26 février 2016

Pauvres chers élus

10.000€ mensuel ! C’est ce que touchent nos élus, enfin ceux dont la rémunération est plafonnée ! Cette somme coquette n’est pas réservée aux Myard et autres stars de la res publica. Elles concernent des élus municipaux du bas de la rue.

Pas des conseillers de bout de table qui ne sont que corvéables, mais les braves cumulards comme il s’en trouve dans toutes les communes alentours. Un poste de vice président à la communauté d’agglo et un poste de conseiller départemental et voila les 10.000€ franchis, sans parler des syndicats à vocation aussi multiple qu'indispensable qui défraient généreusement les présents même absents.

Sans être des sangsues on comprend que les élus soient accrochés à leurs postes. Ces gens suent et travaillent beaucoup, aussi méritent-ils leurs émoluments. En plus ils sont compétents, connaissent leur dossier et font progresser l’intérêt général - yaka voir la ligne 19 - alors normal que la collectivité les autorise à vivre décemment.

S’ils cumulent c’est pour le bien public, c’est pour tisser des liens et nouer des relations durables, pas pour s’en mettre plein les fouilles car ils sont plafonnés à 9.857€ exactement!

La morale est sauve, même si certains ont trouvé des subterfuges pour bypasser le plafond de verre fixé par le législateur. Parce que le législateur avec son coté bisounours s’il a limité la rémunération n’a pas dicté d’horaire minimum de présence.

Imaginez un maire qui passe deux demi-journées par semaine à son bureau et palpe 2500€ en toute légalité. C’est un équivalent temps plein de 15.000€ par mois !

Cela c’est passé récemment au Vésinet. On comprend que le "looser" se soit représenté !  Ça valait le coup de tenter de rempiler. Pour l'intérêt du Vésinet, bien sûr ...



12 commentaires:

  1. Et oui, ne cherchez pas pourquoi la France est en faillite, de même que notre commune !
    Des élus irresponsables, en commençant par le Père No, qui a maintenu des indemnités indues aux membres du Conseil Municipal au titre d'ex chef de canton.
    Plus largement, quand on voit le débat politique national, c'est désespérant :
    - une gauche au bout du rouleau qui n'a aucun idéal, aucune vision politique et qui a pris pour habitude de défaire le lendemain ce qu'elle a construit la veille.
    - une droite sans imagination et sans perspective, juste une accumulation de mesurettes dont on nous rabat les oreilles depuis 20 ans et qui sont sans effet (baisse des impôts, bataille contre les 35 heures, baisse des indemnités chomage, révision des prestations sociales.

    Personne ne présente un projet de société à long terme!
    Personne ne critique l'Europe et son fonctionnement qui nous conduisent à la ruine avec une organisation lourde, inefficace, onéreuse, procédurière, dépensière et souvent incompétente et irresponsable. Oui à l'Europe, mais pas à l'Europe actuelle qui est ingouvernable, dispendieuse et qui joue au gendarme sauf pour elle.
    Personne ne critique l'organisation de l'OMC qui, sous la gouverne irresponsable d'un Français, a organisé la ruine de notre civilisation industrielle en permettant l'émergence de géants industriels comme la Chine, l'Inde et bien d'autres pays qui ne respectent rien (droit du travail, protection sociale, retraite, normes industrielles, qualité des produits, traçabilité, pollution ...).
    Personne pour contester notre organisation politique avec deux assemblées inutiles, onéreuses et dispendieuses, des régions qui devaient conduire à des économies et qui se révèlent plus coûteuses que précédemment.

    Pauvre France et pauvre jeunesse qui a devant elle ce spectacle lamentable !





    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien R'Bus de prendre de la hauteur. Ça change de nos élus rase motte

      Supprimer
  2. c'est cocasse même si le sujet est malheureusement d'actualité,que ce soit le dénommé" AIR-BUS "qui tienne un tel propos!!!!

    RépondreSupprimer
  3. c'est parce qu'il surpaie ses élus et ses proches que le père No bloque toutes les rémunérations des agents municipaux ? Phénix tu peux confirmer cette observation ?

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme du 26 février 18 :49 "Phénix restera bouche cousue" à votre demande! n'oubliez pas le dicton : " qui dit mot consent" À vous de déduire si oui ou non " vous avez tapé dans le 1000"? (1000 pour parler chiffres)
    On dit aussi " l'honnêteté ne paie pas " ! C'est à vous de vous faire votre opinion en lisant :" PAUVRES CHERS ÉLUS " ce qui "n'est pas une histoire sans parole" !

    RépondreSupprimer
  5. j'ai appris que Fleur Pellerin pourrait venir s'occuper de la culture au Vesinet ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au secours No !
      passer aussi vite de la nuit à la lumière peut causer aux rétines des dégâts irrémédiables



      Supprimer
  6. En matière de "culture, le parc des Ibis "remanié" est pour la FLEUR de HOLLANDE. Ce serait le "bouquet " si elle n'est pas bien accueilli au Vésinet!
    Anonyme du 27 février 00:42 vous tenez sans doute l'info de PHÉNIX ou de l'EX , ils sont tous deux dans les secrets DU DIEU NO! Vésigondins lisez les Billets de Phénix," vous saurez tout, tout ,tout sur ....Le Vésinet et ses alentours , ceci sans "L'EXPRESS"

    RépondreSupprimer
  7. Au lieu d'écrire au sujet de FLEUR : Si elle n'est pas bien accueillie au Vésinet , j'aurais du employer le verbe "cueillir ", ce qui convient mieux pour "le bouquet "! Le Vésinet étant "un bouquet" par lui même ( lire les billets de Phénix )
    Aujourd'hui c'est un grand jour, celui du marché et de sa place ! Pourquoi ne pas y murmurer en pensant à l'EX et à VARESE ( pas l'un sans l'autre): "souvenir , souvenir ..."! ? Eux ne viennent pas y faire leurs courses , pas plus que les élus. Une seule exception : "Le Sphinx " qui lui se mêle au gens du peuple ! Mais, pour les prochaines élections vous y verrez plein de monde, le sourire forcé aux lèvres vous tendre "leurs prospectus". Mon style n'est pas celui de Phénix , je n'ai pas de chouchou à défendre !

    RépondreSupprimer
  8. Phénix nous donne comme exemple le cas du " looser"( Bastard ou Jo-1 ??). Il aurait pu prendre celui de l'oiseau NONO , "de la famille des cuculidés " ( coucou), qui repère le nid d'un autre oiseau comme celui du JOJO pour le lui prendre . Dans ses récits de Phénix nous rentrons dans la volière du Bd Carnot avec le Foy, le Varese, le Bastard , le Jonemann, le Grouchko . C'est divertissant de les voir voleter tous très bas !
    Avec le Grouchko on assiste au retour du Foy ! Le Foy doit être de la même famille que le Phénix, celle des oiseaux non migrateurs dont les plumes sont ininflammables. Contrairement au dicton qui dit :" il n'y a pas de fumée sans feu " là il n'y a que de la fumée, le feu couve mais "ne fait pas d'étincelles"dans la vie politique Vésigondine.

    RépondreSupprimer
  9. R.Bus nous écrivait ci dessus, le 26-02à 16h39: " Des élus irresponsables , en commençant par le Père No,qui a maintenu des indemnités indues aux membres du conseil municipal à titre de l'ex chef de canton" ! A remarquer encore et toujours de "l'ex" dans l'histoire du Vésinet !
    Vouloir conserver une indemnité à laquelle on a plus droit, c'est être intéressé ou être désintéressé??? Deux réponses vous seront données, l'une par le receveur( l'élu), l'autre par le payeur (le contribuable). Je ne pense pas que l'indemnité soit assujettie à l'impôt? Mais on peut toujours l'oublier sans le vouloir, en toute bonne "foy"! " RESPONSABLE MAIS NON COUPABLE "! Pas besoin de lire L'EXPRESS pour comprendre ce que veulent ceux qui se lancent en politique .
    Phénix , c'est ridicule de vous en prendre aux uns plutôt qu'à l'autre. Mettons tous les jetons dans le même sac ou dans un chapeau, agitons le tout et jouons au loto ! Mais attention si on vous met avec, un jour peut être Phénix c'est vous qui resterez au fond du chapeau !

    RépondreSupprimer
  10. A ceux qui auraient lu trop vite le blog précise que ce billet ne concerne que les élus des communes ALENTOURS et pas ceux de notre ville. La communauté d'agglo n'ayant pas encore délibéré sur le montant des indemnités de ses VP.

    On suivra cette décision de près pour en faire état dans un billet à suivre.
    En revanche le maire qui était absent les 4/5 du temps exerçait 1/5 de mandat au Vésinet et se payait les 5/5 de ses émoluments !


    RépondreSupprimer