31 mars 2016

Bravo monsieur le maire, tenez bon ! par Bardamu

Monsieur le maire, si vous m’autorisez je vais sortir du silence comme trop de mes proches pour vous dire : « tenez bon ! ». Marre de lire ici les lamentations que votre politique inspire  au blogueur. Trop facile de dauber sur la petite défaillance du Conservatoire, sur les karateka qui squattent à nos frais le château des Merlettes ou sur la fin des puces de Princesse, et d’omettre le travail qui s’accomplit jour après jour tellement en profondeur, même qu’on le voit pas. Au lieu de la jeter dans votre jardin, mieux vaut apporter sa pierre que dénigrer les gens de bonne volonté.

En tant que père de famille, tout est rentré dans l'ordre, vous avez réussi l’apaisement après le coup de chaud des rythmes scolaires. C’est pacifique, et ma femme aussi serait contente si Céline elle ramassait moins de poux. 


Ferdinand, mon gamin, fréquente le gymnase, à droite en entrant sur le stade. Il se plaint tout le temps. Allez, ça lui fait du bien si les douches sont froides l’hiver. S’il croit qu’ils étaient chauffés autrefois les vestiaires … Et le papier, c’est normal s’il doit l’apporter ? Quand il a râlé, un monsieur du stade lui a fait : « c’est pareil chez les bridgeurs, ils l’amènent en rouleaux » !

Ma femme et moi on est content de la MJC. Avec le yoga elle va devenir zen. Vous avez la cote à la maison des jeunes. Tout le monde dit c’est bien de piocher dans les effectifs municipaux. Il faut les mettre au boulot ces fainéants. Avec eux il faudrait tous les jours fromage et dessert. Non, tenez bon, ça fait des lustres qu’ils en foutent pas une rame. Pour une fois qu’on a un maire qui sait leur parler et leur botter le train, c’est bien. Le monsieur Jo d’avant il les chouchoutait. On comprend qu’ils le regrettent.

A propos de la MJC, c’est tout de même pas donné. Nous on occupe un logement rue de Verdun, alors on a des petits moyens. Pourquoi la maison de la culture est subventionnée à dix pour cent et le théâtre à cinquante ? C’est une dame de la mairie - elle ressemble à Marine - et suit les cours de gym qui nous l'a dit. C’est pas juste qu’il y ait deux pois deux mesures et c’est encore plus pour le conservatoire. Pour lui c’est soixante. Elle nous a murmurés la dame - ça doit être la mairesse -  qu’elle a prévu de le fermer. Ça coute un brin pour quelques chérubins, c’est comme le théâtre qu’elle dit, la ville paie pour les gens de Croissy. Faudra que ça cesse !

Excusez monsieur le maire, comme vous je vais sur le site de Phénix, c’est plus simple de mettre ma lettre sur le blog que de vous l’envoyer par la poste.

Ah j’allais oublier. Elle a dit que vous n’allez pas augmenter la taxe d’habitation. C’est bien sauf pour ceux comme nous qui ne paient pas d’impôts. La femme de mon voisin, il est dans la montée D au  xx de la rue,  elle dit que ceux qui sont exonérés ils vont recevoir un chèque de la mairie. Pour faciliter le travail à votre dame, je mets une enveloppe timbrée dans la boite au Château. Encore merci, et tenez bon !


Bardamu, le fils à Destouches 


4 commentaires:

  1. je ne comprends pas le dernier paragraphe. Si on n'augmente pas les impôts ,c'est vrai pour tous y compris pour ceux qui ne paient pas .
    l'équilibre impôts subventions est une valeur à partager qu'on devrait constitutionnaliser.

    Tout le contraire de la politique gouvernementale qui augmente les impôts et diminue les subventions

    RépondreSupprimer
  2. Oui Bardamu, Monsieur le Maire est la bonté même ....., avec les siens , avec ses proches.
    Encore une bonne idée de ce maire : Ayant décidé de réunir le dernier conseil municipal pendant la Semaine-Sainte des Cathos, le jeudi 24 mars, dans le souci de ne pas blesser toujours le mêmes Vésigondins, (pour rappel le projet de logements sociaux dans le presbytère de Ste Marguerite). Mr NO a décidé que le prochain conseil municipal pourrait se tenir pendant la Pâque Juive , pourquoi pas le jeudi 28 avril. Les Cathos n'auront rien à redire de "leur Maire laïque ". Je précise laïque ce qui évitera à Mr No de se justifier sur ses choix de dates.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrêtez vos critiques, peut-être que Monsieur le Maire n'a pas le choix dans la date ?

      Supprimer
  3. Bardamu, c'est bien vu ton analyse du personnel de la mairie. on dirait du Grouchko dans le texte.

    RépondreSupprimer