30 juin 2015

Non au "Combat de nègres dans une cave" !

Non aux débats aussi clairs que du jus de boudin, non à l’hermétisme des conseils municipaux. Comme ceux qui se tiennent au château Carnot à l’identique de ce qui se faisait au temps de la plume d’oie et des moines copistes.

Préférer une réunion du C M à une soirée télé est un acte de civisme dont seule – sauf exception -  une quarantaine de vésigondins fait preuve.  Faut-il les décourager en rendant les débats abscons ? Plus facile de continuer la tradition que d’imaginer le conseil municipal de demain, plus confortable de n’avoir que quelques retraités assoupis que d’attirer une nouvelle population ?

Puisque la ville est gérée dans l’intérêt général, en excluant tout clientélisme on peine à comprendre le refus d’informer l'assistance. Or disons le clairement un conseil comme celui du 29 juin est aussi lumineux pour le public qu’un "Combat de nègres dans une cave" (voir le tableau de Paul Bilhaud ci dessus).

Les délibérations techniques ne sont comprises qu’en possession des documents afférents et les délibérations politiques sont vidées de sens si on ne peut suivre le texte précis qui est mis aux voix ? Chacun sait que le diable se cache dans les détails !

Que penser du plan local d’habitation, de l’institutionnalisation des voisins vigilants, du contrat de substitution du personnel si le contenu de la délibération n’est pas accessible aux personnes présentes, même si fréquemment il n’est guère plus limpide pour ceux qui l’ont sous les yeux ?  Peut –être en haut lieu pourrait-on s’assurer de la lisibilité des textes que l’on demande d’approuver : honte au copier-coller !


Monsieur le frère s’est longuement exprimé sur l’intérêt du très volumineux plan local d’habitation dont l’essentiel était, insistait-il, contenu page 70. Ne pouvait-il rendre publique la dite page plutôt que de faire mariner ceux qui ne pouvaient suivre son exposé sans bailler. Est-ce par lassitude qu’il a obtenu un vote unanime ? 

Le conseil municipal 2.0 reste à inventer. M No a
tout l’été pour y songer, et prouver dès septembre qu’il n’est pas, comme certains le suspectent, l’ennemi de la libre circulation de l’information. 

Qu'une adjointe n'ait pas compris que fustiger le Sphinx rose pour avoir pris la parole en CABS en disait très long sur la nécessaire révolution ! 


15 commentaires:

  1. Braves gens, NO pense vous avoir à l'usure comme il en est de son usage ! Alors écrasez vous ou essayez de ruer dans les brancards. Mais comme le dit si justement Phénix c'est "un combat de nègres dans une cave "....ou dans un tunnel tout noir ! En lisant ce billet de Phénix , je découvre que " Monsieur le frère" , un des fils du père est à bonne école , celle du révérant Père NO .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et que dire de cette soi-disant réunion d'information au gymnase Princesse ce soir. Prévue de longue date à 20h30, pour qu'un maximum de vésigondins y assistent, elle a été déplacée à 19h00 au dernier moment. Mêmes les services municipaux ont été pris à contre-pied. Quelle honte cette équipe municipale !
      Monsieur Grouchko, ce que vous faites est inadmissible. Tôt ou tard, vous en paierez les conséquences.

      Supprimer
    2. Jamais entendu parlé d'un horaire à 20h30

      Supprimer
  2. je suggère à la mairie de s'equiper d'une webcam .
    Cela nous pemetttrait d'assister en direct depuis notre fauteuil à la séance. Faute d'accès aux textes nous pourrions contempler les attitudes de chacun des conseillers municipaux ;
    reperer celui qui dort , celui qui s'en fout , celui qui est absent , celui qui lèche , celui qui s' émmerveille , celui qui pontifie.
    le bonheur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et aussi celles qui passent l'intégralité de la séance à jouer avec leur mobile ou à faire des cocottes en papier!

      Supprimer
  3. Avoir un billettiste assassin assidu aux conseils est une calamité qu'ont connu les prédécesseurs de No à l'exception de Jo.
    Dans ce duel épique je prédis le Père No perdant !


    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. Les qualités d'expression orales du 1er magistrat ont laissé pantois le public vésigondin présent et peu nombreux il est vrai....Juste un petit conseil amical à M. Le Maire prenez des cours d'expression orale ou répétez vos interventions devant un miroir sans oublier de vous enregistrer...

      Supprimer
  5. Qui sont les hommes de l'ombre au Vésinet ? Ceux que NO et " Mr le frère de la page 70" plongent dans les sombres oubliettes du Château ! ? Ces deux là ont le pouvoir et "le salaire.... (de la peur") .

    RépondreSupprimer
  6. anonyme du 30 juin 19: 08 vous semblez oublier que NO "a de vrais diplômes , contrairement à d'autres" ! Je l'ai lu dans un commentaire d'un billet de phénix d' une passionné ou un passionné de " de la fusée à plusieurs étages".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela n'empêche qu'il ne maîtrise absolument pas l'art oratoire....et qu'un peu de quant à soi serait du meilleur goût!

      Supprimer
  7. Mon père disait toujours : l'instruction et l'intelligence sont deux choses différentes. Certes les diplômes doivent être certainement présents, mais qu'en est-il de l'intelligence et de l'Humanité ?
    Qu'en est-il du débat sur la mutualisation et la suite de la convocation des élus de ce jour?
    Qu'en est-il de l'information au personnel ,
    Qu'en est-il de la réelle information aux administrés sur le réel but de la mutualisation ?
    Gain de la Ville financièrement ou gain personnel politique des deux élus ?

    RépondreSupprimer
  8. Bravo anonyme du 30 juin 21:47 , je pense comme votre père ...et vous .
    Mais le Vésinet est sous la coupe du "Cas G B" ! Vous connaissez le KGB !

    RépondreSupprimer
  9. Je connaissais la mère, je découvre le fils ! Avez vous pensé qu'au Conseil municipal ceux qui ridiculisent les autres peuvent être ridicules aux yeux de ces autres et encore de beaucoup d'autres ! ?

    RépondreSupprimer
  10. Les billets de Phénix peuvent passer pour " un cercle de réflexion" ouvert à tous."Un cercle " qui ne reçoit peut être pas celui là de subventions de la mairie !?

    RépondreSupprimer