6 novembre 2015

Simplicité, sobriété et frugalité pour les 140 ans du Vésinet

Loin des flonflons propres aux commémorations No a donné dans la simplicité pour évoquer sobrement les 140 ans du Vésinet.

Ni sous préfet, ni dépité, un modeste conseiller départemental et voisin catovien, un Honoraire à titre gracieux et quelques célébrités à l’aura toute vicinale entouraient monsieur No au meilleur de sa forme. La vedette : le descendant d’Alphonse Pallu (à gauche) qui brossa le portrait du fondateur du Vésinet en entrepreneur précurseur et homme politique aux convictions déterminées.
 

Félicitant les successeurs de son trisaïeul pour leur ténacité dans la protection de ce qui fait encore l’exception vésigondine, monsieur l’arrière arrière petit fils offrit à la ville ses archives personnelles où figurent les plans d’une ébauche de  … « bon sauveur ». Déjà à l’époque il fallait donner une deuxième chance aux fils de famille.

Les quelques invités – essentiellement des férus d’histoire locale et des défenseurs auto proclamés du site en quête d'initiatives - n’eurent rien à craindre de la maréchaussée :  la frugalité était de rigueur.

Un avant goût des célébrations qui marqueront en 2025 le cent cinquantenaire ?



11 commentaires:

  1. Bon, c'est bien et tout à l'honneur des organisateurs.
    Je suis désolé d'avoir été un peu lourd dans un commentaire antérieur sur Mr. No ... referai plus !

    RépondreSupprimer
  2. Aucun membre de la commission culture n'a été invité à ce raout en tout petit comité selon Phénix.
    Raout jamais présenté dans ma commission
    Une fois encore l'adjointe à la culture montre son mépris des élus et des citoyens qu'ils représentent;
    Cette affidée de Foy est parfaitement à contre emploi

    RépondreSupprimer
  3. Si aucun membre de la commission à la culture n'a été invité "au raout" , c'est que tous dont l'adjointe à la culture sont considérés par l'organisateur comme des incultes ! Le Vésinet serait il donc sans Ressources - Humaines en matière de Culture ? A défaut de gens cultivés , une haie de parapluies sans manches aurait été d'un bel effet !
    À la lecture du billet de Phénix , j'en déduis qu'il était présent "au raout", donc considéré comme cultivé !?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est suite à l'invitation orale de M No lors d'un contact que Phénix s'est joint à cette célébration; Il n'avait pas reçu de carton de la ministre à la culture ...

      Supprimer
  4. si je comprends bien :
    Phenix Candide tu es resté sur ta faim

    RépondreSupprimer
  5. Le service culturel ayant été décapité, départ forcé du jeune responsable de la Com et de la responsable des affaires culturelles,
    Madame la maire-adjointe se retrouve seule et face à son incompétence. Pauvre Vésinet qui part a volo, qui voit le retour de l'ancien
    Maire à la moindre manifestation, de grâce restez chez vous!


    RépondreSupprimer
  6. Ne dit-on pas " il faut ménager la chèvre et le chou ! Mais sur ce blog entre No et Phénix qui est la chèvre , qui est le chou ? à moins qu'il y ai un renard et un ....? ou encore un double jeu pour divertir le lecteur ?

    RépondreSupprimer
  7. Pour répondre à l'Anonyme du 6 novembre19;08 L'ancien Maire est l'ami de Mère , donc de la famille , il vous faudra faire avec " à la moindre manifestation ".

    RépondreSupprimer
  8. Mr Phénix n'a reçu qu'une invitation orale ! Alors d'où vient celle qui a été photocopiée et mise sur son blog ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Phénix n'a pas pour habitude de citer ses sources ...

      Supprimer
  9. Merci à "Notre Vésinet"pour votre réponse . Bien entendu , bien reçu : "ça coule de source"!

    RépondreSupprimer