8 mai 2015

No à la barre

Non pas à celle du TA où Jo a échoué, mais à celle de la barque municipale. Et quel maintient ! On est loin de l’image cocasse donnée en 2014 où un Jo déchu vint le narguer. Attardé et bras dessus, bras dessous avec la reine maire l’Inéligible en sursis traversait la cour d’honneur pour mendier quelques vivats avant de gravir insolent les marches de la maison commune dont il allait être exclu.

Alors, M No balbutiant quelques mots impromptus semblait flotter dans un costard bicolore dont l’improbable cravate ferait gloser le Bitoussi pourtant fagoté au Sentier.

M. No est transfiguré. Encore que ce vocable n’appartienne pas à sa communauté. Sûr de lui et empli du sens de sa fonction le premier magistrat a assuré. Nulle cour, nulle groupie ne se prosterne plus. A l’échoppe du lion noir on voit la vie en gris. Qui fournir en encaustique si les cireuses patentées pointent au chômdu ?

L’assistance avait anticipé le changement d’ère tant elle était nombreuse malgré l’incertitude des cieux. Mais les dieux furent cléments et dispensèrent les administrés d’une prévisible ondée. 

On se prit à penser qu'enfin le Vésinet avait trouvé la martingale, celle qui lui confère un maire pour le temps d’un mandat. Ce qui n’est pas arrivé depuis que M l’Ex a du s’interdire de rempiler.

Le bon peuple tout serein entonnait un hymne à la Joie de circonstances quand le maître de cérémonie jeta un froid. « Pour clore cette commémoration, l’harmonie municipale va interpréter » :

« Le chant du départ  »

Subliminal !



4 commentaires:

  1. Phénix, je n'ai pas bien compris qui se fagote " au Sentier" : No , Bitoussi ou les deux,... pour avoir un prix encore plus gros en marchandant .
    Quant à voir No transfiguré , c'est en effet inattendu . Un vrai miracle pour ceux qui y croient encore .
    L'harmonie municipale du Château Carnot étant habituée aux départs , pas de fausses notes dans l'interprétation "du chant du départ"! La chorale engagée par le châtelain des lieux entonnait elle" l'hymne à la joie ".
    cette cérémonie importante pour nous Français qui ont vécu la guerre , s'est elle déroulée grilles ouvertes ou grilles fermées?

    RépondreSupprimer
  2. Pour compléter le tableau des "volatilisés " : L'Ex, le Cosmique , Bitoussi, Mr Jo , Phénix pour No , la fusée à plusieurs étages j'aurais préféré BernaRche. Vous qui distribuez des noms d'oiseaux ....à ceux que vous aimez , ce volatile majestueux cadre parfaitement aux Ibis .
    Dans cet esprit d'oiseaux de passage volatilisés, pourquoi ne pas remplacer le nom de "Château Carnot" par le simple mot " la volière "? Peut être que mon petit humour à 2 balles , fera rire ceux qui ne rient pas du grand vôtre ?

    RépondreSupprimer
  3. Avec ce Compliment Phénix mérite un Grand retour à la mairie. Il n'évoque pas la réapparition de Mister Jo....avec un nouveau look : un Grand retour aussi attendu. Prochaine municipale : Jo contre No ou No contre Jo.

    RépondreSupprimer
  4. Mister Jo a été définitivement jeté aux oubliettes par No en un chapitre, par Phénix en 10 chapitres ! Reste un autre Jo, le grand frère que Phénix surveille pour le moment en silence. Que cache ce silence pesant? Vous le découvrirons ....dans un prochain numéro , ceci dans le but de préparer les prochaines municipales , dans le sens souhaité par No et Phénix.

    RépondreSupprimer