24 novembre 2015

Les corneilles du Château

No n’en fait plus mystère, il songe à remanier son équipe experte en couacs. La dernière des bourdes l’a rendu particulièrement furax et a fini de le convaincre que l’entourage hérité de Jo n’était pas à la hauteur de la tache.

Jeudi dernier donc, No a du se fendre d’excuses officielles auprès des organisateurs de la soirée Beaujolais nouveau que deux prétendues mairesses ont tenté de faire annuler, et payer de sa personne en ingurgitant sous le marabout un verre de l’amitié passablement saumâtre.

Ce n’était pas pour protéger les gosiers vésigondins des ravages d’un picrate qui sort toujours des raffineries de Dubœuf ! Non le couple de corneilles qui édicte le bien et le mal, le bon et le mauvais au Vésinet exècre l’organisateur de cette manifestation et le fait savoir avec la délicatesse qui les rend sympathiques surtout outre Rhin.

Victime : l’honorable quidam qui au demeurant tient un fort beau blog et eut le malheur d’accompagner Bastard un bout de chemin. Depuis le premier a fait un demi tour bien notable et œuvre à animer le Vésinet, ce que nul ici ne saurait lui reprocher.

Les corneilles de Carnot ont mis toute leur énergie à justifier l’impossibilité de tenir ce machon* eu égard aux circonstances. Le quidam a du batailler ferme pour obtenir de M No la levée de l’interdiction édictée par les deux mairesses de monter un barnum et poser quelques tables sur la place du marché. Minimum pour fêter comme il se doit l’arrivée du beaujolais.

Anecdote que le blog ne relate que parce qu'elle a fait se goberger de nombreux vésigondins, et qu'elle illustre la mesquinerie à géométrie variable qui anime deux des plus proches de M. No dont on a dit ci-dessus combien il en fut mari.

Si les corneilles de la mairie veulent aussi faire la chasse aux sorcières et éradiquer tous les rogatons de la varésie (qui pullulent au Château) au profit de ceux de l’Ex (qui y entrent par wagons entiers) elles risquent fort de compliquer la vie de monsieur le maire…

… qui n’a pas oublié comment le successeur du Cosmique a été dynamité.



* apéro beaujolais pour les ignares

4 commentaires:

  1. La seule excuse valable pour annuler la sauterie c'est que le beaujolpif nouveau ou pas est la plus horrible piquette que l'on puisse trouver en France.

    Bardamu

    RépondreSupprimer
  2. Faux, il faut savoir choisir ses producteurs et donc ne pas boire le picrate de la supérette du coin ou vendu aux bistros par le fournisseur de café. Venez en boire à la maison, vous verrez qu'il est excellent. Mais, bien sur, je n'invite aucune corneille à cette sauterie, elles seraient trop effarouchées.

    RépondreSupprimer
  3. Phénix a dit "corneilles", pas "perdreaux de l'année"
    A les voir elles ont déjà quelques heures de vol ...

    RépondreSupprimer
  4. Finalement Phenix peut encore dynamiter sans utiliser de ceintures d'explosifs.
    Surtout que dans ce dernier cas le dynamiteur se ferait exploser et adieu le Blog !

    RépondreSupprimer