20 février 2016

Le malaise

le docteur Stan
Passées les questions impertinentes formulées par le Sphinx, posé le diagnostic du docteur Stan (à gauche exceptionnellement) sur le mauvais état de ce mandat (lire CR du débat d'orientation budgétaire) tous attendaient la réaction de No.

Allait-il prendre de la hauteur et esquisser le sens qu'il donnait à sa mission de maire du Vésinet, en se projetant par exemple à l'horizon 2020, terme de son probable unique mandat? Il n'en fut rien, il s'est contenté d'apporter quelques réponses ponctuelles, sans mettre aucun de ses choix dans une perspective politique pluriannuelle.

Manifestement agacé par les critiques ciblées et récurrentes sur l'absence de sens de l'humain dans les comportements de ses très proches le maire-bridgeur n'a pas assuré et s'est défaussé. Suscitant un malaise dans ses rangs.

Mouiller un délégué pour épargner un adjoint laissera des traces dans un groupe déchiré entre les Nonistes zélotes prêtes à tout avaler parce que la place est bonne et les loyalistes qui trouvent que coupe est bien pleine.

Se démarquer publiquement, comme le fit madame l'ex reine-maire - une proche aujourd'hui de monsieur Stan - du troupeau bêlant en critiquant ouvertement les conditions de réunion des trop rares commissions rend crédible une possible scission entre les deux courants qui minent la cohésion majoritaire. Ce qui ajouta au malaise.

Faire taire son plus redoutable concurrent contempteur en assénant un "je suis élu et vous ne l'êtes pas" interpelle. Doute métaphysique, et signe de faiblesse ?  No aurait-il jugé qu’après deux ans de mandat il fallait conjurer le risque amnésique par une piqure de rappel de la sanction des urnes ?

Malaise … !






7 commentaires:

  1. BRIDGEUR comme B : " Il n'a pas assuré et s'est défaussé" , il est à la place "du mort" .
    GOLFEUR comme G : Il met la balle loin de l'objectif ou trou .
    MAIRE B G : Il passe à la caisse chaque mois.

    B-G-M est donc une Sainte Trinité :Un Père , un Fils et un Saint-Esprit. Ne pas confondre " un" avec "le"! "Le" est le seul, l'unique, alors que "un"l' est parmi tant d'autres !

    RépondreSupprimer
  2. La vision du Vesinet, tout le monde la connaît et on s'en moque un peu. Par contre moi ça fait 10 ans que je ne peux plus aller au cinéma, alors avoir cet ascenseur ça m'intéresse beaucoup

    RépondreSupprimer
  3. Si NO a un.... "malaise! " Il faut appeler "maman" et Tonton l'Ex à son chevet pour le réconforter et le conforter .Mais en aucun cas pas le Docteur Jo qui ferait à son traite- ami "une piqûre de rappel" , un vaccin en lui disant: Rappelle-toi ce que tu m'as fait !
    Phénix ne nous parle jamais "du frère" du docteur JO, pourquoi ??? Ce Jo se trouve t-il "entre le marteau et l'enclume" ? ou serait- il lui aussi "une chèvre" au piquet que le loup veut dévorer ???
    Alors Phénix raconte nous le New Mr JO frère du banni. De grâce plus succinctement que la longue, longue, longue histoire écrite dans le seul but d'enfoncer Didier et de faire mousser Bernard . Bernard qui sans Phénix ne mousserait peut être que peu ??? Pour les bulles ( de savon) ce sont aux Vésigondins de les admirer ou les faire éclater !
    Phénix, il vous faudrait méditez sur ; " qui trop étreint , mal étreint"!
    Au Vésinet pas besoin d'ascenseur pour accéder aux séances ......de cinéma. Au château il y a "un ascenseur et un descenseur"
    Bonne route aux élus ( à tous).

    RépondreSupprimer
  4. Phénix, après la lecture de votre billet "LE MALAISE" , j'en ai eu UN ! J'ai cherché comment m'en sortir et ai trouvé ;
    "Bienvenue à la Clinique de la Villa des Pages ! La villa assure le traitement de tous les troubles psychiques ( troubles anxieux, troubles d'humeur, troubles dépressifs, troubles d'addictifs, troubles du comportement alimentaire )"
    J'ignore si dans cette Villa Vésigondine on prend des groupes pour des thérapies ...... disons de groupes ?

    RépondreSupprimer
  5. Est ce le scénario qui ronronne , la plume qui s'affadie , les acteurs qui n'ont plus d'aspérité ,
    la conjoncture qui se dérobe, la desacerbeité du blogger ,
    ce blog marque moins que par le passé sauf avec quelques éclairs comme quand il s'attaque aux corneilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la vision c'est une maternelle qui ferme (cf parisien) La ville meure lentement mais surement.Il faut la décréter réserve de dinosaures à visiter le Dimanche.

      Supprimer
  6. Phénix aurait il tout simplement peur de Maman, de son grand garçon de fils? Rassurez-vous, ce n'est pas le fantôme de l'EX qui hante les couloirs du Château, mais l'EX en chair et en os qui y déambule ! Quant aux corneilles , elles nichent dans la tour, on les voit tourner comme celles de la tour de Londres et surtout on les entend. Ce n'est pas un scénario mais une réalité. Allez Phénix retrouvez votre faste d'antan ! Jadis vous n'étiez pas mollasson en ce qui concernait les ennemis de G B ( pas encore No) ! Est-ce le nombre grandissant de ses opposants qui vous effraye ou sa haute silhouette?
    Phénix seriez vous devenu , un petit vieux inutile comme ceux dont vous vous moquiez au temps de votre superbe ?

    RépondreSupprimer