12 décembre 2015

Chapeau No ! Les Ibis en voie de restauration

Rompant avec 4 mandats d’abandon du site des Ibis No vient de donner un premier coup de pelle salutaire.

Foy, Varèse, Bastard ont laissé le parc à l’abandon provoquant – peu le savent - l’ire des pouvoirs publics qui mirent en demeure la ville de restaurer ce joyau du Vésinet.

Foy ne remplaça pas les sujets décimés par la tempête, Varèse développa le coté boueux et l’aspect marécageux de la rive est au grand dam des promeneurs, et Bastard ne bicha que pour le rond point du Cerf. Il fallut attendre M Jo pour faire émerger le projet d’une fondation apportant le financement privé à la restauration du parc.

Chapeau No pour avoir porté cette fondation sur les fonts baptismaux et transmis à des amoureux du site la possibilité de reconstituer le parc arboré selon les directives d’un descendant du comte de Choulot.

L’initiative est saluée de toutes parts même si la réalisation ne peut satisfaire aux goûts de chacun.

Ce matin, à l’invite de No, les conseillers municipaux juniors armés de pelles plantaient un tilleul à l’entrée du pont blanc. Un sujet parmi les 60, dont de nombreux chênes, en cours d’insertion sur le pourtour du lac. 

 



8 commentaires:

  1. très belle initiative! Bravo à No!

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme du 12 décembre 18:37 Pas un petit "Bravo" pour JO qui lui a lancé le projet ???

    RépondreSupprimer
  3. un grand merci a l'équipe actuelle pour ce tres beau projet,la seule solution pour sauver notre parc de la médiocrité

    RépondreSupprimer
  4. Comme rien n'a été fait "pour sauver de la médiocrité " la place du marché," sous Foy, Varèse , Bastard "(énumération de Phénix dans le billet ci-dessus ), les impôts locaux des riverains de cette place vont LOGIQUEMENT baisser , tandis que ceux du lac des Ibis vont augmenter! Ce renseigner auprès de Phénix pour tout savoir, il est une des têtes bien pensantes du Vésinet et excellent photographe!

    RépondreSupprimer
  5. si ce sont des chênes , ce seront les capricornes qui vont se régaler.
    Ou ont ils été éradiqués?

    RépondreSupprimer
  6. Quelques pisses vinaigre de l'équipe B2C refusent d'apporter une contribution, même modeste, à la Fondation, sous des prétextes incompréhensibles.
    B2C a perdu et est, de plus, un mauvais joueur et un piètre perdant. Espérons qu'il aura à cœur de défendre Le Vésinet à la nouvelle CABS, où il a été élu au conseil communautaire uniquement par l'effet de la mécanique électorale (sa seule voix suffisait).Et qu'il ne cherchera pas à se faire valoir au niveau communautaire dans l'intérêt de sa propre personne...
    Son absentéisme chronique au début du mandat de la CABS n'est pas très encourageant: quatre séances de suite d'absence, sans avoir laissé le moindre pouvoir, c'est pas mal. S'est-il rattrapé depuis parce que cette organisme l'intéresse maintenant pour essayer d'exister?
    Suggestion: que M. B2C rende compte régulièrement sur ce blog (ou un autre) de son action POUR LE VESINET à la CABS.
    Cela compensera peut-être ses prestations calamiteuses lors des conseils municipaux du Vésinet.
    A moins qu'il ne compte sur les prestations tout aussi calamiteuses de la gauche pour faire oublier les siennes.

    RépondreSupprimer
  7. Quel mépris, anonyme de 11H47, et vous quel est votre engagement pour juger sans connaître, pourquoi tant
    De haine, et l'on s'étonne que la France aille mal, réfléchissez au mal que vous faites Messieurs les censeurs !
    Vos propos ne vous honorent pas et sentent la petite revanche venant d'un petit.

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme du 13 décembre 11;47 au lu de vos propos, je vous dirais simplement : Quel honneur pour vous d'habiter le Vésinet,
    Quel bonheur pour moi de ne pas habiter le Vésinet. BONNE ROUTE AU VÉSINET , en espérant qu'il y a que peu de gens haineux,hargneux de votre acabit ! Comme vous le mentionnez ne seriez pas vous même "UN PISSE VINAIGRE "???
    je pense que vous êtes sujet aux maux et mots d'estomac? Un conseil surveillez votre alimentation!

    RépondreSupprimer