4 juillet 2015

Peut-on laisser faire ? par R Bus

Une villa concernée par ce programme
La ville du Vésinet aurait décidé de lancer  une procédure de vente des maisons et des appartements occupés par du personnel municipal et réviser de façon drastique les loyers pratiqués, tant sur les biens vendus que sur ceux qui seront conservés, et dont ledit personnel bénéficiait jusqu'à présent.

Belle aubaine pour les agents immobiliers du Vésinet. A l'Agence du château Carnot comme pour ses voisins.

La première conséquence sera de rendre difficile pour les agents territoriaux d'habiter au Vésinet. Des départs vont avoir lieu et je crois savoir qu’un directeur de service a déjà donné sa dem pour cette raison. Je pense que d'autres démissions suivront.

Logiquement si les syndicats sont bien informés et font correctement leur travail, la Mairie se retrouvera avec de multiples contentieux car, tant dans la méthode que sur le fond, le changement de la Mairie vis à vis de ses employés est illégal, sans parler de la foultitude de problèmes personnels qui vont se poser.

Bien sûr, le Maire pourra se frotter les mains car il va voir la masse salariale diminuer, et les produits de cession s’accumuler.

Cependant, ce n'est pas parce que l'on est Maire que l'on devrait imiter certains de ses prédécesseurs au comportement de gougnafiers.

Personnellement, je trouve la méthode exécrable.



R Bus 

13 commentaires:

  1. Au contraire R Bus, c'est une mesure de justice sociale !
    Pourquoi certains agents privilégiés seraient logés à un prix d'ami et d'autres au prix du marché.
    Pourquoi certains locataires qui ne sont plus employés municipaux bénéficieraient-ils du privilège exorbitant de rester dans les lieux.,

    C'est bientôt le 4 aout et la remise à plat de certaines in-équités !

    RépondreSupprimer
  2. Je note que Michel, la conscience de gauche n'a pas soulevé le problème au conseil municipal. Je doute pourtant qu'il cautionne ce mauvais coup fait aux agents.

    Pourquoi son silence ?

    RépondreSupprimer
  3. Des agences estiment des villas comparables extérieurement à celle proche de la vieille poste (photo) à 3.500€ mensuel. Est-ce le loyer acquitté par les agents bénéficiaires ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc, si la Mairie met dehors celui qui est logé dans une telle maison, elle doit lui octroyer une compensation d'un montant similaire (diminuée du montant du loyer qui était payé).

      Supprimer
    2. Une prime de déménagement suffira, accompagnée des allocs qui vont bien et d'un voyage à Montesson, Houilles ou Sartrouville. C'est juste, et c'est quand même pas la mer à boire non?

      Supprimer
  4. C'est bien le problème car selon certains cette indemnité compensatrice brise l'égalité de traitement entre agents et serait interdite.
    Ça reste à vérifier.

    RépondreSupprimer
  5. Excellente mesure. Les agents municipaux a fauble revenus pourront beneficier d'une aide au logement , les autres ont les moyens de se loger , comme nous. pour ma part je travaille a Paris où je n'ai pas les moyens de me loger , mais je fais 30 minutes des rer tous les matins et tous les soirs. Montesson et Sartrouville sont a moins de 15 minutes de transports non? La residence dans la commune de travail est un droit ? Ou un privilège?

    RépondreSupprimer
  6. "Peut on laisser" par R Bus ? qui écrit " belle aubaine pour les agents immobiliers du Vésinet " Pourquoi que du Vésinet ?
    R Bus recherchez sur Google "Finance Conseil Por..: Elle est située à Rueil -Malmaison 32500, elle est spécialisée dans le secteur d'activité des agences immobilières, etc , etc. .... "
    Monsieur Grouchko, sera bien aiguillé et n'aura aucun souci à se faire pour vendre les biens de la commune

    RépondreSupprimer
  7. "Finance Conseil Participation " existe bien à Rueil- Malmaison . On donne même sur Google l'adresse et le nom de la dirigeante .
    La mairie du Vésinet pourrait devenir une entreprise familiale !

    RépondreSupprimer
  8. Alors Mr R Bus, Il faut vous sortir du Vésinet , traverser une partie de Chatou, ville à rejeter comme celle de Montesson, passer devant la mairie et traverser la Seine pour arriver à Rueil . Quelle expédition ! "Peut on laisser faire" R Bus ?
    Il y a une autre solution moins risquer pour éviter de rencontrer le maire de Chatou ! c'est de passer par Croissy, ville du bien aimé maire , puis franchir le pont de Croissy/Bougival et regagner Rueil la ville impériale !

    RépondreSupprimer
  9. Une agence du Vesinet6 juillet 2015 à 09:49

    Je suis une agence du Vesinet.
    La mairie nous a demandé d'estimer les loyers car une loi applicable en septembre oblige les villes à louer leurs biens à des prix proches des prix de marché .
    Aucun mandat de vente n'a été donné à nos agences, l'essentiel des appartements estimés étant vendus à des bailleurs sociaux (sans agence...).
    J'ai l'impression que phénix n'est pas très bien renseigné sur cette information.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @agence du Vésinet
      Phénix n'est pas l'auteur de ce billet comme vous l'aurez noté.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer