12 janvier 2016

Réouverture des gymnases

http://notrevesinet.blogspot.fr/2016/01/alerte-aux-merlettes.html
Plus de peur que de mal : l’incident des gymnases des merlettes dû au rejet de fioul dans des canalisations a nourri l’inquiétude légitime de nombreux parents.

Cette inquiétude a été relayée par une lettre de la FCPE (extraits ci-dessous) évoquant de possibles émanations de monoxyde de carbone, poison oh combien alarmant.

Cet incident aura permis de déceler un infime rejet de CO dans des conditions très particulières, et des travaux d’amélioration de la ventilation du local concerné sont engagés. Mais aucun danger puisque l’ARS, l’établissement public habilité, a donné autorisation pour la réouverture des salles de sport dès aujourd’hui.

A quelque chose malheur est bon …. Doit-on pour autant remercier l’impudent pollueur qui s’est autorisé à vider sa cuve dans les égouts ? Sans mettre sa tête à prix on peut souhaiter que la ville fasse connaître l’identité de l’entreprise capable d’une violation aussi grave des règles de destruction des produits toxiques.

Ainsi la ville aura-t-elle fait œuvre de salubrité publique.



Madame Geneix, Maire adjointe chargée des Affaires scolaires et périscolaires,

en tant que représentants de parents d'élèves au collège du Cèdre, nous avons été massivement interpellés suite aux incidents de jeudi matin (07/01/2016) aux gymnases du Stade des Merlettes.
Les enfants se portent mieux, mais nous restons tous vigilants.

Le monoxyde de carbone est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France, soit, selon le Ministère de la Santé, une centaine de décès par an. 0,1% de CO dans l'air peut tuer en moins d'une heure. Il est reconnu également que dans certains cas, il peut y avoir des séquelles irréversibles.

Les enfants et les parents restent choqués par les événements et beaucoup de questions se posent et s'adressent à la Mairie qui a en charge l'entretien des équipements de cet établissement public.
Nous avons cru comprendre que l'accident provenait d'un défaut d'entretien d'un appareil de chauffage.
 
..........
 
Mme Srun, tête de liste FCPE au collège du Cèdre

 

7 commentaires:

  1. Le bus 19 tuera bien avant le monoxyde de carbone dans la rue des Merlettes...

    Bardamu

    RépondreSupprimer
  2. Bardamu est il un élu de la majorité qui trouve pas nécessaire d'entretenir les appareils de chauffage du stade des Merlettes ? Ou est- il est obnubilé par la ligne 19, qui le fait carburer de rage .Une question, la ligne 19 est elle la seule ligne qui ose traverser le Vésinet ? Madame Srun sachez que Bardamu en a rien à faire de la santé de gamins sans doute aussi dérangeants que la ligne 19. Il pourrait vous dire ; vos gosses gardez les chez vous, ne les envoyez pas au stade de cette foutue rue des Merlettes . Quelle bonne idée pour éviter à la mairie des frais d'entretien !

    RépondreSupprimer
  3. Madame Srun avez vous reçu une réponse à votre lettre ?

    RépondreSupprimer
  4. parent d'élève12 janvier 2016 à 18:12

    Aprés le CO2,si on parlait de l'extinction des feux:ce matin au moment des rentrées le quartier du collège,des écoles primaires et maternelle du centre,du rond-point du cerf était dans le noir complet: les enfants allaient en vélo dans le noir au milieu des voitures avec une timide lumière ou à pied hors sécurité. NONO prend-il soin de nos impôts en n'assurant pas l'éclairage des rues de façon fiable au détriment de la sécurité des enfants? Question de choix?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hier soir également, aucune lumière, noir total. Depuis six mois, l'éclairage public du nord du Vésinet est toujours en panne. La sécurité des Vésigondins n'est pas une priorité pour No.

      Supprimer
  5. réponse au parent d'élève du 12 janvier 09:17
    Maman soucieuse , sachez que "NONO et NANETTE" pensent à vous, et à vos enfants. Attendez dans le noir que " le phare tournant sur le toit pour éclairer les Vésigondins "en haut de l'immeuble de 5 étages et la suite, en chantier place du marché soit en service . Réfence les anonymes du billet précédent avec bécassine."Piège"
    Hier vous étiez peut être comme moi au théâtre ou l'on donnait " les fourberies ".......mais de Scapin !?



    RépondreSupprimer
  6. Si vous êtes plongé dans le noir au Vésinet, suivant votre quartier, écrivez ou au maire de Chatou Ghislain Fournier ou au maire de Montesson Jean François Bel. Car tout ce qui ne va pas au Vésinet est de leurs fautes ! NONO n'est pas concerné ,lui est blanc comme un bonnet blanc .

    RépondreSupprimer