1 décembre 2015

Bastard surnuméraire ?

No condamné à manger son chapeau après le désistement officiel de la liste de Stan Chesnais pour les élections au conseil communautaire, et le Sphinx à boire du petit lait ?

Vilipendé par l’entourage du maire dont il goute peu les remarques outrancières -  un adjoint mal luné n’a-t-il pas qualifié d’indécents les commentaires du Sphinx dénonçant le mépris dans lequel sont tenus les membres de la commission finance -  Michel détient après la décision de Chesnais de ne pas rejoindre la liste majoritaire la clé de l’élection des conseillers communautaires et de la chute de Bastard.

Que peut No sans la voix de Solféri No ? Autant dire qu’on jubile chez les roses.

Éliminer Bastard le chantre de la "manif pour tous", le porte voix des intégristes de Jeanne d’arc, l’instrumentaliste de l’affaire du presbytère ne peut déplaire à Michel, le laïc républicain et doyen du conseil.

Et si le retour en grâce du Sphinx provoque l’élimination au Château d’un couple de corneilles, autant dire d’un duo de buses dont le flair politique fait l’admiration des opposants, ce n’est pas pour déplaire au maire s’il veut tenir la distance qui le sépare des prochaines élections.

Que la gauche s’abstienne lors du vote du 3 décembre, elle offre un siège à l’éternel absent – pas même disponible pour commémorer les 8 mai et 11 novembre, ni pour assister aux réunions préparatoires des conseils communautaires (100% d’absence).

En clair : pas de refuge dans l’abstention pour M Michel. Mais associer sa voix à celle de la majorité et rendre un fieffé service au Vésinet en terrassant le suppôt des intégristes, l’absentéiste notoire … le conseiller surnuméraire !



6 commentaires:

  1. Après avoir fait le vide , Toutenkanon paraitra t'-il le plus grand en taille ?

    RépondreSupprimer
  2. Franchement, on en a rien a cirer des bouffées de chaleur des uns ou des autres.
    Quand on voit la maigre représentativité du Vésinet au Conseil Communautaire et la piètre qualité de ses représentants, que ce soit No, Corneille, Buse, Le fils de Personne, le Sphinx, le Déchaîné, Pois Chiche ou le frère du fils de son père, tout le monde s'en fout. La terre continuera de tourner sans eux et le Conseil Communautaire continuera de faire ce qu'il veut même sans leurs voix.

    RépondreSupprimer
  3. S'il y a une chose à mettre au crédit de B2C, une seule, c'est bien d'avoir été le chantre de la manif pour tous.
    Le mariage des paires d'inverti(e)s est une abomination, qu'on soit laïcard ou pas.
    Quant aux intégristes de Jeanne d'Arc, brrr, çà fait froid dans le dos...je les imagine avec leur longue barbe et le couteau entre les dents...peut-être même, comble de l'horreur, possèdent-ils une bible chez eux, en latin de préférence. Cà fout les jetons en effet. Nous voilà revenus aux heures les plus sombres etc...

    Sinon comme le dit Jo Furax, on en a rien à cirer de ces singeries.
    Si, à la limite, une question: pourquoi la girouette Chesnais s'est-elle désisté?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et j'oubliais au titre des faits d'armes de ce gugusse : avoir enrôlé le personnel de la mairie pour l'accompagner à la manif pour tous pour bien se faire voir du marquis et autres intégristes de la bande à sainte Marguerite ! !

      Supprimer
    2. Au Vésinet on n'a que faire de l'unité nationale et du drame que vive les familles des victimes du 13 novembre.
      Honte à vous tous ! Laissez vos magouilles de bas étage dans le bureau du maire, il saura gérer dans son seul
      intérêt .Que pourra-il souhaiter au Vésinet lors de ses vœux, moi je n'en fait qu'un seul, qu'il dégage avec sa
      clique de branquignoles.

      Supprimer
    3. L'unité nationale, késako au juste?...

      Supprimer