28 février 2016

De quoi MyVesinet est-il le nom ?

D'une œuvre de bienfaisance ou d'une manipulation ?

MyVesinet est un franc succès qui soulève, on les entend, quelques interrogations. Selon son fondateur l’objectif de « créer de la convivialité » se suffit à lui même. L’homme est jovial et discret ! Modeste et satisfait. Investir tant de temps pour récolter des marques d'estime signe une vénérable propension à l'altruisme. Vouloir être aimé de tous quand sur ce blog on se bat pour être détesté évite qu'on se marche sur les pieds, mais n'interdit pas de se poser des questions.

Quel est cet humanoïde désintéressé tout droit sorti de la Bible pour prêcher, sans arrière pensée : « tout le monde il est beau,  tout le monde il est gentil»? Dans un Vésinet longtemps dévasté par des querelles intestines un tel zombie aurait dû disparaître flingué par les snipers de l'un ou l'autre camp. Il n'en est rien, il est toujours aussi fringuant.

C'est peu dire qu'au château on suit de près les activités du suspect. La Corneille jamais en retard pour se faire mousser a tenté de saborder les activités du quidam, outrepassant les consignes de No en mégotant le prêt d'une guitoune. Elle a été sèchement priée de retourner à sa bibliothèque et à la confection des muffins. Organiser des apéros huitres sur la dalle de la place du marché est un peu plus festif que d’ouvrir un salon de thé dans le décor suranné d’un wood cottage, même classé.

Il n’empêche que la notoriété du monsieur bons offices agace au Château, d’autant que l’assoce des commerçants semble avoir été noyautée. Si cette institution est officiellement pro No il n’en va pas de même quand on les prend individuellement. Et le cafouillis avec la manageure de ville n’a rien fait pour améliorer l’image des élus. Sans parler de son éviction à la veille de Noël, peu éthique pour ne pas dire pas(t)éthique.

D’aucuns persiflent que l’humanoïde ne serait pas insensible aux charmes de la fonction publique et lorgnerait vers le bureau central du premier étage.  Ce dont il se défend avec véhémence. Même si dans son entourage on connait bien le château pour y avoir séjourné.

MyVesinet se préparant pour paver la route du prochain maire du Vésinet : c’est son droit. Le faire en avançant masqué : pourquoi pas ?

Juste que le jour où les masques tomberont d'aucun(e)s ne pourront pas nier qu’ils se sont prétés à une manipulation.




15 commentaires:

  1. Chez "MARTINE " ce sont montagnes de moules, chez "NO"ce sont des collines d'huîtres !
    Que de coquilles !

    RépondreSupprimer
  2. MERCI Phénix pour ce billet Ô combien éclairé, bien qu'encore un peu trop tendre !

    RépondreSupprimer
  3. En voilà un qui au moins démontre qu'il sait rassembler et, pour l'instant, rester dans son rôle de fédérateur convivial.
    C'est quand même une nouveauté pour Le Vésinet qui depuis dix ans n'a connu que mensonges, tirage de couverture, querelles intestines, peaux de bananes, égocentrisme ... et ruine générale.
    Oeuvrer avec régularité pour créer un peu d'animation dans cette ville quelque peu moribonde, cela mérite presque une statue sur la place du Marché.
    Si le Quidam se révèle, in fine, avoir d'autres ambitions, il aura au moins démontré qu'il est un formidable animateur et, que, jusqu'à ce jour, personne occupant ou ayant occupé le fauteuil supprême n'a, avant d'être élu, fait preuve de tant de convivialité.

    A suivre ...

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi critiquer une huître qui s'ouvre ? Alors qu'actuellement on en à une qui reste hermétique ,une à qui avec raison son bon ami a donné le nom de "NO", qui se traduit par "non" en Français ." No, non" Je n'invente rien, je constate !
    Phénix que préférez vous les creuses ou les plates . Vous connaissant,je pense que vous les dégustez au vinaigre!

    RépondreSupprimer
  5. Vous plaisantez Phénix : Une assiette d'Huîtres c'est vraiment trop commun pour le Château Carnot où on est habitué aux plateaux de crustacés , tels les Homards, les langoustes , les crabes , les Gambas ...! Pour référence le plateau présenté aux dernières élections municipales . Quelle fraicheur , quel choix ! Le ridicule n'a pas tué le vésinet avec toutes ses listes de droite!
    "Maille Vésinet" on non, le Vésinet ressemble à un véritable filet pour la pêche au gros ou maire !
    Vous avez soutenu "No" gardez pour vous votre satisfaction et laissez les vésigondins penser comme ils l'entendent! Ils sont comme vous de " grands garçons" !

    RépondreSupprimer
  6. Aux listes de crustacés de la droite, à celle des des crevettes roses de la gauche, sur le plateau des prochaines municipales on pourrait y ajouter une liste d'huîtres de ???. Quant au "billet" de phénix "ensablé comme les portugaises" , il pourrait devenir "Le bigorneau" du Vésinet "! Dans ce milieu politique-aquatique il faut savoir nager, même en eaux troubles, les corneilles deviendront des palourdes pour la légèreté ! Nausicaa aura fort à faire pour accueillir tous les naufragés qui s'accrocheront à la planche des élus de l'opposition !
    Phénix je n'ai ni vos connaissances, ni votre manière de vous foutre des autres , simplement de petites idées !

    RépondreSupprimer
  7. il s'agit du bras armé de Bastard. Regardez la composition du bureau de cette association

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai pas pu regarder la composition du bureau cette association, parce que je ne ai pas trouvé de liste dont vous parlez !?

    RépondreSupprimer
  9. L'utilisation du blason de notre ville sur ce tract est t'elle légale ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut une autorisation écrite du maire pour pouvoir afficher le blason. L'Ex a poursuivi le blog devant les tribunaux pour s'être soustrait à cette obligation.
      On peut en conclure que la mairie fournit des armes de la ville à ses adversaires !
      C'est peu dire que le sens politique de l'entourage de No tend vers Zéro ...

      Supprimer
  10. Un vent de fraîcheur souffle sur notre ville et voilà les Tontons flingueurs qui s'excitent. Toute initiative étant habituellement tuée dans l'œuf par ces "octogéneurs" aux aguets, alors pourquoi pas invoquer l'esprit de ce pauvre Bastard qui pour une fois n'y est pour rien. RIP Bastard ! Ce qui n'a pas empêché trois anciens Varésiens dont deux anciens adjoints d'intégrer l'équipe de NO. Si ! Et là, pas de réaction... L'humanoïde stigmatisé par Phénix a les idées que les autres n'ont pas, et en plus çà marche. D'où leur rage et leur procès d'intention à la petite semaine. Sans doute préféraient-ils les idées Foy-reuses et ruineuses de l'Ex, toujours présent au Château ?

    RépondreSupprimer
  11. Qui a réellement peur de My Vésinet ?
    La Mairie qui s’appuie OPPORTUNEMENT sur la bonne volonté de certains de ses administrés ou Phénix voyant une concurrence positive amoindrir la portée de ses ressentiments ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même une Buse en survolant l'un et l'autre de ces deux sites réalisera qu'ils ne jouent pas dans la même cour ...

      Supprimer
  12. Vous n'avez pas le droit de pensez d'une façon différente de celle de Phénix ou du beau No.
    Sinon vous êtes catalogués comme des imbéciles; Remarquez cela permet, à eux, de se croire intelligents.
    Je trouve que les deux amis se sont mutuellement bien choisis! Ne sont ils pas complémentaires?

    RépondreSupprimer
  13. Myvesinet a trouvé un moyen d’animer, entre autres, la Place du Marché ? Malheur a lui ! Les gérontes indignés de s’en prendre à ce nouveau venu qui trouble avec ses huîtres déplacées cet espace dévolu au Mausolée de l’EX. Les corneilles ont bien essayé d’interdire le beaujolais nouveau, là c’est trop. Et en plus le public est au rendez-vous, les commerçants ravis ? C’est encore trop ! Manipulation ! Le Foy-reux, lui, vous avait bien dit qu’un Vésigondin de fraîche date, c’est louche. L’entre-soi est la marque de cette ville, et des copains de l’édile, autoproclamés propriétaires du Vésinet. Point de salut pour les autres, le tout venant, ceux du Vésinet Sud tout juste bons à se prendre tous les logements sociaux. L’EX a ruiné la ville, Chatard a achevé le travail. Nous voici endettés de 13 millions, plus de quoi payer des partitions !

    RépondreSupprimer