29 janvier 2016

Place du marché : opération déminage

Fort de ses succès au parc Princesse et riche de la revente du parc immobilier de la ville (4M€) monsieur le frère s’attèle à une tache beaucoup plus ardue : rendre la place du marché attractive et inverser la courbe de la désaffection qui plombe les commerces alentours.

Beaucoup l’ont souhaité depuis la scandaleuse décision du gel du projet Foi-reux de l’Ex , mais nul ne pouvait enclencher l’opération sans s’être rendu propriétaire des droits attachés au créateur du projet : l’architecte. Règlement initié sous Jo et parfait par No.

Si tout est clair sur le plan juridique rien n’est réglé sur le plan communication. Dans un article récent le premier adjoint donne le la. « Ce sera aux vésigondins de s’exprimer »  dit –il. Pour montrer qu’il joint le geste à la parole il a réuni jeudi 28 quelques vésigondins triés sur le volet pour rencontrer les architectes pressentis pour élaborer des projets.

Candeur ou naïveté ? Cela suffira-t-il à désamorcer les éternels opposants à toute modification du statu quo ; tels des chauffeurs de taxi les riverains et pas que, sont prêts à  bloquer toute initiative de construction sur le parvis de cette horreur urbanistique que constitue l’ilot de 8.000 m² entouré de constructions aussi laides que disparates. En appelle-t-on à l’intelligence de chauffeurs de taxi ?

Quelque soit le bout, le dessous ou le dessus, par lequel il tentera de résoudre le problème monsieur le frère verra poindre les agitateurs de chiffon rouge. Si les membres de l’AAPM* (comme si on pouvait aimer la place du marché …) fréquentent plus les maisons de retraite que les bistrots du quartier, il reste encore quelques excités du bocal pour mettre à mal toute tentative de réaliser une opération urbanistique de grande ampleur nécessaire à la revitalisation de cette enclave.

Peut – être monsieur le frère à l’instar d’un Vals devra-t-il nommer un médiateur pour déminer le terrain. 


* association des amis de la place du marché



9 commentaires:

  1. Le courageux Mr No envoie "Mr Jobis" au casse pipe sur un terrain miné ! C'est sa tradition ....!!!
    Cela aurait été mieux d'envoyer" Mr L'Ex" jouer les médiateurs avec les habitants de la place , ce qu'il aurait dû faire avant de faire creuser le trou qui porte son nom ! Qui sont les "28 vésigondins triés sur le volets" , "COUGROU" le 2 en 1, donnez nous les noms et surtout les adresses ! Exemple place du Marché ou à l'autre bout de la ville !?

    RépondreSupprimer
  2. L'article envisage l'installation de la patinoire au prétexte que tout a été conçu pour ça ! Ce serait une provocation de permettre à Foy de remettre son projet Foi-reux comme l'écrit Phénix en chantier.
    je serai le premier à me mobiliser si c'était le cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison.si cela se concretisait c'est donc que Foy se prendrait pour Hibernatus

      Supprimer
  3. "Vésigondins triés sur le volet" Phénix, je vous cite;
    Quels sont ces happy few ?
    Toujours la bande à Foy, ceux qui ont ruiné le vésinet puis travaillé en loucedé avec Grouchko pour remettre le vieux maire en poste ou du sang neuf ?
    merci de donner la liste des 28

    RépondreSupprimer
  4. Tien, tien,tien voila Phénix qui sort J-FRÈRE d'un carton ! C'est sans doute pour lui faire porter le chapeau , en le traitant comme il l'a fait de son PETIT FRÈRE JO !??? Tout ceci pour que NO VIVE et qu'il puisse écrire VIVE NO , VIVE L'EX , VIVE MOI !

    RépondreSupprimer
  5. "28 triés sur le volet" , volet qui s'est refermé au nez des autres vésigondins . 28 consultables , les autres étant considérés comme des in...consultables,jugés trop C.... par la gent dirigeante !
    Pensez vous que Phénix va vous donner la liste des 27 autres ???

    RépondreSupprimer
  6. Méfiez vous des : "si ce n'est toi, c'est donc ton frère". Un tel raccourcis a mené à de graves erreurs. Vous me décevez.

    RépondreSupprimer
  7. vous avez raison anonyme de 20:55.

    RépondreSupprimer