22 décembre 2015

1.8 Million € pour blablater avec Blatter !

C’est la conclusion par défaut à laquelle tout un chacun parvient.

Incapable de produire un seul élément concret attestant de la réalité de la mission à 1.8 M  le clan Platini est condamné aux imprécations. Il s’époumone à jurer que leur Platoche est victime d’un règlement de compte, mais c’est bien sur son compte qu’ont été versés les fameux deux millions de francs suisses.

Une modeste note de bas de page sur un rapport interne exhumé à défaut de contrat fut la seule pièce brandie devant la presse pour tenter avancer une preuve d’accord. Autant dire que devant les Prud’hommes avec un tel document le plaignant serait renvoyé aux pelotes.

Et si aucun élément matériel n’est produit sur le contenu des travaux effectués en contre partie du paiement, si on a été incapable de présenter des rapports, des compte rendus de réunion, voire des notes de frais accréditant l’existence d’une mission c’est qu’il ne s’est rien passé. Même Xavière Tibéri avait pu produire quelques 20 feuillets d’un prétendu rapport sur la francophonie, sans pour autant échapper à la condamnation.

Platoche s’est fait payer pour blablater avec Blatter : tout le reste est du flan.

Ce que confirme le silence du principal intéressé qui fuit les rendez vous avec ses juges tout comme il esquive les plateaux du JT. Contrairement à Tapie, une autre célébrité tout aussi engluée dans des affaires de gros sous Platini n’a pas le cran de venir en personne s’expliquer sur ses frasques.

De pitoyables aboyeurs – tel l’Aulas de l'OL expliquant dans le poste que rien de plus normal de se faire payer 8 ans après une mission qui n’a fait l’objet d’aucun échange écrit -  entretiennent une diarrhée médiatique qui fait honte par sa veulerie à ceux qui la propagent.

Qu’espèrent-ils tous ses obligés,  le retour du grand Mimi pour continuer à profiter de ses largesses ?

Le clan a grillé son idole en insultant les instances footballistiques, et accessoirement l’intelligence des français. C’est l’affaire du paiement qui est scandaleuse, pas le jugement condamnant le prébendier. C’est le profiteur d’une écurie qu’il prétendait nettoyer qui est visé par le Karcher, c’est l’arroseur qui est arrosé. Mouillé jusqu’à la moelle il n’ose même plus se montrer.

Ceux qui aujourd’hui disposent du lance flamme ne vont pas se priver de faire un exemple avec le plus faux cul des ex dieu du football. Avant Lagarde au FMI, c’est un français qui à la FIFA est viré comme un ripoux.

Triste Noël.  



9 commentaires:

  1. Le Nanard, lui, il a vite compris qu'il fallait revenir aux affaires politiques. C'est le seul moyen pour lui de se refaire sans trop d'efforts ... en puisant dans la caisse par-ci par-là.
    Il est vrai qu'à voir son vieux copain, avocat et poivrot, brasser des milliards pour apporter de la lumière à l'Afrique, ou encore son autre copain, faire son sarko-show, après avoir piqué 30 millions sans être inquiété, le grand Nanard se dit qu'il a tout pour venir refaire le beau dans ce marigot.
    En option, il pourrait aussi se présenter à la tête de la FIFA, là où l'argent coule à flot !

    RépondreSupprimer
  2. Le foot est à l'image de la société, le pognon y est roi.

    RépondreSupprimer
  3. en 2017 on va pouvoir voter pour Notre dream team nationale , notre sainte trinité footballistique ,les rois du Soccer:
    Sarko , Tapie , Platini
    Que le FC Barcelone avec ses seuls Neimar , Messi , Suarez et son suppporter emblematique Valls tremble !

    RépondreSupprimer
  4. Jo Furax ,Pourquoi vous mettre dans cet état ? il y a des similitudes entre le Nanard dont vous parlez et votre Nanard local !
    Tous deux se sont lancés à racheter des affaires qui périclitaient , tous deux veulent accéder au pouvoir en politique .tous deux font leur cinéma. Et alors !? Calmez vous, ne vous montrez ni "furax" ni "Jo".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y a de quoi être super furax quand on voit le blogueur oublier très vite les similitudes entre les 2 canards. No spécialiste du retournement a réussi pour le moment à baillonner le canard blogueur qui s'exonère en jouant la poule effarouchée devant les actes de Platini - c'est qui le vrai aboyeur ?

      Supprimer
    2. Platini ,lui, est aux abois !!!!

      Supprimer
  5. Réponse : Jo "super" furax ,le 22 décembre 21: 25,vous dites les choses "superbement " , sans "retournement"! Vous n'êtes pas "un vrai aboyeur " ,vous n'aboyez pas avec les loups mais contre les loups !

    RépondreSupprimer
  6. Au Blogueur, aux Anonymes de tout genre et de tout poil, aux élus bons ou moins bons, à ceux qui font vivre la Ville, activement ou sans trop se fatiguer, à vous tous, lecteurs fidèles de cet univers de NotreVesinet.com, je souhaite un très joyeux Noël, fête chrétienne de joie, de paix et d'espérance.

    RépondreSupprimer
  7. "Le Père No ...ël " revêtu de son pull rouge serait- il devenu "le Père censure"????
    En effet Phénix a écrit un billet ce 23 décembre qui relatait certaines choses ......mais ce billet s'est envolé! ? Sans doute un coup de vent! Un courant d'air dû à des portes ou des fenêtres restées ouvertes au Château ! ?

    RépondreSupprimer