30 mai 2015

Quid de la place du marché ?

« C’est une bonne question ! Je vous remercie de me l’avoir posée … »

Un classique qui, selon monsieur le frère, revenait en boucle ce matin sous la guitoune municipale. Qui ne s’est pas adressé à monsieur le premier adjoint espérant glaner quelques informations sur le devenir de cette place de guingois ? S’ils le questionnaient c’est parce qu’ils avaient tous leur petite idée sur ce qu’il ne fallait surtout pas en faire. Une majorité sait ce dont elle ne veut pas, autant dire que les partisans d’un projet – quel qu’il soit - seront minoritaires.

Pour les non initiés, s’il en reste, la problématique est simple après les 25M € dilapidés
en toute impunité par le Cosmique à la destruction du projet foireux de l’Ex, et les options offertes à la ville se limitent à deux.
Soit la ville bâtît cette fameuse halle polyvalente et ouvre le sarcophage pour y implanter quelques équipements collectifs genre bibliothèque et conservatoire. La ville doit sortir a minima 12 M€ qui même à taux zéro viendront grever de quelque 0.8M€ le budget de fonctionnement pendant 15 ans. Impossible sans alourdir la pression fiscale. D’autant que les emprunts du Cosmique pèsent pour autant jusqu’en 2023.

Soit la ville cède des droits à construire sur cette place et implique un partenaire privé. En sous sol s’installent des commerces et des activités lucratives financés par le promoteur. Opération réalisable sur la base de 2.000m² rétrocédés en R+2. Et la ville requalifie cette zone morte sans obérer son budget.

Sauf à garder cet espace dénaturé pour montrer aux futures générations où peut conduire la stupidité incarnée, il faudra bien poser la question aux administrés. Que l’actuelle municipalité n’ait rien entrepris alors que l’horizon juridique est dégagé - merci M. Chaslin - peut signifier qu’elle est tétanisée. Ou bien qu’elle est décidée à prendre le problème du mauvais coté.

Ainsi engager des dépenses pour concocter des projets sans avoir l’assentiment de la population sur la construction d’immeubles sur la place est une option à la manière du « Cosmique ». C'est-à-dire vouée à l’échec. Commencer par financer des études pour un projet peut-être mort-né rappellera les millions d’€ engloutis en bureaux d’études de toutes sortes par le calamiteux successeur de l'Ex.

La question est simple et il faut sans délai la poser. 

Les vésigondins autorisent-ils leur maire à édifier des logements sur le quart environ de la place du marche pour financer sa rénovation ?
 
"C’est une bonne question, merci de me l’avoir soufflée … "«  murmurera No à la lecture de ce billet. 

21 commentaires:

  1. je reponds non !
    Pourquoi ne pas aussi privatiser le chateau Carnot et y placarder de la pub pour coca cola ou autres ou y ouvrir un Night Club qui dynamiserait la ville !
    Cette proposition me fait penser à celle de la SNCF qui veut supprimer des lignes déficitaires ou de nuit malheureusement bien utiles pour ceux qui les utilisent
    ou à ceux de Roland Garros qui veulent privatiser le bois de Boulogne pour attirer encore plus de monde et multiplier les biftons.


    alors non non et non Mr Coudert

    RépondreSupprimer
  2. Les résultats des analyses des algues du lac de la station ? ? ? Y a t-'il eu seulement un prélèvement de fait ? Ne confondons pas les sous de la fond à sion de la Station avec ceux des Ibis !
    Si vous voulez en savoir plus sur les algues, plongez y les maires chargés de l'environnement et des finances , ils en ressortiront en bonhommes verts CETELEM !
    "CETELEM, crédit,épargne, assurance: CETELEM vous accompagne dans vos projets". Il faut donc garder les algues pour proliférer .
    Un simple constat : Un Anonyme nous avait promis de nous tenir au courant , mais il n'y a plus aucun courant dans ce lac stagnant ! Merci tout de même pour la bonne intention .
    Mr Coudert , oui et oui renseignez vous pour nous renseigner, même si maintenant vous êtes l'ancien attaché devenu détaché . Chantez nous ; " je suis le mal aimé", cette chanson que vous faisiez chanter à d'autres du temps d'avant Mr Grouchko .

    RépondreSupprimer
  3. Des précisions Phénix pour votre billet : Un bâtiment sur le quart de la place du marché, ce serait reprendre le projet ( 18 m de hauteur) de l'Ex et de Mère, qui voulaient y loger une super salle de bridge .
    Mais plus besoin de salle de bridge sur cette place puisque grâce à Bernard , un grand garçon la salle va voir le jour au quartier de la Princesse . On pourra toujours construire une HLM pour "sans dents" et lui donner le nom de résidence de L'EX.

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi incriminer toujours ceux que l'on aime pas !? Le fautif, c'est tout simplement celui qui a mis le feu à la friteuse ! Mais encore fallait t'-il y penser SANS HAINE, au CHÂTEAU DU BOUFFE LE NEZ où Les rois DE DROITE y défilent en s'entretuant ! Les Vésigondins vivent un roman sans fin de cape et d'épée !

    RépondreSupprimer
  5. Est-ce qu'ils ont été finalement versės les 400 000 euros que Jo voulait accorder a Chaslin?
    Pourquoi ne pas imaginer rapatrier notre Conservatoire esseulé loin du coeur de la ville , des écoles, excentré , inaccessible sans voiture pour la plupart des familles ? Au moins cela amènerait de la vie tous les jours dans le Centre !

    RépondreSupprimer
  6. "Au tant.... de fois" Chaslin privilégié ! Il serait intéressant de savoir de qui Chaslin était le pote ? Bien que plus cher, (à double sens) , c'est lui qui fut choisi pour faire le trou'( à double fond)
    Question posée à Phénix : Est ce du temps de Jo ou de No que les 400 000 euros auraient été accordés à Chaslin ? . Jo n'étant plus là , seul Phénix pourrait s'il le veut, nous répondre en toute objectivité! .Réponse souhaitée SVP, pour la petite histoire d'un trou sans fond , d'un gouffre creusé du temps de Foy " puis .. "tant de fois ".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puisque la question est directe, la réponse le sera aussi.
      C'est une délibération du 4 avril 2012 ( de mémoire) qui accorde 450.000€ de dédommagement à Chaslin. Présentée par Varèse elle est votée par tous les membres de sa majorité y compris Bastard par procuration ( comme d'habitude il est absent à ce conseil); Cette somme sera consignée à la Trésorerie de St Germain.

      Jonemann va proposer à Chaslin une enveloppe complémentaire de 150.000€ ce qui permet à la ville d'être propriétaire de TOUS les droits concernant cette œuvre, ce qui n'était pas le cas avec le protocole signé par Varèse.

      In fine c'est une somme de 500.000€ qui atterrira dans l'escarcelle du groupement d''architectes.

      Phénix

      Supprimer
    2. 450 000 + 150 000 = 500 000 ?????

      Supprimer
    3. Non, il n'y a pas d'erreur !
      Jonemann propose 150.000€, qui seront ensuite ramenés à 50.000 par Grouchko;
      C'est ce qui est écrit

      Supprimer
    4. C'est écrit où ?
      Pas vraiment clair pour une réponse soi disant aussi "directe" que la question, mais le langage phénixien est parfois (souvent?) obscur.....
      Et Phénix aime bien avoir raison....!

      Supprimer
  7. Pourquoi ne pas déplacer le cimetière sous la dalle du marché, et construire des logements sur le terrain du cimetière?
    Ainsi on rembourse les emprunts liés au sarcophage, on bétonne à mort comme décidé par les zélus, et nos morts voient des pissenlits les jours de marché...

    RépondreSupprimer
  8. Super cette idée du 1er juin;11h 47 ! Il est regrettable que l'Ex n'en a pas fait sienne, lorsqu'il a fait creuser "son" trou ! Pour rester dans les "micmacs à tire larigot ", il faudrait reprendre le copain Chaslin , copain de(?) ? Il ferait sûrement un prix pour fidélité , du genre 50 000 au lieu de 150 000 !
    Autres avantages, les morts seraient ainsi centralisés sous la place du marché, mais surtout ,"les sans dents "seraient décentralisés dans la banlieue Chatou - Montesson !
    Ils n'auront qu'a prendre la ligne 19 jusqu' à la gare Vésinet le Pecq, puis le RER jusqu' au Vésinet Centre .

    RépondreSupprimer
  9. idée: créer un lieu de mémoire avec les places prévues pour les EX

    RépondreSupprimer
  10. Les EX ont laissé des souvenirs impérissables En sous sol , ce sera en quelque sorte "le PANTHÉON VÉSINGONDIN ! Phénix se chargera des épitaphes de Mr l'EX en titre, du Cosmique, , de Bistoussi , de Mr Jo fils du Père Jo , de Mr No sorte de fusée à plusieurs étages qui n'est autre que le fils de Madeleine qui régna en partage avec Mr l''EX .
    La fusée , toute en hauteur ( plusieurs étages) devra être placée , au centre; sous une coupole de l' architecte de la ville , Mr Chaslin.
    Je ne pense n'avoir oublié aucun des Messieurs les Maires depuis l'EX !?

    RépondreSupprimer
  11. OEUCUMENISME : telle doit être la devise et la perspective de salut pour LA PLACE DU MARCHE !

    Nous avons au Vésinet Eglises, Temple, Synagogue ... devinez ce qu'il nous manque.
    Avec un petit effort d'imagination, la ville va se désendetter et même devenir riche.

    Il suffit que le Maire fasse un petit effort d'imagination et mette ses gants beurre frais.
    Une visite au riche Saoudien Vésigondin habitant du côté de la pelouse des Ibis, ou encore une visite aux Qataris de Saint Germain et il receuillera vite quelques dizaines de millions d'euros pour la ville.
    La seule promesse à faire, c'est d'accepter que le sarcophage de la Place du Marché soit transformé en mosquée.
    Peu de travaux en perspective pour cette nouvelle activité, c'est génial.
    Animation garantie au centre ville, parking municipal rentabilisé, installation de nombreux marchands de tapis et de nouvelles boucheries. Fripiers en nombre viendont également s'installer.

    Voilà comment résoudre les problèmes sans nom d'une ville vieillissante et sans imagination.

    Allez, Moinsieur le Maire, au travail !

    RépondreSupprimer
  12. et le 8 mai nous aurons un discours de plus . Cependant il manque encore un temple bouddhiste.Peut être à Princesse?

    RépondreSupprimer
  13. Ah oui ! mille bravos à Jo Furax qui est pour la bonne entente entre Juifs et Arabes . Il faut passer par Le Vésinet ville exceptionnelle "d'exception " par le "fric".
    Pour cela la nouvelle "fondation des Ibis" va mettre le paquet pour embellir encore plus, le cadre de vie du "riche Saoudien Vésigondin habitant du côté des Ibis" .
    Le ou les trous du Vésinet pourraient ainsi se combler par et avec une mosquée !
    Je suis d'accord avec Furax (encore un Jo) , pour abandonner le projet de " Panthéon ". Mais pour caser "la mémoire des Grands" , à Sainte Marguerite renommée " Basilique Saint Denis ...en Yvelines ". Les épitaphes pondues par Phénix y seraient transportées !
    Ceux qui se sont moqués des" Mal-Saints " dans un passé proche ne sont pas à l'abri à leur tour des moSqueries ! Alors souriez messieurs du présent, soyez bons joueurs , gardez pour vous le sourire narquois que vous aviez pour vos prédécesseurs ! C'est un conseil pour le prochain "CONSEIL "NON PRIVÉ qui se tiendra au " Château du boulevard Carnot" .




    RépondreSupprimer
  14. désendetter la ville avec une mosquée intercommunale financée par le CABS dont la ville retirerait le profit . Création de petits resto et de commerces tout autour .Enfin de l'animation, une ville dans la vie.

    RépondreSupprimer
  15. Jo :

    "C’est une bonne solution, merci de me l’avoir soufflée … "

    RépondreSupprimer
  16. Phenix, Est ce vrai que Monsieur l' EX ( je ne parle pas des autres ex) est le conseiller du maire pour gérer la mairie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M l'Ex a des relais à la mairie ( lire le billet : Le Commandeur et la vice présidente :http://notrevesinet.blogspot.fr/2015/06/le-commandeur-et-la-vice-presidente.html#comment-form )


      Supprimer