19 juillet 2015

« Un Ricard sinon rien ! »

Couronné sur ce blog, le roi Louis n’aurait-il pas supporté les lauriers, les honneurs et la gloire ? 

Se voyait-il déjà en haut de l’affiche, quand il ne reçut en apanage que le comté croissillon. 

En manque de calinothérapie le monarque outragé négocia en loucedé avec le toubib d’Annecy. Pendant qu’à la mairie No s'affairait à lui façonner un poste à sa dimension, Louis prenait attache dans son nouveau port. Le père No eut beau faire, Louis met les voiles !

C’est peu dire que la fusion des espaces verts n’aura pas fait kiffer l’émule à Baraton, le pape des jardins remarquables. Avoir la haute main verte sur les deux communes ne pouvait contenter celui qui se voit déjà officier aux jardins de Versailles.

Y aurait-il matière à gloser sur l’ingratitude des serviteurs, sur la propension des grosses têtes à se rapprocher du bonnet …  ?

On pourrait même se demander si, sans l’entregent, la vision et le savoir faire d’un Grand de l’équipe municipale, respect Monsieur Jean Charles, sans l’obsession de Jo pour les parcs et les rivières, le roi Louis aurait jamais été couronné ?

On en fera rien, l'Artaban une fois encore requérerait la protection fonctionnelle à la manière d’un quelconque Weber, le mentor du quidam.

La vraie leçon, c’est le père No qui pourrait la donner. 

«Un Ricard sinon rien»  confirmant qu’au Vésinet aussi "les cimetières sont peuplés de gens irremplaçables". No mettrait un terme à l’arrogance de grands chefs dont les caprices avant même d'être exprimés avaient coutume d’être exaucés par le grand calinothérapeuthe, autrement dit Jo.

Mais l’exercice est périlleux.

A vouloir prouver que tous peuvent être changés, que personne n’est indispensable, que tout le monde peut remplacer tout le monde, On risquerait alors de se voir inviter à rejoindre le bataillon des gens à remercier ….




4 commentaires:

  1. Comme je l'ai entendu dire, cela va être la Bérézina à la rentrée dans les rangs du personnel municipal.

    Mais, les élus, eux, toujours aussi nombreux et onéreux, gardent, sans scrupule, leur prime cantonale.

    Bien entendu, Mr. No va dire qu'il n'y est pour rien. Au royaume des aveugles, les av....

    RépondreSupprimer
  2. JO , dit le "Furax " vous voyez clair ( dans ce royaume d' aveugles ) , à ne pas confondre ce JO avec JO le toujours content de lui, comme son l'est son compère, du "Père -NO" !
    "PERNOD -RICARD" c'est bien la même boite ? Malgré une légère différence de goût, c'est du vrai PASTIS" qui se dilue dans une même eau, celle du château la pompe du 60 Bd Carnot .
    Les élus eux , "boivent du petit lait " et garde "leur prime cantonale ", pas question de se la faire sucrer !

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi ce titre : "UN RICARD SINON RIEN ! " ? Alors que les élus ne carburent qu'au champagne pour faire passer les petits fours dans leurs grands fours! Eux appellent cela "un pot" , alors que les Vésigondins contribuables appellent cela "impôt".

    RépondreSupprimer
  4. Merci Mr Phénix de nous faire vivre la pièce " les aventures du Vésinet", avec tous les changements d'acteurs au cours des années . Que de levées bien hautes et de retombées bien basses ...du rideau ! Après avoir abaissé les subventions du théâtre Alain JO , NO va t-'il abaisser celles du théâtre ambulant de Phénix ???
    dans la scène , " un Ricard sinon rien" : " Le grand de l'équipe municipale , respect Mr Jean-Charles " sans "obsession" ne serait il pas Mr CO , ex copain d'un Mr JO, qui fut dans le passé lui même copain d'un Mr NO ? Les amis de nos amis sont nos amis ! Il faut suivre attentivement les jeux de la pièce pour essayer de tout comprendre dans " les aventures du Vésinet" .
    Mr Louis est il un intermittent du spectacle ? A quand la prochaine levée du rideau? faudra t-il attendre septembre ? Contrairement à ce que souhaitaient certains pour le théâtre Alain JO , le spectacle de Phénix est gratuit pour les voisins de Chatou, de Croissy , de Montesson , du Pecq ....... Ce sont les Vésigondins qui paient dans tous les sens du terme payer .

    RépondreSupprimer