31 janvier 2016

Pas de gros bus pour le fan club !

La cyber attaque a été déclenchée vers 21h GMT. Les serveurs de Google ont enregistré un frémissement en provenance des quartiers ouest du Vésinet. A quelques secondes d’intervalle un commando pro Farmer a pilonné de blog de commentaires acidulés à la gloire de l’adjointe nouvellement investie des transports : « Mylène on t’aime ! »

Passée la stupeur on s’est pris à compter et à recompter : pas moins de 4 commentaires simultanés ou presque postés sur le blog. Le fan club avait frappé. Sur les quelques 500 lecteurs (549* hier par exemple) habitués de ce blog 4 quand même se sont montrés solidaires de l’adjointe Farmer.

Les riverains de KLM seront rassurés. Le jour où Mylène déplace ses supporters pas besoin de gros bus, pas même besoin d’estafette une voiturette fera l’affaire.

On comprend le désenchantement des quartiers Ouest. Ils portèrent monsieur Jo aux affaires (puis No) avec l’assistance de qui vous savez. Ont-ils été payés en retour ?

Au plus haut niveau de l’État on persifle même. « Maintenant qu’on a vu que faire le gentil ne servait à rien, faut envisager le retour des opérations musclées » Et le persifleur de poursuivre « : « C’est plus du tout comme autant de Jo quand on avait la sous prèf dans le nez. Maintenant même à St Germain on est en odeur de sainteté. Quand au Caduc de la morne plaine il n’a plus un seul support au bureau communautaire dont il a été viré. On voit mal le président attaquer la ville au tribunal administratif sur le fond». Hugh…  le bon sens a parlé !

Problème No n’est pas concerné. La Mylène est roussie. Qui au château prendra le risque de rouvrir les hostilités alors que le maire tente de donner du Vésinet une image pacifique et consensuelle ?

Alors No : pacifique ou pacifique que ça ?



un visiteur qui clique plusieurs fois dans la journée est décompté pour un.



7 commentaires:

  1. A la poignée de supporters de Mylène et des corneilles:
    Permettez moi de vous dire que vous êtes petits et méprisants.
    Nous sommes des centaines d'employés municipaux à souffrir des comportements des 3 personnes du 1er étage dont les bureaux donnent sur la façade-avant de la mairie (c'est suffisamment clair, non ?)et nous sommes condamnés au silence.
    Des décisions injustes sont prises perpétuellement, nous nous sentons méprisés, maltraités.
    Si nous décidions de publier tous en même temps des commentaires sur le blog de Phénix, il sauterait.
    Je pèse mes mots en écrivant ce commentaire car je ne veux proférer aucune insulte, juste une vérité, une douleur profonde que nous ressentons.
    Alors s'il vous plait, ayez un peu de dignité et d'honnêteté. Pour certains d'entre vous, votre insigne d'élu, c'est juste pour parader dans les diners en ville. Vos revenus sont assurés par ailleurs. De notre côté, c'est notre gagne-pain et nous sommes très inquiets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est dit.
      Nous sommes de tout cœur avec vous

      Supprimer
  2. Ayons un peu d'égard et de respect pour cette adjointe qui est seule et qui exerce son mandat dans un monde d'hommes....

    RépondreSupprimer
  3. Cmment voulez vous qu'une entrprise marche bien si il n'y a aucun respect des uns pour les autres!.
    Le commentaire de 11h09 est clair et le Maire devrait réagir sans tarder si il ne veut pas aller au devant des pires ennuis.

    RépondreSupprimer
  4. Pour le Vésinet, contre personne. Phénix, votre blog a un vrai succès et nous vous en félicitons. 549 visites hier, dont 4 ont commenté pour reconnaître le travail accompli par l'Adjointe aux transports (votre article sur Mylène). Nous y ajouterons - avec votre permission de transparence - 4 autres commentaires publiés sur votre Opus au sujet la "Dircom". En regard de cela, 2 commentaires négatifs en tout et pour tout de Vésigondins associatifs dont la légitimité ne saurait être ici remise en cause. Phénix, nous allons commander un bus pour transporter les soutiens à Madame Torno. Les deux autres nous suivront en trotinette pour reprendre votre métaphore. Très respectueusement.

    RépondreSupprimer
  5. Monsieur le Maire, à vous de jouer ! Reconnaissez enfin le travail accompli par votre soldat envoyé au front et parachevez-le en la soutenant et y mettant les soutiens que vous avez fait venir en notre belle commune (Mme Pécresse et Monsieur Larcher). Aucune autre commune que la nôtre n'a eu cet honneur dont vous seul, avez été l'artisan. Nous comptons sur vous. Kléber, Merlettes et Watteau.

    RépondreSupprimer
  6. "Maman les pt'its bateaux ......Ont ils une âme ?Mais non mon gros bêta , s'ils n'en avaient pas ils n'avanceraient pas!
    Pour avancer en politique le Cas GB a besoin de Madame Pecresse et de Monsieur Larcher . il les a donc invités à venir au Vésinet! Comme elle et lui sont des gens bien élevés , ils ont répondu aux invitations.Madame Pecresse pour y faire son marché un samedi ,Monsieur Larcher pour briller sous les feux de la rampe du théâtre, Mr Grouchko est lui le phare de tout cela .Il prétend guider "les pt'its bateaux" qu'il considère comme en perdition .Il est aussi capitaine, Phénix second à bord, les autres sont les cireurs de pompes des officiers-officiels , les sans aucun grade de l'opposition se retrouvent eux laveurs du pont du navire .
    Pour reprendre les termes de l'anonyme du 31 janvier 21:57 je dirais : "Ainsi le Maire.......vous avez fait venir en notre belle commune (Mme Pecresse et Monsieur Larcher ).. aucune autre commune que la nôtre n'a eu cet honneur dont vous seul , avez été l'artisan "
    Il faut remarquer que pour Pecresse on balance du Mme alors que Larcher c'est du Monsieur!!! Trêve de plaisanterie peut on faire un rond de jambe à un Monsieur , pas à une Mme ? La galanterie Vésigondine se perdrait elle ?
    Je signe donc pour la trêve ( de plaisanterie): Mme

    RépondreSupprimer