6 juillet 2015

Lac supérieur : Nouveau terrain des « Aiguilleurs » ?

parcelle le long de la rue du réservoir en bordure du lac
 Va-t-on assister à un remake dans la série les « Aiguilleurs, le retour ?  »

Le terrain des aiguilleurs, rue Watteau, a longtemps abrité un serpent de maire. La construction de 30 logements sociaux à laquelle s’était engagée Varèse devant le préfet pour s’attaquer au déficit de logements aidés a été purgée de recours sous l’ère de Jo. En avançant au pas carencé Varèse fut incapable de faire sortir un seul logement de terre. Un des innombrables bides au passif du Cosmique dont la ville subit encore le contrecoup financier.

L’opportunité d’une tranche d’une trentaine de logements sociaux naît aujourd’hui de la volonté de la Lyonnaise de liquider son patrimoine immobilier. Après l’opération de l’avenue Thiébaud la mise en vente de la somptueuse parcelle (6.000m²) avec tennis et ponton sur le lac supérieur aiguise les appétits des promoteurs et de quelques riches armateurs …

Deux options s’ouvrent pour la ville :
Préempter pour transférer les terrains de l’USV que le Caduc de Montesson offre de racheter comme il en fait la proposition officielle au préfet. Quelle bel affaire ! Au prétexte fallacieux de désendetter la ville le Caduc prétend expulser les vésigondins pour construire des logements sociaux en bordure du Vésinet. On croirait du Davin plantant ses HLM en bordure du chemin de ronde ! (terrain gris ci contre, au centre gauche)

Laisser l’opération se dénouer et favoriser l’accession à la propriété en baissant la charge foncière. Pour réaliser son programme local d’habitat le Vésinet doit construire 599 logements aidés. Faudra bien les planter quelque part ! Pourquoi pas sous le réservoir : à l’ombre et ils ne manqueront pas d’eau !  Faudra juste convaincre les voisins qui trouveront des conseils avisés chez les riverains de la rue Watteau. Ou comment faire traîner 10 ans une opération immobilière.

Sauf à ce qu'un clampin, grec ou pas, soucieux d'éviter une crise de voisinage n'acquière l'une des rares parcelles de 6.000m² d’un seul tenant avec accès à la plage pour y construire une villa de rêve !

A saisir, rare au Vésinet ! s’adresser « Agence du château Carnot »





 

2 commentaires:

  1. Avec le fruit de la vente des logements occupés par les salariés de la mairie acheter un terrain pour y construire des logements sociaux occupés par l'Autre...c'est-y pas beau?

    Bardamu

    RépondreSupprimer
  2. Voir cette aberration de logements sur le terrain des aiguilleurs les appartements longeant ou plutôt léchant la voie ferrée avec un trafic très important, un cadre de vie invivable pour les locataires.

    RépondreSupprimer