11 mai 2015

MJC décentralisée …

Entre la poire et le fromage la ministresse de la Culture a précisé ce jour au blog que la décision de décentraliser la MJC à la frontière de Croissy était plus qu’envisagée. Pour cause la problématique des … accès handicapés et le cofinancement AFTRP.

Ce ne sera que le 7ème projet - les « anciens » sont formels -  à être esquissé pour mettre la MJC dans des murs dignes de son rayonnement. A lui seul le Cosmique en avait concocté 3, dont un sur le toit de Matalou … ! Pour No ce n’est que le premier.

Chaque municipalité pétrie de bons sentiments veut laisser sa marque et apposer son nom sur un édifice inauguré en grandes pompes avec préfet et sous préfet ! Pour ce qui est de M. No à cela s’ajoute une opportunité, celle de bénéficier des largesses de l’AFTRP, pour peu qu’on délocalise les activités au sud de l’hôpital, là où personne ne s'aventure jamais, et une nécessité celle d’encaisser le produit de la vente du foncier du boulevard Carnot. 1.5M€ selon des sources proches du dossier.

Accessoirement cela annule la charge des travaux de mise en conformité avec la réglementation pour les accès handicapés. Si on cherchait on trouverait un tas d’autres bonnes raisons de fermer la célèbre maison qui a vu défiler pour leur plus grande satisfaction des générations d’apprentis potiers et de Mozart en herbe.

Cette annonce aurait pu semer le trouble. Il n’en sera rien. Chat échaudé craignant l’eau froide, on peut être assuré que les éminences culturelles auront déblayé le terrain, impliqué les corps constitués et se seront assurées de leur bienveillante coopération. Après les échecs relevés plus haut une équipe qui a le temps devant elle en aura tiré les leçons.

Au-delà de la concertation - le dada de nos élus - deux autres dimensions ont du être considérées par la tutelle. La première relève de l’échelon municipal. La seconde du niveau intercommunal. Tenter d’harmoniser les offres entre les 3 piliers de la culture au Vésinet que sont le théâtre la MJC et le Conservatoire, et rationaliser au niveau intercommunal les « produits » proposés aux habitants du sud de la Communauté. Sur l’une comme sur l’autre de ces dimensions les conclusions tirées par la ministresse et son staff vont faire l’objet d’un débat public auquel le blog sera convié … !

Après consultation des corps constitués  … selon les engagements électoraux pris par M No !




6 commentaires:

  1. Il est vrai qu'on ne sait quoi faire de notre pognon, qui nous déborde des fouilles.
    Je propose aux paniers percés de refaire la place du marché, elle est dans un état lamentable.
    Je suis sûr qu'avec une somme de 22 millions on pourrait lui redonner un air frais et avenant.
    Après s'être occupé de la MJC s'entend (C pour communiste?).

    Bardamu

    RépondreSupprimer
  2. Merci Phénix. Vous nous donnerez l'adresse de votre resto; ça nous permettra d'avoir des infos de la part des élus. J'étais à l'AG MJC il y a 2 mois et personne de la mairie n'est venu nous en parler. Et info prise auprès de la direction de la MJC, il semble que Phénix en connaisse plus sur les projets immobiliers de la ville que les responsables de la MJC ...
    Monsieur No est bien parti pour faire comme ses prédécesseurs: ne pas consulter, se planter et se faire virer.

    RépondreSupprimer
  3. On sent derrière ce transfert la patte de l'autre Jo, le grand frère que Phénix surveille pour le moment en silence. L'autre Jo, celui qui avait lancé au moment où le théâtre s'agitait, qu'on ferait mieux de raser le théâtre pour faire de l'immobilier.
    L'autre Jo, dont la MJC ferait bien de se méfier, et qui n'étale pas plus sa culture que sa confiture.

    RépondreSupprimer
  4. Adhérent MJC, pas besoin de connaître l'adresse du resto pour avoir des infos de la part des élus. No se met à table et Phénix lui mange dans la main ! Il vous suffit de lire les Blllets de Phénix , "vous saurez tout sur le ....". Phénix n'est pas un extralucide , il est lucide sans être extra !
    Puisque le club de bridge ( du Vésinet), dépend de la MJC(du Vésinet) , pourquoi faire une nouvelle salle de bridge plus une nouvelle MJC ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact. Une salle de bridge suffirait

      Supprimer
  5. C'est ce qui signifie : mettre la culture au centre de la ville, lorsqu'elle est au centre des préoccupations !
    Pourtant, la Culture devrait être une priorité...Là, elle devient sources d'économies.

    RépondreSupprimer