18 janvier 2016

Pas de Molière pour les Corneilles !

M No désespère le quai Conti ! S’il rêve d’une carrière Immortelle, ce sera au château Carnot mais pas sous la coupole. Son dernier édito pour les lecteurs de la revue municipale l’aurait éliminé des prétendants au brevet des écoles, viatique indispensable pour entrer en apprentissage.

Deux coquilles magistrales se sont glissées dans ce texte, comme deux fèves dans la galette des rois. Invitation sera-t-elle donnée aux maîtresses des écoles de récompenser d'un bon point les têtes blondes qui auront repéré les fautes de français de monsieur le maire ?


Le maire profite de son édito pour "faire savoir... qu'il n'y (aura) pas de hausse d'impôts en 2016"

« Faire savoir » n’est pas synonyme d’informer. Le maire n'a pas à faire savoir, il lui suffit d'annoncer qu’il n’augmentera pas les impôts. En revanche son entourage pourrait faire savoir qu’il souhaite renouveler cet exploit jusqu’à la fin de son mandat.

La confusion est regrettable car elle réduit la portée de l’avis à la population. Il ne s’agit pas d’une communication directe mais de la retransmission d’une décision prise ailleurs. C’est l’analyse que le pecus fera de cette déclaration.
 

Erreur vénielle, vite pardonnée au vu de la liesse que suscite chez les masses laborieuses la perspective de voir l'impôt municipal gelé quel qu’en soit l'initiateur.

La seconde faute est plus regrettable. Pressé de conclure son épître M. No (ou la Corneille qui lui tient la plume) a usé d’un raccourci audacieux, et « adresse la bonne année » !

Déjà la formule « bonne année » fleure bon le trivial, un tantinet populo, mais le COD du verbe adresser ne peut être une réponse à la question "quand". La phrase n’est pas rédigée en français.

Est-ce pour être compris dans les banlieues que M No écrit en charabia (on ne dit plus petit nègre… sous peine d’être excommunié)?  Y a-t-il carence de personnel cultivé au premier étage du Château ? L’illettrisme rampant guetterait-t-il nos élus ?

Les deux Corneilles qui rédigent ou relisent pour monsieur le maire devraient à minima maîtriser la langue de Molière.




17 commentaires:

  1. Faire savoir adresser la bonne année...tout un programme pour No!

    Bardamu

    RépondreSupprimer
  2. C'est cornélien !!! C'est pourquoi la lecture de cet article m'a amené à réfléchir au problème , No jamais Immortel !Pourquoi ?
    Bernard Grouchko est diplômé de l'Ecole Centrale de Lille, dans cette ville il n'y a pas de quai Conti, ni d'Académie Française.
    Yvon Gattaz , père du Vésigondin Pierre, est sorti lui de L'Ecole Centrale de Paris (ECP). Dans la capitale existe un quai Conti , "la coupole"de l'Académie Française .
    Voila pourquoi B Grouchko se présente sans cravate , alors que Y Gattaz lui porte l'habit vert, le nœud pap blanc, l'épée à son côté .
    Phénix anti Gattaz , pourra toujours prétendre que la couleur verte ne va pas au teint de No.

    RépondreSupprimer
  3. il rit il rit il rit ...

    RépondreSupprimer
  4. Que va dire Madeleine White de cet article sur No? Ce billet n' est il pas drôle ?

    RépondreSupprimer
  5. "Il rit il rit il rit " Sachez qu'il y a ceux qui rient bêtement et ceux qui rient intelligemment. Regardez bien la photo pour faire votre propre opinion , ne vous occupez pas de celle de Phénix .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, il a une bonne tête de vainqueur ...

      Supprimer
  6. Phenix aurait pu travailler plus en profondeur cet edito en allant au delà de la simple exegese .
    On attend plus de lui ;à savoir une bonne hermeneutique de ce texte.

    RépondreSupprimer
  7. Ah! Ah! Ah! le "¨père No" nage dans l'auto satisfaction. Il ne faudrait pas qu'il s'y noie!? Il entrainerait alors avec lui "Le Révérant Phénix" et " l'Abbé Rézina" .

    RépondreSupprimer
  8. Il rit, il rit, il rit.......Il rhi..no..cé..ros .

    RépondreSupprimer
  9. Pourquoi tous'rient'? la masse salariale qui baisse 'fait-elle rire' le personnel qui la subit? l'appel à l'aide pour la place du marché aveu d'un manque d'idées 'fait-il rire' les vésigondins présents ? la décision de ne pas augmenter les impôts sans en parler à son conseil et le reconnaitre à leur barbe 'fait-il rire' les conseillers? Merci pour ce moment... de détente. Rions tous aux éclats.

    RépondreSupprimer
  10. Lors du dernier conseil municipal, M. Carour a présenté une décision pour augmenter la masse salariale de 500 kEUR (Décision 1243-03. Où est la baisse de la masse salariale ???????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. labes chouia dirait mon ami algerien

      Supprimer
    2. Nonobstant les problèmes d'illettrisme, il demeure un problème arithmétique. Les corneilles seraient-elles arrivées au principe de Peter?

      Supprimer
  11. La Place du marché : " l'architecte de talent" serait il déjà imposé, sans appel d'offres , par quelques élus de la majorité ? "le talentueux"réalisera t-il une rénovation "talentueuse" à"un prix d'ami "pour son ou ses copains, tout en sachant que le maire ne veut pas entendre parler d'augmentation d'impôts !

    RépondreSupprimer
  12. Pour confirmer les dires de "l'Observateur" du 19janvier 9h56 . regardez la photo de B G: Si B rit !!

    RépondreSupprimer
  13. "Le Sieur des Ah! No " en son château du Bd Carnot sait compter! Il additionne pour lui et soustrait pour ses valets !
    Il joue la cour des grands en invitant Pecresse et Larcher pour lui , mais au frais de la Princesse Vésigondine .

    RépondreSupprimer
  14. Phénix le confident, dites nous cette page" madame, Monsieur" de No,serait ce un échantillon, une page du livre écrit par ce dernier ?
    Où en est-il de son" Il faut tout dire avant pour tout faire après " ! ? On peut jouer la comédie sur les planches du théâtre du Vésinet (voir la photo ci-dessus), ceci dans le but de recueillir les bravos des amis.
    PS: (PS pas celui du Vez) Pour la rédaction du bouquin, Phénix en "bon Français " sait manier notre langue. Il pourrait être choisi pour " nègre" par son ami ...
    Phénix , est-ce en démolissant les autres que vous grandirez votre " chouchou " ???

    RépondreSupprimer