16 octobre 2015

140 ans du Vèze : merci No !

No n’est pas un ingrat, tout comme Bob il passe l’éponge. No réhabilite à tour de bras, c’est la marque des grands hommes !  No commémore les 140 ans du Vésinet et ressuscite le trépassé.

Dernier bénéficiaire de la mansuétude municipale un damné de la terre que l’on croyait enseveli à tout jamais sous les décombres de son projet aussi foireux que dispendieux. 27 M d’€ dont il partage la responsabilité avec son sinistre successeur.

L’Ex fait son retour à la droite du maire, à la gauche pour le lecteur, qui devra se pincer pour croire qu’il n’est pas victime d’une hallucination voire d’un  photo montage !






Non, oserait-on ici se moquer d’un revenant ? L’Ex est de retour aux avant scènes, pas une manif organisée par No sans qu’il n'apparaisse.

Déjà Jo s’était agenouillé route du grand pont pour être adoubé par tout ce que le Vésinet compte de plus rétrograde : bien lui en a pris il fut élu pour cause de PLU ! 

Autant le dire tout cru, cette invitation commune de l’Ex et de No pour fêter les 140 ans du Vésinet n’est pas incongru, elle est rassurante.

L’Ex est un autocrate imbu qui fit le lit d’un autre pitre cosmique. A eux deux ils ont mis le Vésinet en quasi faillite. Si le dernier s’est retiré de la vie publique en cultivant - à toutes fins utiles - les pissenlits, le premier ressurgit comme s’il n’était responsable de rien ! le mettre au premier rang c'est encenser les artisans du déclin du vésinet !



C'est donner raison à ceux qui pensent que derrière le maire du vésinet se profile l'ombre de Foy ! Au moins tout est clair.


18 commentaires:

  1. Phénix étiez vous naïf ? Ou bien vous plaisait il de jouer au naïf ?

    RépondreSupprimer
  2. Quelques années de procédure devant la 17 ème chambre m'ont enseigné qu'il n'y avait pas de vérité sans preuve.

    Phénix

    RépondreSupprimer
  3. Merci Phénix de nous inviter à réserver notre soirée du 5 novembre.

    Vous êtes bien le seul , par cette invitation, à avoir une pensée pour ceux qui contribuent largement à "boucher le trou" (de la place du marché).
    Désolé, nous ne viendrons pas "cautionner", vous nous demandez trop !


    RépondreSupprimer
  4. Ce carton d'invitation est une insulte à la fonction de maire du Vésinet !

    Comment le maire a-t-il pu accepter d'être mis sur le même rang que les deux autres gugusses alors qu'il s'agit de commémorer le 140ème anniversaire de la fondation de notre ville.
    Les services de la ville qui ont géré cet évènement doivent être ... remerciés !

    Si on ne se fait pas respecter dans sa propre ville comment peut-on espérer être respecté par les maires voisins. On comprend mieux l'appétit de Croissy !

    Le Vésinet n'est plus en déclin, c'est la décrépitude !

    RépondreSupprimer
  5. Pour les remerciements aux services de la ville , "Furibar" vous les devez peut être également à Mère, l'amie de l'Ex, suivant l'expression du Bridge prendre la main , ou bien ne pas la perdre .
    Quant au Vésinet , il pourra toujours s'abriter de la pluie mais aussi de la décrépitude sous des parapluies colorés .

    RépondreSupprimer
  6. " L'histoire est un éternel recommencement, on prend les mêmes et on recommence ".
    la question à se poser : Pour recommencer quoi ?

    RépondreSupprimer
  7. Demander vous pourquoi l'élection ne produit que ces profils. Une majorité des électeurs votant ne recherche pas les compétences. Ils veulent des gens comme eux. Il y a harmonie parfaite.

    RépondreSupprimer
  8. On peut donc dire ; "Qui se ressemble s'assemble" ou qui s'assemble se ressemble ! il y a bien matière à une harmonie parfaite , parfois seulement en apparence ! je pense à l'assemblage Jo avec No , ou No avec Jo!

    RépondreSupprimer
  9. Les fidèles de Jo sont devenus sans problèmes les fidèles de No . D'ailleurs certains étaient les fidèles d'avant .Ils seront demain les fidèles de demain. Ils seront demain les fidèles de Go qui se prépare. Jo, No, Go l'avenir est tracé.

    RépondreSupprimer
  10. Encore en prévision un nouveau maire, un de plus avec Go !? Et qui seront les gogos toujours " fidèles " d'un avenir tout tracé " !?

    RépondreSupprimer
  11. Go doit d'abord aller à la pêche aux voix pour être élu. Son avenir est dans le marbre.

    RépondreSupprimer
  12. Pour ratisser large les voix , plus besoin de râteau , il y a au Vésinet les puissants et bruyants souffleurs ! Pour "la pêche " il n'y a pas encore d' épuisettes à moteur , Il reste la ligne à laquelle on accroche comme appât un petit four maison ( château) pour un grand four . Mais qui est ce Go ??? qui est ce prétentieux qui espère faire mieux que No, avec ses 36,...% voix des votants . Au Vésinet on est au Vésinet pas à Chatou,à croissy, à Montesson, au Pecq .....Les voix y sont des voix d'exception , il y a la qualité plus que la quantité !
    J'interroge "le devin" qui est Go ?

    RépondreSupprimer
  13. Pour ma part je ne vote pas pour ce que pense un candidat de lui même , mais pour ce que je pense moi de lui .Je m'en tape des conseils de Phénix, des prédictions du devin
    Je ne suis pas sensible à un rond de jambe que l'on peut me faire sur la place de l'église , du marché en passant par la rue Thiers . J'ignore qui est GO, mais moi je vous dis tout de GO , ma manière de penser .

    RépondreSupprimer
  14. Pour faire simple dans l'histoire récente du Vésinet , en reprenant les termes contenus dans les billets de Phénix : C'est "Mr No," (Nono pour les intimes) qui succéda à "L'affreux Mr Jo "(Jojo pour les intimes )! Ce Sera peut être Mr Go , un gogo qui prendra la suite ? Mais ça Dieu seul le sait , et peut-être le devin?
    J'ai oublié les épithètes employés pour désigner ceux d'avant et ceux des communes voisines . C'était gratiné à faire rire ceux de maintenant , mais pour combien de temps ?
    Il faut savoir garder une vue d'ensemble sur l'histoire du Vésinet pour pouvoir la publier .

    RépondreSupprimer
  15. Un simple petit conseil : On a intérêt à être parfait lorsque l'on est enfin au zénith. Même si ce fut avec l'aide de Phénix que l'on a mis des gênants au placard . Attention si la porte s'ouvre on risque de se la prendre en pleine poire ! Imaginez la scène , une vraie tragédie qui fera rire.

    RépondreSupprimer
  16. D'après ce billet"No n'est pas un ingrat". Il faut donc s'attendre qu'il habilite Phénix en remerciements des services rendus !

    RépondreSupprimer
  17. AVIS AUX LECTEURS DE CE BLOG :"LES BILLETS DE PHÉNIX ". Cette reproduction d'un carton d'invitation est une contrefaçon . Seul le vrai vous sera remis par l'un des invitants et sera seul valable pour assister à la fiesta . Vésigondins de tout venant, vous risquez fort de vous retrouver derrière la barrière,avec Phénix , c'est à dire pas du bon côté . Pour l'occasion, à défaut de petits fours le tout venant pourra toujours acheter un livre sur l'histoire du Vésinet, l' histoire glorieuse pas la décadente !
    Oh Phénix "certains" de vos billets me font bien rire mais pas tous .

    RépondreSupprimer
  18. Le Vésinet, c'est l'horreur, le retour des anciens qui ont massacré notre ville, manque de compétence, manque de goût, suffisance,
    Seul Mr Foy connaît le Vésinet et peut se permettre de commettre des livres, il parle avec le descendant Choulot, c'est pas rien,
    Tout juste pitoyable pour l'avenir de notre ville , mais dormons tranquille Mr Grouchko, maire par erreur, veille avec Madame Mère,
    l''ancienne et le nouveau, les deux mêmes, il y a beaucoup à craindre !

    RépondreSupprimer