avons un parc géré ,une équipe de valeur,et tout cela avec le sourire et le zéro produit chimique

    RépondreSupprimer
  2. Il a des cheveux ! qu'il est beau le monarque ! Dévoilons les titres de ce "roitelet huppé" : " Roi Louis" du royaume de la Chlorophylle et du carotène .
    Ce soir si le temps le permet, le chef des bernaches réunira ses ouailles "sous un chêne " pour rendre justice au "Phénix ". Venez y nombreux avec pour les vieux vos cannes parfois sièges . Il faudra être clément pour Phén il a beaucoup servi Bern , il peut encore lui rendre service contre les maires de Chatou, de Montesson et les indésirables du Vésinet ,
    Il faut reconnaître que Phén a bien su lisser les plumes de Bern , qui tel un cormoran surveille les eaux du lac des Ibis( pas celles du lac de la station).
    Il faut lire mes lignes et entre mes lignes pour comprendre ce que je ressens .

    RépondreSupprimer