2 décembre 2015

La tribune de Stan Chesnais

Chères amies et chers amis,

Comme vous l’avez peut-être appris, le Gouvernement a passé en force une réforme des collectivités territoriales qui consiste notamment à fusionner notre Communauté d’Agglomération (CABS) avec les communautés voisines (Saint-Germain Seine et Forêts, Maisons-Lafitte/Le Mesnil-le-Roi,…). La quasi unanimité des conseillers de la CABS et l’ensemble des conseils municipaux de la communauté, ont voté contre cette fusion, mais rien n’y a fait et la fusion va se faire tout de même. 


Paradoxe démocratique.Cette fusion entraîne une modification du nombre de représentants du Vésinet au futur conseil communautaire. De 7 aujourd’hui, nous passerons à 4 début janvier 2016 (sauf report improbable d’un an de la fusion).

La question qui va agiter le conseil municipal de ce jeudi 3 décembre sera celle de la désignation des futurs 4 représentants de la ville.


Étant en déplacement professionnel à l’étranger cette semaine, je ne serai pas présent au conseil et ai donc souhaité vous donner ma position par cette tribune.

Si un siège revient tout à fait naturellement au Maire, Bernard Grouchko, la question est de savoir qui seront les 3 autres représentants de notre ville-parc.

Aujourd’hui, le Maire ne souhaite voir siéger que des représentants de sa liste. Faut-il encore rappeler que cette liste a certes obtenu le pouvoir absolu de part la répartition des sièges, mais n’avait pourtant que 37% des voix soit loin de la majorité à laquelle elle prétend aujourd’hui dans la représentation à la CABS.

André Michel a fait une proposition constructive que je soutiens pour la désignation des 3 autres représentants : Caroline Torno, Adjoint au Maire en charge des relations avec la CABS, est logiquement appelée à siéger au futur conseil communautaire. Rien à dire à cela.


Pour les deux autres représentants, André Michel propose les noms de Philippe Bastard de Crisnay et de moi-même. Une raison simple justifie cette proposition : nos deux listes ont recueillis 47% des voix au second tour, et le Vésinet doit être représenté de la manière la plus complète possible. 4 conseillers élus par 84% des Vésigondins, voilà qui est démocratique, voilà qui renforce notre position vis à vis de toutes les autres communes.

Cette proposition est juste et intelligente. Je suis suffisamment critique de l’opposition parfois stérile pour féliciter et soutenir une démarche qui vise l’union communale pour s’assurer que les intérêts du plus grand nombre de Vésigondines et Vésingondins soient pris en compte lors des débats au sein de la future communauté. Pour voter en ce sens, j’ai donné pouvoir à Philippe Bastard de Crisnay pour ce conseil municipal.

Si vous êtes d’accord avec cette proposition, faites le savoir à ceux des conseillers municipaux que vous connaissez.

Enfin, je vous invite à venir assister lundi 7 décembre à 20h30, au dernier conseil de la CABS à l’Espace Chanorier à Croissy, pour mieux comprendre l’étendue des compétences de la communauté d’agglomération et donc l’importance du choix des représentants du Vésinet.

Bien sincèrement,



Stanislas Chesnais


7 commentaires:

  1. Ah ! La girouette est de retour ...
    Après avoir été intronisé par Phénix et son blog lors d'une certaine élection, alors que personne ne le connaissais et qu'il aurait eu du mal à être davantage connu, voilà-t-y pas que le Stan a jeté aux gémonies le sieur Phénix et le même blog, le traitant de tous les noms et le jetant dans la boue pendant des mois... Quelle classe !!!
    Aujourd'hui, Monsieur Chesnais recommence ses mamours parce qu'il en a besoin et donc il se sert du blog pour expliquer son choix.
    Attentions lecteurs, ne vous laissez pas abuser ... cet homme est de peu de foi. De surcroit, il a un talent fou pour retourner sa veste et pour faire le contraire de ce qu'il a affirmé la veille.
    Son histoire vésigondine a démontré que s'il est un élu, il est aussi le roi de l'élucubration.

    RépondreSupprimer
  2. Stanley a encore frappé: je me désiste (cf dernier article de Phénix), et puis voilà non, je reste et je m'incruste...on se souvient de l'entre-deux tours des dernières municipales...quelle farce!
    Comment faire confiance à toute cette clique de petits boutiquiers dévorés par l'ambition et pas même capable de gérer un village?
    Décidément, dimanche prochain, je n'irai pas voter.

    RépondreSupprimer
  3. C'est à ne rien y comprendre !
    Pour qui vote M Chesnais : pour la liste uninominale de Bastard, pour la liste unique de Grouchko et de ses éclopées ou pour la liste commune des 3 groupes actuellement représentées à la CABS comme Michel l'a suggéré?

    Si je n'y comprends rien je me demande ce que peut capter son colistier pois chiche !



    RépondreSupprimer
  4. Je vote pour la liste commune Grouchko, Torno, Bastard, Chesnais.
    Bien à toi
    Stan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Charité bien ordonnée commence par soi-même...c'est çà?

      Supprimer
    2. Pour une fois, Stanislas agit clairement et dans l'intérêt du Vésinet . Bravo !

      Supprimer
    3. Merci ma chérie.

      Supprimer