25 juin 2015

No : « Oui à Michel ! Non aux administrés »

http://notrevesinet.blogspot.fr/2015/06/andre-michel-prend-la-mouche-et-la-plume.html
La décision de mutualiser la gestion des espaces verts avec Croissy ne viendra pas alourdir le rôle de la chambre ad hoc du tribunal administratif de Versailles, ainsi en a décidé le Sphinx rose, un soulagement pour M No.

Les récents arrêts du T. A. n’ont pas épargné la ville du Vésinet. 5 affaires et autant de cuisantes déconvenues. Valait mieux éviter une nouvelle comparution d’autant que le manquement de la ville à ses obligations en matière d’information des conseillers municipaux était difficilement contestable. Voir la tribune du Conseiller d’opposition.

Un bon tiens vaut mieux que deux tu l’auras
. Ainsi en a jugé le leader de l'opposition qui assistera au Conseil (très) restreint convoqué par No le 2 juillet pour communication des fameuses études « dissimulées » lors du passage de la délibération. Option a minima qui devrait suffire à repaître la légitime curiosité de l’opposant. M. No a en revanche décliné l’invitation à repasser sa délibération fautive lors du Conseil de lundi prochain.

Lésés dans cette affaire les administrés qui ne sont pas autorisés à assister à cette séance de rattrapage. Seuls les conseillers participants ont le privilège de tout savoir (ou presque) sur les tenants et aboutissants de l’entente avec Croissy pour la gestion commune des espaces verts. Le « cochon de payant » en sera pour ses frais et ne connaîtra jamais les raisons qui ont poussé à cet accord contre nature.

Puisque aucun compte rendu ne sera publié. Il ne faut pas plus escompter d’enregistrement audio sur le site officiel. Près d’un mois a été nécessaire à la diffusion de la bande du Conseil du 27 mai. Sachant que la raison a varié au fil des semaines … La diffusion de celui du 29 juin serait reportée aux calendes grecques selon l’adjointe à la Communication et aux festivités d’été fort occupée.

La Communication talon d’Achille de cette équipe comme des précédentes !

Qu’il faille évoquer un recours au T A pour obtenir le respect des obligations administratives en dit long sur la désinvolture des gouvernants. Sans anticiper sur la prochaine harangue de A. Michel, que dire des Commissions qui en dépit des récriminations passées se réunissent alors que les projets de délibération sont déjà gravés sur les CD.

Faire semblant d’écouter les représentants de la société civile à laquelle ces commissions ont été ouvertes - virtuellement - serait une perte de temps ! M No découvrira-t-il un peu tard - à l’instar de deux de ses prédécesseurs - que plus vite on perd la confiance de ses administrés plus de temps il faut pour la regagner. 

Si temps est que l’on y arrive jamais.





8 commentaires:

  1. Simple conseiller25 juin 2015 à 13:25

    Voila ce que j'ai reçu, je ne sais pas si la convocation est matinale ou vespérale, merci Phénix de préciser :

    "Madame, Monsieur,



    Une séance de questions-réponses vous est proposée jeudi 2 juillet de 8h30 à 9h45 en Salle du Conseil Municipal sur 2 sujets :

    · Convention de mutualisation de service avec Croissy/Seine

    · SCoT



    Nous vous remercions de bien vouloir nous confirmer votre présence."

    RépondreSupprimer
  2. Je ne peux que constater que le simple conseiller (d'opposition probablement vu le ton) ne sait pas lire l'heure !

    Phénix appelé à l'aide pour préciser que 8h30 n'est pas 20h30 , on rentre dans le burlesque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A t on précisé le fuseau horaire ? C'est 8h30 heure de Tokyo. Mettez vos montres à l'heure

      Supprimer
  3. On se moque de l'opposition qui accepterait d'être informée après avoir voté ... !
    On se moque des administrés !

    RépondreSupprimer
  4. Phenix et julian Assange , même combat.
    Ce Blog se doit d'être un vrai Wikleaks local et de publier in-extenso les documents incriminés sur ce blog
    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
  5. c'est un nouvel affront aux opposants et à ses propres conseillers- mais ces derniers s'en rendent-ils compte, ils ne sont que des lève main pour approuver. Je ne vois pas comment Michel pourrait accepter ce simulacre; des questions-réponses en temps limité sans donner les documents. De plus en plus fort . Cela promet encore une bonne ambiance au conseil municipal. Seule solution la démission de tous et on revote car c'est le pire que nous n'ayons jamais eu. Phénix aide nous pour sauver le Vésinet.

    RépondreSupprimer
  6. le juriste en droit social26 juin 2015 à 14:38

    Aucune chance que soit donné aux conseillers ce qui n'a pas été donné au personnel, qui a été consulté sur du vent. Les conséquences judiciaires ne seraient pas de même nature. Les conseillers n'auront rien: c'est moins grave.

    RépondreSupprimer
  7. Phénix, c'est quoi une consultation de personnel sans fournir tous les éléments? un délit d'entrave ?

    RépondreSupprimer