6 janvier 2016

Mes* voeux à notre maire

Il s'agit d'un pistolet à eau
carte de vœux imaginaires signée Phénix


Cher No

Que 2016 te comble et que tes souhaits les plus chers soient exaucés.

Je ne voudrais pas être le dernier à te souhaiter la bonne année. Aussi je confie au blog dont je te crois un lecteur assidu le soin de te transmettre mes vœux*. Et tous mes respects à madame Mère.

Dis moi ça fait un bail qu’on s’est pas vu. Déjà quand t'étais à mon service on te voyait guère que le lundi et encore rarement après souper. Depuis ton élection on n’a pas trouvé le temps de se prendre un café.

C’est dommage j’aurais pu te filer quelques tuyaux. D’après ce qu’on me dit, t’es un peu à la peine. T’es pas franchement populaire dans les services. C’est vrai que vous y allez pas avec le dos de la cuillère. Moi ils m’avaient à la bonne, la calinothérapie c’est ma spécialité. Tu connais mon truc ? Je leur disais toujours : « mais oui, vous avez raison ». Et je refilais la patate chaude à un adjoint.

Toi c’est pas pareil t’es un grand manager, c’est dans tes gènes. Tu regardes pas les gens, tu les toises. Tu parles pas, tu énonces. Tu les fait stresser comme si c’étaient des gens habitués à être pressés. Eh on n’est plus chez Ibm.

Mais y a pas que le personnel qui jacte dès que tu as le dos tourné, il y a mes copines de la liste que j’ai conduite à la victoire. Parce qu’en entre nous si Jo avait pas été en haut de l’affiche tu n’aurais plus rien à faire au château Carnot, comme il l’appelle l’autre zigue.

D’ailleurs tu pourrais me remercier de t’en avoir débarrassé. Il m’a pourri la vie. Pourquoi il a mis si longtemps à me filer sa dème ? Je faisais tout pour le pousser à bout. Un vrai résilient. Maintenant qu’il a repris son blog tu sais ce qui se passe dans ta mairie. Remarque, y a des jours où il vaut mieux ne pas découvrir que les gens auxquels tu fais confiance t’ont fait un enfant dans le dos. Moi au moins j’avais éteint le blog.

Quand j’y repense quelle erreur j’ai pas faite en t’offrant de me seconder, c’était comme faire entrer le renard dans le poulailler, ou le loup dans la bergerie, tu choisis. Entre toi, l’autre zig et la cousine à la mode de Bretagne j’ai fait 3 grosses erreurs de casting. Pour le reste j’ai super bien géré. Regarde les espaces verts, de mon temps y avait pas une feuille par terre, pas comme aujourd’hui où vous allez les planquer sous les arbres, tu crois que ça se voit pas ?

Et le théâtre ! tu voudrais en faire un truc genre palais des congrès. T’a oublié comment le petit Robert comme il l’appelait l’autre zigue a manqué se faire expulser quand il a voulu le mettre à la diète ? Crois moi, c’est de la dynamite si tu touches aux bijoux de famille. 

T’inquiète, t’es encore peinard un moment. Même si mes groupies elles me supplient de revenir au château, je leur dis patience mes poulettes le père Jo il a pas dit son dernier mot.

Demain je consulte à l’heure de tes vœux, mais Jo sera de tout cœur avec toi.





 * une fiction par l'auteur de Monsieur Jo



10 commentaires:

  1. Les voeux de Monsieur JO, c'est du grand Phénix.

    Bravo

    RépondreSupprimer
  2. Ce que je préfère c'est la photo.

    RépondreSupprimer
  3. Usurpation d'identité ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici tout n'est que fiction ... c'est d'ailleurs bien précisé

      Supprimer
  4. Oui usurpation de l'identité de Mr Jo par Phénix , après l'usurpation du pouvoir de Jo par son (ami) No ! Ce qui fait 2 usurpations sur une même personne . Ce qui ne froisse ni No , ni Phénix!
    Au fait Phénix ne nous parle jamais de "Frère Jo" , vous savez celui dont la trombine avait disparu du trombinoscope des élus, avec celle de A Michel le pas aimé de Phénix et No !

    RépondreSupprimer
  5. anonyme de 14h 22 -suite pour préciser-je préfère la photo car je pense qu'il s'agit d'un pistolet d'enfant pour le grand jeu de nos maires qui se succèdent tous les ans : Le dernier a battu un record de longévité: 2ans .Il est temps de changer. Je pense cependant que ce type de jouet est à bannir. Phenix peux tu nous confirmer ton intention ? Sinon retire la photo. Ce que je préfère c'est qu'ils s'embrassent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois reconnaitre un pistolet à bouchons ...

      Supprimer
  6. Je vois que l'Anonyme du 6 juin 18:07 savoure les bouffonneries qui se sont jouées et se jouent encore au Château Carnot !
    Demain ne ratez pas la levée de rideau pourpre !

    RépondreSupprimer
  7. Bravo pour votre article Monsieur Phenix. C'est de la fiction, mais tout est vrai. Le texte n'est pas de Jo mais tout ce qui est dit est vrai.
    Pas un élu ne viendra contredire ces propos, pas plus qu'un employé municipal.
    Du faux Jo plus vrai que du vrai Jo, ça c'est du vrai Phénix

    RépondreSupprimer
  8. Et un de plus pour dire bravo Phénix pour cet article.Les méprisés-méprisables auront ils le courage de boycotter les vœux du Maître -Maire ? A la cérémonie il n'y aurait alors que Madame Mère, Mr l'EX , Mr Phénix (encore) aimé, les nombreux bridgeurs,les membres encerclés par la réflexion de la boucle .

    RépondreSupprimer